Vers le site Automates Intelilgents
La Revue mensuelle n° 102
Robotique, vie artificielle, réalité virtuelle

Information, réflexion, discussion
logo admiroutes

Tous les numéros


Archives
(classement par rubriques)

Image animée
 Dans La Revue
 

Retour au sommaire

ACTUALIT
ÉS

janvier 2010

Automates Intelligents s'enrichit du logiciel Alexandria.
Double-cliquez sur chaque mot de cette page et s'afficheront alors définitions, synonymes et expressions constituées de ce mot. Une fenêtre déroulante permet aussi d'accéder à la définition du mot dans une autre langue (22 langues sont disponibles, dont le Japonais).

Le robot oiseau-mouche le plus léger du monde
Christophe Jacquemin - 03/01/2010

2,6 grammes pour 10 cm : c'est la prouesse réalisée par le professeur Hiroshi Liu et son équipe de l’Université de Chiba au Japon avec la réalisation d'un robot oiseau-mouche, capable de battre des ailes trente fois par secondes.

Equipé d'un micro moteur et de quatre ailes, le prototype est contrôlé à distance par infrarouge et peut monter ou baisser d'altitude, tourner à gauche ou à droite, voire effectuer des huit, selon son manipulateur.

Selon son concepteur, spécialiste dans le développement des robots copiés sur les êtres vivants, le robot disposerait d'une stabilité huit fois supérieure à celle d'un hélicoptère.

Coût jusqu'à présent de cette petite merveille : 1,5 millions d'euros... Il faut en effet savoir qu'il est "plus simple de concevoir un gros robot : la miniaturisation complique la réalisation et exige de nombreuses compétences notamment dans le domaine de l'ingénierie des matériaux", a déclaré Hiroshi Liu,

Pour Hiroshi Liu, "la prochaine étape est de le faire voler sur place", comme le font les véritables oiseaux-mouches. Le scientifique prévoit aussi de doter l'engin d'une caméra miniature d'ici à 2011, afin de pouvoir envisager sa commercialisation. En termes d'applications, ce volatile artificiel pourrait secourir des victimes prisonnières de bâtiments détruits, pister des criminels ou même explorer la planète Mars, assure son développeur.

A suivre donc.

NB : signalons que le colibri (ou oiseau-mouche) est le plus petit oiseau au monde.
Sa version drone (UAV espion) intéresse donc au plus au point.

Les USA, par exemple, ont lancé via la DARPA un programme de ce genre auprès des scientifiques "Nano Air Vehicles programm (NAV)"
. Voir film ci-dessous.

 



Palmarès des robots les plus performants de l'année 2009
Jean-Paul Baquiast et Christophe Jacquemin - 26/12/2009

Le Singularity Hub est une petite entreprise se donnant pour mission (et métier) de faire connaître les innovations les plus récentes dans le domaine des sciences émergentes: robotique, génétique, intelligence artificielle, cognitique, cellules souches, etc. Elle a été créée par Keith Kleiner, un jeune chercheur disposant d'une large expérience à la fois dans le monde scientifique, dans celui des affaires et dans celui des médias (voir http://singularityhub.com/about/).

Comme son nom l'indique, le "Singularity Hub" s'inscrit dans le mouvement de la Singularité, avec le Singularity Institute et la Singularity University. Beaucoup de personnes en France, quand elles entendent parler de ces organisations, les traitent par le mépris, y voyant soit de dangereux utopistes soit de non moins dangereux agents d'une guerre économique et de l'intelligence où la société américaine reste la plus efficace au monde.
Pour notre part, bornons-nous à voir ici une excellente source d'informations dans des domaines où l'Europe, et plus particulièrement la France, traînent encore des retards affligeants.

Pour s'en convaincre, il suffit de regarder l'article que le Hub vient de consacrer à un palmarès des robots les plus performants de l'année 2009 [nous avions également signalé l'année dernière l'équivalent de ce palmarès pour l'année 2008].

