Vers le site Automates Intelilgents
La Revue mensuelle n° 101
Robotique, vie artificielle, réalité virtuelle

Information, réflexion, discussion
logo admiroutes

Tous les numéros


Archives
(classement par rubriques)

Image animée
 Dans La Revue
 

Retour au sommaire

LIVRES EN BREF

Automates Intelligents s'enrichit du logiciel Alexandria.
Double-cliquez sur chaque mot de cette page et s'afficheront alors définitions, synonymes et expressions constituées de ce mot. Une fenêtre déroulante permet aussi d'accéder à la définition du mot dans une autre langue (22 langues sont disponibles, dont le Japonais).

Dans cette page, nous présentons en quelques lignes des ouvrages scientifiques éclairant les domaines abordés par notre revue. Jean-Paul Baquiast. Christophe Jacquemin

décembre 2009

Les mondes darwiniens. Les sciences de l’évolution aujourd’hui.
Ouvrage collectif
Editions Syllepse,
Collection "Matériologiques"
octobre 2009 1104 pages prix 30 euros
Coordinateurs: Heams Thomas, Huneman Philippe, Lecointre Guillaume, Silberstein Marc

Cet ouvrage de référence, très complet, dans la tradition des Editions Syllepse, fait le point, à l'attention des chercheurs, des éducateurs et d'un public cultivé, de la question de l'évolution, à la lumière du darwinisme. Il n'évite pas la nécessité de combattre le créationnisme ni les débats entre sciences humaines et biologie sous-jacent aux interprétations du darwinisme dans les sciences sociales, mais il n'en fait pas ses thèmes principaux. Il s'agit véritablement d'un ouvrage scientifique, abordant pratiquement tous les domaines où le paradigme de l'évolution darwinienne, devenu par son extraordinaire fécondité incontournable aujourd'hui, mérite d'être illustré. On y trouve ainsi mentionnées l'intelligence artificielle et la robotique.

Un tel livre ne se résume pas ni ne se critique pas, car il est à la fois trop complet et trop détaillé pour supporter un tel traitement. Il faut se le procurer et le lire, quite pour chaque lecteur à survoler les chapitres dans lesquels il ne se sent pas directement impliqué. Mais à notre sens, un tel survol serait dommageable, car chacune des thèses exposées mérite d'être comprise et prolongée. Ajoutons, comme le signale Jean Gayon dans sa préface, que la grande majorité des auteurs sont francophones, ce qui surprendra ceux qui croient encore que le darwinisme n'a pas été reçu en France.

La solution de facilité, pour nous, consiste ici à reprendre la table des matières du livre. Il s'agit d'une solution de facilité dans la forme, mais pas dans le fond. Car la diversité des sujets et des auteurs ne peut pas laisser le chroniqueur indifférent. D'une façon ou d'une autre, il sera obligé d'en tenir compte dans des chroniques ultérieures.

Ajoutons que, pour ce qui concerne la biologie, la lecture de ce livre pourra donner l'occasion de relire ou découvrir le testament scientifique de Stephen Jay Gould, The structure of evolutionary theory Harvard UP 2002, traduit en français par M. Blanc sous le titre La structure de la théorie de l'évolution Gallimard 2006. Ce livre, bien que plus partisan et sur quelque points dépassé, a été injustement négligé.

Présentation par l'éditeur

En 2009, à l’occasion du 150e anniversaire de la publication du livre majeur de Charles Darwin, L’Origine des espèces (1859), et du 200e anniversaire de la naissance de ce savant (1809), notre projet est de réaliser un livre sur les multiples ramifications actuelles de la théorie darwinienne de l’évolution. à cette fin, il est impératif d’explorer de très nombreux chantiers du savoir contemporains, des sciences de la vie aux sciences humaines, en passant par la philosophie. C’est pourquoi l’ouvrage comporte près de cinquante chapitres de la main de spécialistes reconnus, Français, Canadiens ou Américains. S’il est patent que l’histoire du darwinisme est bien représentée dans la littérature de langue française, de nombreuses disciplines ou d’importants questionnements en rapport avec la théorie de l’évolution restent encore trop souvent hors de portée du public non spécialisé, notamment parce que ces sujets sont principalement traités dans des publications en anglais. Notre objectif est donc de rendre compte de la richesse conceptuelle des domaines en question.

Ce livre comporte deux parties principales : « Les grandes notions de la théorie de l’évolution » et « Les chantiers du savoir ». Chaque chapitre est accompagné d’un résumé en français et en anglais, et d’un système de renvois permettant une « circulation » thématique et notionnelle entre les chapitres.

Le caractère « panoramique » de l’ouvrage, la diversité et l’ampleur des sujets traités en font un ouvrage de référence.

Table des matières

Préface de Jean Gayon (p. 3)
Introduction / Les mondes darwiniens / Thomas Heams, Philippe Huneman, Guillaume Lecointre, Marc Silberstein (p. 11)

Partie 1 : Les notions

1.1 : Les processus
Chapitre 1 (p. 17) / Thomas HEAMS / Variation
Chapitre 2 (p. 31) / Thomas HEAMS / Hérédité
Chapitre 3 (p. 47) / Philippe HUNEMAN / Sélection
Chapitre 4 (p. 87) / Philippe GRANDCOLAS / Adaptation
Chapitre 5 (p. 105) / Armand DE RICQLES & Jean GAYON / Fonction

1.2 : Les patrons (« patterns »)
Chapitre 6 (p. 127) / Véronique BARRIEL / Caractère
Chapitre 7 (p. 155) / Sarah SAMADI & Anouk BARBEROUSSE / Espèce
Chapitre 8 (p. 175) / Guillaume LECOINTRE / Filiation
Chapitre 9 (p. 225) / Stéphane TIRARD / Vie

