Vers le site Automates Intelilgents
La Revue mensuelle n° 124
Robotique, vie artificielle, réalité virtuelle

Information, réflexion, discussion
logo admiroutes

Tous les numéros


Archives
(classement par rubriques)

Image animée
 Dans La Revue
 

Retour au sommaire

Automates Intelligents s'enrichit du logiciel Alexandria.
Double-cliquez sur chaque mot de cette page et s'afficheront alors définitions, synonymes et expressions constituées de ce mot. Une fenêtre déroulante permet aussi d'accéder à la définition du mot dans une autre langue (22 langues sont disponibles, dont le Japonais).

 

Editorial 3

Notre galaxie pourrait communiquer avec d'autres univers...
Jean-Paul Baquiast, Christophe Jacquemin - 29/01/2012

BranesL'hypothèse du multivers suppose que notre univers coexiste avec d'autres dans un espace multidimensionnel dit mondes de branes (branesworlds). Dans ce cas, peut-on imaginer que des objets de notre univers puissent sauter de celui-ci dans un autre de ces univers, et en revenir ?

L'hypothèse est ancienne, mais une équipe de l'Université de Namur, dirigée par le physicien Michael Sarrazin, pense qu'un tel bond de matière pourrait se produire sous l'effet de puissants champs magnétiques. Ils ont déterminé les bases théoriques d'un tel phénomène. L'intérêt de ce travail, selon eux, tient au fait que notre galaxie, un des constituants de notre univers, pourrait produire les champs magnétiques nécessaires.


Figure tirée de l'article "Experimental limits on neutron disappearance into another braneworld"
Travaux de l'équipe de Michael Sarrazin

Le multivers au laboratoire

Bien plus, les chercheurs pensent pouvoir détecter l'aller et retour de particules matérielles de notre univers à d'autres dans le cadre d'expériences de laboratoires. Encore mieux, ils estiment que le processus s'est déjà produit sans avoir été observé lors de certaines expériences. Ils pensent en particulier à des expériences sur des neutrons ultra-froids conduites à l'institut Paul Langevin à Grenoble et à l'institut de Physique Nucléaire de Saint Petersbourg. Les processus mis en oeuvre sont complexes. Nous renvoyons sur ce point le lecteur aux articles cités en référence.

Ces expériences ne sont pas concluantes pour le moment, se produisant dans des temps trop courts. Mais les auteurs proposent de les poursuivre pendant une année calendaire, au cours de laquelle la Terre fera au moins un tour de Soleil, modifiant en conséquence le champ magnétique s'exerçant au sein du laboratoire. On ne peut que souhaiter voir mettre en place cette expérimentation étendue.

Si les hypothèses des auteurs étaient confirmées, y compris les interprétations qu'ils donnent aux résultats expérimentaux, on imagine sans peine le retentissement scientifique et aussi philosophique d'une telle découverte. Un prix Nobel, dans un premier temps, s'imposerait.

Références
Article : How Neutrons Might Escape Into Another Universe
http://www.technologyreview.com/blog/arxiv/27517/
Voir aussi Experimental limits on neutron disappearance into another braneworld http://arxiv.org/abs/1201.3949
Voir aussi en français le site Wikistrike
http://www.wikistrike.com/article-des-physiciens-esperent-capturer-des-neutrons-alors-qu-ils-s-appretent-a-changer-d-univers-97905136.html

Retour au sommaire