Le guide-âne du webmestre
comment utiliser ce guide
The guide-ass of the Webmaster
how to use this guide

logo guide-âne du webmestre

2 pages

Par anne.bedel@admiroutes.asso.fr

ouvert le 24-8-98

Définition:
Le guide-âne est un livre qui contient des règles propres à guider dans un travail.
The guide-ass is a book which contains rules suitable to guide in a work.

- Ce guide est constitué de fiches pratiques sur la manière de faire un site web simple et efficace. Le contenu n'insiste pas sur la technique et les outils, mais sur la façon d'optimiser la présentation , le contenu , la maintenance d'un site internet ou intranet.
Le développement d'un site web est déjà abondamment décrit sur de nombreux sites dont notre préféré est: http://ungi.hautesavoie.net//fr_ungi2.htm
Les fiches sont classées par ordre alphabétique de leur intitulé. Certains termes signifient la même chose et renvoient à la même fiche (exemple: nouveautés - chronothèque - historique).
- Les fiches dont l'intitulé est en italique, envoient vers un site externe à admiroutes.
De nouvelles fiches peuvent être ajoutées à la demande. Que ceux de nos lecteurs volontaires pour y contribuer se fassent connaître. Amis webmestres de tous pays (nous pensons notamment à nos collègues africains), faites nous part de la richesse de votre expérience et de vos conseils. Nous mentionnerons votre signature si vous le souhaitez.
- Les schémas explicatifs présentés sur les fiches sont tirés (pour la plupart) du site admiroutes.
- Ce guide n'a pas la prétention d'être "la référence" à suivre obligatoirement. Il relate des expériences basées sur une longue expérience de terrain (> 3 ans) de sites "administratifs".Il est évolutif et votre participation sera très appréciée. Comme il existe d'ailleurs des points de vue différents méritant d'être discutés, chaque fiche comportera une rubrique Discussion où nous mentionnerons les points de vue différents, s'il nous en parvient.
- Il vise tous les websmestres (de petits ou grands sites, internet ou intranet). L'expérience montre que de "grands sites" souvent confiés à des sociétés de service supposées professionnelles, ignorent les règles élémentaires évoquées ici.

Merci de citer vos sources si vous utilisez tout ou parties (textes, schémas) de ce guide.


Le métier de webmestre est , comme beaucoup, fait de connaissances accumulées, de synthèse, d'efforts d'organisation, de création et de rigueur.
C'est un ensemble de qualités qui  supposent du travail personnel (livres, journaux spécialisés...Internet fait acheter beaucoup de livres et de journaux), des contacts avec d'autres webmestres (Internet multiplie les occasions de se rencontrer dans des endroits et des groupes toujours sympathiques), de la navigation sur les autres sites (Internet contribue incontestablement à l'augmentation massive de la facture téléphonique), des erreurs commises et corrigées. Tout ceci, sans que le webmestre en ait toujours conscience, fait osmose jusqu'à atteindre le juste équilibre (un site avec juste ce qu'il faut d'images, de couleurs sur la base d'une architecture de site bien maîtrisée et facilement gérable, à la navigation simple, dont le contenu est riche et bien mis en valeur).
Cette osmose demande du temps. Une formation au métier ne suffit pas, on pourrait même dire qu'elle est accessoire par comparaison avec les autres conditions nécessaires: plaisir, goût du contact, curiosité, sens critique, et avidité d'apprendre.
Plus un site a une navigation agréable et intuitive, plus il demande de travail. La facilité de  navigation de l'internaute est inversement proportionnelle au  travail de conception, de maquettage, d'organisation du site par le webmestre.

Un mot sur moi, à titre d'exemple. Je suis webmestre du site d'Admiroutes depuis fin 1995. J'ai commencé sans rien connaître d'Internet. Je confondais  alors adresse URL et adresse mél...

Je remercie les  deux personnes qui m'ont mis le pied à l'étrier: Gladys Huberman de l'Ecole des Mines de Paris et Dominique Brocard, du ministère de l'industrie, qui a installé le logiciel gratuit Aolpress (c'est toujours mon éditeur html favori) sur mon microordinateur. Soit dit en passant, l'assistance d'amis de bonne volonté, même de courte durée, permet au débutant de gagner de nombreuses heures de travail.

Il est évident que je ne le ferais pas Admiroutes de la même façon aujourd'hui. J'ai commis beaucoup d'erreurs, que je ne peux réparer facilement (sauf à refaire tout ou partie du site), notamment dans l'arborescence. Non pas des fautes rédhibitoires pour l'internaute, mais lourde pour la maintenance. Car
-j'ai fait un classement trop hiérarchique (avec des répertoires qui ne servent à rien)
- je n'avais pas pris en compte l'archivage des pages.
- je ne mesurais pas l'importance du poids d'une page, d'une image....
-je ne connaissais pas le langage HTML, ce qui m'obligeait à des manipulations difficiles de l'éditeur.
-je pensais que c'était facile (ce qui est vrai pour faire une page personnelle, ne l'est plus pour un site composés de nombreux "sous-sites", dont certains sont satellisés et gérés par d'autres webmestres).
Bref, je ne savais rien, mais j'étais très enthousiaste, ce qui m'a fait progresser rapidement. Je  découvrais, pour la première fois de ma vie, l'attrait d'apprendre en suivant ma logique, mes envies, mes intuitions.