Partie 2 : Le darwinisme en chantier

2.1 : Épistémologie
Chapitre 10 (p. 245) / Anouk BARBEROUSSE & Sarah SAMADI / Pourquoi et comment formaliser la théorie de l’évolution ?
Chapitre 11 (p. 265) / Pascal CHARBONNAT / Continuités et discontinuités des mécanismes de la variation dans L’Origine des espèces
Chapitre 12 (p. 285) / Frédéric BOUCHARD / La fitness au-delà des gènes et des organismes
Chapitre 13 (p. 305) / Michel MORANGE / Darwinisme et biologie moléculaire
Chapitre 14 (p. 317) / Pierre-Alain BRAILLARD / La biologie des systèmes peut-elle se passer d’une vision évolutive ?
Chapitre 15 (p. 337) / Christophe MALATERRE & Francesca MERLIN / L’(in)déterminisme de l’évolution naturelle : quelles origines pour le caractère stochastique de la théorie de l’évolution ?
Chapitre 16 (p. 359) / Pascal TASSY / Darwin et la phylogénétique : hier et aujourd’hui
Chapitre 17 (p. 381 / Guillaume LECOINTRE / Récit de l’histoire de la vie ou De l’utilisation du récit

2.2 : Des molécules aux écosystèmes
Chapitre 18 (p. 409) / Thomas HEAMS / De quoi la biologie synthétique est-elle le nom ?
Chapitre 19 (p. 445) / Antoine DANCHIN / Sélection naturelle et immortalité
Chapitre 20 (p. 471) / Jean-Jacques KUPIEC / Une approche darwinienne de l’ontogenèse
Chapitre 21 (p. 495) / Guillaume BALAVOINE / La génétique du développement comparée et son apport à la théorie de l’évolution
Chapitre 22 (p. 525) / Thomas PRADEU / Darwinisme, évolution et immunologie
Chapitre 23 (p. 543) / Henri CAP / Comportement et évolution : regards croisés
Chapitre 24 (p. 575) / Pierre-Henri GOUYON & Tatiana GIRAUD / Le sexe et l’évolution
Chapitre 25 (p. 587) / Priscille TOURAILLE / Coûts biologiques d’une petite taille pour les Homo sapiens femelles : nouvelles perspectives sur le dimorphisme sexuel de stature
Chapitre 26 (p. 607) / Julien DELORD / Écologie et évolution : vers une articulation multi-hiérarchisée
Chapitre 27 (p. 629) / Arnaud POCHEVILLE / La niche écologique : histoire et controverses récentes
Chapitre 28 (p. 657) / Pierre-Olivier METHOT / Darwin et la médecine : intérêt et limites des explications évolutionnaires en médecine
Chapitre 29 (p. 685) / Massimo PIGLIUCCI / Avons-nous besoin d’une « synthèse évolutive étendue » ?

Partie 3 : Le darwinisme exporté

Chapitre 30 (p. 705) / Guillaume LECOINTRE & Chomin CUNCHILLOS / L’exportation de la pensée phylogénétique en biochimie
Chapitre 31 (p. 731) / Marc SCHOENAUER / Les algorithmes évolutionnaires
Chapitre 32 (p. 747) / Nicolas BREDECHE / Evolution de robots autonomes et autres créatures artificielles
Chapitre 33 (p. 769) / Philippe HUNEMAN & Édouard MACHERY / La psychologie évolutionniste : enjeux, résultats, débats
Chapitre 34 (p. 779) / H. Clark BARRETT / Les modules dans la chair
Chapitre 35 (p. 787) / H. Clark BARRETT / Le développement comme cible de l’évolution : une approche computationnelle des systèmes développementaux
Chapitre 36 (p. 795) / Stephen M. DOWNES / La Psychologie Évolutionniste, l’adaptation et l’organisation
Chapitre 37 (p. 813) / Pierre POIRIER & Luc FAUCHER / Des sciences cognitives évolutionnaires doublement externalistes
Chapitre 38 (p. 851) / Édouard MACHERY / A propos de la notion de nature humaine
Chapitre 39 (p. 863) / Jean-Louis DESSALLES / Une anomalie de l’évolution : le langage
Chapitre 40 (p. 883) / Christine CLAVIEN / Évolution, société, éthique : darwinisme social versus éthique évolutionniste
Chapitre 41 (p. 907) / Jérôme RAVAT / Morale darwinienne et darwinisme moral
Chapitre 42 (p. 927) / Christophe HEINTZ & Nicolas CLAIDIERE?/ Les darwinismes contemporains en sciences humaines
Chapitre 43 (p. 957) / Eva DEBRAY / L’économie évolutionniste : une forme spécifique d’évolution ?
Chapitre 44 (p. 975) / Mahé BEN HAMED / La linguistique historique, nouveau terrain d’expérimentation de la phylogénie
Chapitre 45 (p. 997) / Françoise LONGY / Fonctions biologiques et contenus sémantiques : la téléosémantique

Partie 4 : Le darwinisme reçu
Chapitre 46 (p. 1027) / Olivier BROSSEAU & Marc SILBERSTEIN / Évolutionnisme(s) et créationnisme(s)
Chapitre 47 (p. 1045) / Corinne FORTIN / L’enseignement de la théorie de l’évolution dans le secondaire : quelques enjeux didactiques
Chapitre 48 (p. 1061) / Pascal PICQ / Les dessous de l’hominisation : les origines de l’homme entre science et quête de sens

Postface de Richard C. Lewontin (p. 1077)

In memoriam. Hommage à Marie-Claude Lorne (1969-2008), par Philippe Huneman & Anouk Barberousse (p. 1081)

 

 

Retour au sommaire