Si aucun de ces robots n'est encore doté de capacités d'intelligence artificielle pouvant les équiper d''un esprit se rapprochant du nôtre, ils font preuve d'habiletés diverses chaque année améliorées. Ceci illustre bien l'importance des rôles qu'ils commencent à jouer dans les sociétés technologiques, notamment au Japon. Malheureusement, comme rappelé ci-dessus, sauf dans un cas, aucun de ces robots n'est européen.

Rappelons qu'en ce qui concerne la simulation des processus cognitifs de haut niveau, différents laboratoires militaires, principalement américains, développent des projets autrement plus performants que ceux montrés par le Hub. Mais l'information reste confidentielle..

Nous ne nous lancerons pas ici dans la traduction en français des commentaires proposés par le site. Les vidéos sont de toutes façons suffisamment parlantes...encore faut-il disposer de la largeur de bande permettant d'y accéder sans temps d'attente épuisants ce qui, chez les archaïques Gaulois, n'est pas toujours le cas.

* Voir http://singularityhub.com/2009/12/22/a-review-of-the-best-robots-of-2009/


Yehezkel Ben-Ari Grand Prix de l'Inserm 2009
Jean-Paul Baquiast et Christophe Jacquemin - 21/12/2009

Nous apprenons par la presse que Yehezkel Ben-Ari, neurobiologiste distingué aujourd'hui par l'Inserm; est un spécialiste de la complexité, non seulement dans la neurobiologie, mais en de nombreux autres domaines.
Cependant, quand les simples citoyens que nous sommes, recherchons les références de ces travaux afin d'en faire mention à d'autres béotiens comme nous avides de savoirs, ils ne trouvent pratiquement rien. Aucun ouvrage ou même article grand public à sa signature ne présente ou discute en termes généraux ce que nous pourrions en retenir.

Rien d'étonnant, dira-t-on. Nous ne sommes pas du cénacle. Les scientifique "pur jus" pourront trouver des références en bas de la page http://www.inmed.univ-mrs.fr/index.php?page=15&id=4, qui liste certains de ses articles scientifiques. Soit. Mais n'est-ce pas aussi de cette façon que beaucoup de chercheurs français s'enferment dans l'anonymat, aux dépens finalement de la collectivité qui consacre beaucoup d'argent à leur permettre de travailler.

Travailler, ce n'est pas seulement s'enclore dans une tour d'ivoire, c'est aussi élever le niveau de culture générale et scientifique des citoyens. On s'étonnera ensuite, si cela n'est pas fait, que les Français, décideurs ou non, le plus souvent ne comprennent rien à la science et à ses enjeux.

Si tous les scientifiques français ou travaillant en France se comportaient de cette façon, nous n'aurions que des noms ou laboratoires étrangers à mettre en référence sur ce site.


Mise en orbite du satellite Hélios 2B
Jean-Paul Baquiast 18/12/2009

La fusée Ariane vient de mettre en orbite le satellite Hélios 2-B. C'est un satellite d'observation en optique exclusivement destiné au renseignement et aux opérations militaires des six pays partenaires : France, Belgique, Espagne, Italie, Grèce et Allemagne.

Ce satellite, issu de la filière SPOT dont cinq exemplaires ont été mis sur orbite pour des programmes civils, vient renforcer les capacités d'observation de Helios 1-A et 2-A dont il est le jumeau. Outre son télescope principal qui réalisera des images d'une résolution de l'ordre de 60 cm, il emporte un télescope capable d'opérer de nuit pour des images de 2,5 mètres de résolution.


Tout savoir sur Twitter
Jean-Paul Baquiast 18/12/2009

Le service d'information en ligne du ministère français des affaires étrangères, Bulletins-électroniques.com, publié par l'ADIT, présente une étude détaillée de l'utilisation de Twitter aux Etats-Unis, plus particulièrement dans les milieux politiques. Cette étude est signée de Franz Delpont, chargé des STIC à l'ambassade de France à Washington. Elle comporte de nombreux liens élargissant le regard. Voici un bon exemple d'information intelligente.

Pour ceux qui comme nous utilisent l'Internet d'une façon plus classique, se pose la question de savoir si le passage sur Twitter élargirait vraiment l'audience ou n'imposerait pas, en contrepartie, une dépense de temps excessive.

* Gouverner c'est tweetter
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/61644.htm


Retour au sommaire