Vers le site Automates Intelilgents
La Revue mensuelle n° 95
Robotique, vie artificielle, réalité virtuelle

Information, réflexion, discussion
logo admiroutes

Tous les numéros


Archives
(classement par rubriques)

Image animée
 Dans La Revue
 

Retour au sommaire

Automates Intelligents s'enrichit du logiciel Alexandria.
Double-cliquez sur chaque mot de cette page et s'afficheront alors définitions, synonymes et expressions constituées de ce mot. Une fenêtre déroulante permet aussi d'accéder à la définition du mot dans une autre langue (22 langues sont disponibles, dont le Japonais).

 

Science et politique
MCR pour mieux analyser la grande crise climatique

par Jean-Paul Baquiast et Christophe Jacquemin - 21/03/2009

Cet article initialement rédigé par Automates Intelligents a été soumis à Mme Mioara Mugur-Schächter, qui l'a révisé en détail. Elle ne veut pas prendre la responsabilité des commentaires élogieux à son égard que nous y avons introduits. Nous la remercions vivement de sa participation.
Automates-Intelligents

Lire l'article au format pdf
Lire l'article au format html

Le 4e Rapport du GIEC, établi en 2007 sur des données de 2005 et antérieures, a été reconnu comme bien trop optimiste par les experts du GIEC réunis à Copenhague le 10 mars 2009. Mais vu la lourdeur de l'Organisation, le prochain rapport ne sera publié qu'en 2014. Or "les dernières observations confirment que le pire des scénarios du GIEC est en train de se réaliser. Les émissions ont continué d'augmenter fortement et le système climatique évolue d'ores et déjà en dehors des variations naturelles à l'intérieur desquelles nos sociétés et nos économies se sont construites", a affirmé le comité scientifique de la conférence.


Article

Exemple d'application de la méthode de conceptualisation relativisée (MCR)
aux problèmes du réchauffement climatique.

La Méthode de conceptualisation relativisée (MCR) inventée par la physicienne Mioara Mugur-Schächter dans le cadre d'un approfondissement de ses recherches en physique quantique se révèle un outil particulièrement performant pour l'ensemble des disciplines scientifiques. Au-delà, la méthode est appelée à modifier l'épistémologie et plus généralement l'usage des langages appliqués à la représentation de ce que les sens croient percevoir du monde extérieur.

Cet article vise à montrer comment MCR, convenablement appliquée, pourrait éclaircir considérablement les discours scientifiques et politiques relatifs à la grande crise systémique que nous subissons actuellement. Le champ retenu est celui du réchauffement climatique, mais on verra que de nombreux autres domaines aussi sensibles pourraient être abordés.
Notre revue a déjà consacré de nombreux articles à MCR. Il nous a paru cependant nécessaire, après un préambule, de faire précéder l'application climatique d'un rappel méthodologique plus général.

Automates-Intelligents, 20/04/2009

Lire l'article au format html

Retour au sommaire