Ce qui intéresse d'abord l'utilisateur en quête d'une information sur un sujet , c'est accéder facilement à des documents clairs (titre du document), structurés (avec par exemple un sommaire hyperlié), datés, signés, paginés. Si l'information est, de plus, présentée d'une manière attractive et jolie (couleurs choisies, imagerie) sans  faire perdre du temps en chargement, c'est bien sûr  encore mieux.

Nous (tous les webmestres qui avons contribué et qui contribuerons à ce dossier) mettons à profit notre expérience sous forme de fiches décrivant les aspects essentiels de notre travail de webmestre.
Encore une fois, travaillons ensemble. Anne Bedel

- This guide consists of practical cards on the manner of making a simple and effective Web site. The contents do not insist on the technique and the tools, but on the way of optimizing the presentation, the contents, the maintenance of a Internet site or Intranet.
The development of a Web site is already abundantly described on many sites of which our preferred is:
http://ungi.hautesavoie.net//fr_ungi2.htm
The cards are classified alphabetically of their heading. Certain terms mean the same thing and return to the same card (example: innovations - chronothèque - history).
- the cards whoseheading is in italic, send towards an external site to admiroutes.
New cards can be added to the request. That those of our voluntary readers to contribute to it are made known. Friends Webmasters of all countries (we think in particular of our African colleagues), made starts us from the richness of your experiment and your consultings. We will mention your signature if you wish it.
- the explanatory diagrams presented on the cards are drawn (for the majority) site admiroutes.
- This guide does not have the claim to be " the reference " to follow obligatorily. It reports experiments based on a long experiment of ground (> 3 years) of sites " administratifs".Il is evolutionary and your participation will be very appreciated. As there exists besides from the different points of view deserving to be discussed, each card will comprise a Discussion heading where we will mention the different points of view, if it reaches us from there.
- It aims all the websmestres (the small ones or great sites, Internet or Intranet). The experiment shows that " great sites " often entrusted to presumedly professional service companies, are unaware of the elementary rules evoked here.

Thank you to quote your sources if you use all or left (texts, diagrams) this guide.


The trade of Webmaster, like, is made much accumulated knowledge, of synthesis, efforts of organization, creation and rigour.
It is a whole of qualities which  suppose personal work (books, specialized newspapers... Internet makes buy many books and newspapers), of the contacts with other Webmasters (Internet multiplies the occasions to meet in places and groups always sympathetic nerves), navigation on the other sites (Internet contributes incontestably to the massive increase in the telephone invoice), of the made and corrected errors. All this, without the Webmaster being of it always aware, made osmosis until reaching right balance (a site with Juste what it is necessary of images, colors on the basis of architecture of site controlled well and easily gérable, with the simple navigation, whose contents rich and are well emphasized).
This osmosis requires time. A formation with the trade is not enough, one could even say that it is additional by comparison with the other conditions necessary: pleasure, taste of the contact, curiosity, critical direction, and greed to learn.
More one site has a pleasant and intuitive navigation, more it application for a job. The facility of  navigation of the Net surfer is inversely proportional to  the work of design, paste-up, organization of the site by the Webmaster.

A word on me, as an example. I am Webmaster of the site of Admiroutes since the end of 1995. I started without anything to know of Internet. I confused  then address URL and addresses email...

I thank  the two people who put the foot with the clamp to me: Gladys Huberman of the School of the Mines of Paris and Domenique Brocard, of the ministry for the industry, which installed the free software Aolpress (it is always my favorite editor HTML) on my microcomputer. It should be said in passing, the assistance of friends of goodwill, even of short duration, makes it possible to the beginner to gain many working hours.

It is obvious that I would not do it in the same way Admiroutes today. I made many errors, which I cannot repair easily (except remaking whole or part of the site), in particular in the tree structure. Not crippling faults for the Net surfer, but heavy for maintenance. Because
- I made a too hierarchical classification (with repertories which is not used for nothing)
- I had not taken into account the filing of the pages.
- I did not measure the importance of the weight of a page, of an image...
- I did not know language HTML, which necessitated me difficult handling of the editor.
- I thought that it was easy (what is true to make a personal page, is not any more for one site made up for it of many " under-sites ", of which some are put into orbit and managed by other Webmasters).
In short, I did not know anything, but I was very enthusiastic, which made me progress quickly. I  discovered, for the first time of my life, the attraction to learn while following my logic, my desires, my intuitions.


What interests initially the user in search of information on a subject, it is to reach easily clear documents (title of the document), structured (with for example a hyperlié synopsis), dated, signed, paginated. If information is, moreover, presented in a gravitational and pretty way (colors chosen, imagery) without making waste time in loading, it is of course still better.

We (all Webmasters who contributed and who will contribute to this file) make profitable our experiment in the form of cards describing the essential aspects of our work of Webmaster. Once again, let us work together. Anne Bedel

http://www.admiroutes.asso.fr/webmestre/comment.htm
©droits de diffusion