Vers le site Automates Intelilgents
La Revue mensuelle n° 76
Robotique, vie artificielle, réalité virtuelle

Information, réflexion, discussion
logo admiroutes

Tous les numéros


Archives
(classement par rubriques)

Image animée
 Dans La Revue
 

Retour au sommaire

Automates Intelligents s'enrichit du logiciel Alexandria.
Double-cliquez sur chaque mot de cette page et s'afficheront alors définitions, synonymes et expressions constituées de ce mot. Une fenêtre déroulante permet aussi d'accéder à la définition du mot dans une autre langue (22 langues sont disponibles, dont le Japonais).

Lettre d'un lecteur
par Bob
12 décembre 2006


Les grandes étapes ou les méandres d'une vie ?

Rien ne donne plus le sens que de changer de sens. (Michel Serres)

Les origines bourgeoises et profondément catho, le prosélytisme dans divers mouvements…
Le mariage traditionnel et l'arrivée des enfants,
Mai 68, la foi des aînés dans un monde libéré de… toutes les tyrannies ?
L'évolution des enfants. La secte de Maharadji, pour l'un, et la rupture apparente, pour l'autre, les grands départs aussi,
Et pendant ce temps, les tentatives de participer à l'évolution de l'église: chercher à comprendre, Teilhard de Chardin, et puis cette soirée, où, invité par mon frère prêtre, j'entends le cardinal Daniélou égratigner la vérité historique de la Genèse, …
Vivre des dynamiques de groupe et des groupes de rencontres…
Chercher à comprendre, le séjour en H.P. de l'un, le non-sens de la vie d'un autre, et la tolérance inépuisable de ces soufis qui sont parmi les nôtres…

Se sentir entraîné vers le large…

Mais quand viennent la retraite et la découverte de l'informatique, puis d'Internet,
Une curiosité insatiable: sur un ton affectueux, s'entendre dire, au téléphone, des 4 coins de France ou d'ailleurs: "papa, tu es sur ton ordinateur ?"
Google et Wikipedia, Agora Vox et toute la presse francophone…

Jacques Ellul, Joël de Rosnay, Maurice Bellet, Jean-Claude Guillebaud, François-Xavier Hussherr, Antonio Damasio, Jared Diamond, Jacques Blamont, Jean Sur, Michel Serres, Thierry Crouzet, Yves Paccalet, et puis André Comte-Sponville, Michel Onfray, qui m'a fait découvrir la philosophie, et Bernard Cloutier ou la philosophie dans la vie d'un globe-trotter qui croit vivre ses derniers jours, et encore Jean-Paul Baquiast et l'inépuisable site "Automates Intelligents".
… et tant, et tant d'autres !

Tous ces hommes sincères dont j'ai lu si peu de livres, mais les présentations qu'en font des sites comme Nouvelles Clés, ou le Nouvel Obs, Libé, la Croix ou le Monde des Religions, Politis, le Figaro et le Diplo et puis Evène … ,

Et hier soir, comment ai-je atterri sur un florilège remarquable de Jean Rostand ?…

Des carrefours importants ?
Edward Lorenz et le battement d'ailes de papillon: je papillonne sur la Toile, recherche superficielle et "chaotique" sûrement, mais tellement riche pour qui a du temps (vive la retraite, le commencement d'une nouvelle vie), j'écris sur un blog, pendant un temps, puis je change de crèche, paroles perdues ou battements d'ailes ?

Ce sentiment de redécouvrir, dans les mots dits (et peut-être aussi les maudits), la vie éternelle de l'être, ce mystère, et peut-être une intercommunication spirituelle : les scientifiques sourient, mais la science ne fait que naître…, prendre peu à peu conscience que l'homme ne connaîtra probablement l'alpha, ni l'oméga de son histoire, mais que chaque individu a sa place, son rôle, l'essentiel étant qu'il garde au moins l'illusion de sa liberté…

Apprendre à ne plus juger, apprendre à lire ?

Et puis avoir envie de gueuler: " Vivre, ce n'est pas la croissance du P.N.B, ce n'est pas le culte de Mammon, vivre, ce n'est pas non plus le culte du savoir qui est un outil merveilleux, mais les savants aussi se trompent parfois, et ils ont le droit.
Vivre, c'est aussi le rêve, c'est se sentir plus solidaire, plus tolérant, plus… humain!

Et toujours, cette vie de couple, tellement chahutée et toujours présente, d'une richesse toujours renouvelée: 60 ans après, nous réunissons 40 descendants heureux de se retrouver!


Il tient à l'essence même de la civilisation humaine de contrarier toujours davantage, tant par les pouvoirs de la science que par l'esprit de fraternité, le jeu sans merci de la sélection naturelle.
Jean Rostand

Et un jour, découvrir que sa propre vie ne tient qu'à un anévrisme inopérable…

Voilà le chemin cahoteux (ou chaoteux ?) et parfois malaisé qui, après de nombreuse années de militantisme catholique, m'a conduit à un athéisme humaniste et chrétien: Aimons-nous les uns les autres !

 

Retour au sommaire