logo admiroutes Les automates intelligents
robotique, vie artificielle, réalité virtuelle


information, réflexion, discussion
logo automate © Anne Bedel
Jean-Paul Baquiast Jean-Paul.Baquiast@wanadoo.fr
Christophe Jacquemin christophe.jacquemin@admiroutes.asso.fr

No 9
Retour au sommaire
 
Visites virtuelles

par Jean-Paul Baquiast 14/3/2001

Association pour la recherche cognitive ARCo
http://www.mines.u-nancy.fr/arco/index.html

Logo de l'ArcoLe cycle des journées scientifiques de la cognition organisées par le ministère de la recherche dans le cadre de l'action concertée incitative cognitique (voir interview de Catherine Fuchs) montrent la difficulté d'établir des liens interdisciplinaires sur le thème de la cognition? Qu'est-ce exactement que la cognition? En quoi peut-elle enrichir telle ou telle activité comme la linguistique ou la philosophie? Chacun fait-il de la cognition sans le savoir et, sinon, comment se doter d'un minimum de bagage indispensable pour s'ouvrir à cette approche sans se heurter à des difficultés d'approche décourageantes?

Pour essayer de répondre à ces questions, la première chose à faire consiste à s'adresser aux praticiens de la recherche cognitive. L'ARCo devrait pouvoir jouer ce rôle. Créée en 1981, elle a pour but de promouvoir la recherche interdisciplinaire sur la cognition. Les membres de l'ARCo exercent dans des domaines qui se rattachent aux sciences humaines, aux sciences de l'ingénieur et aux sciences de la vie : psychologie cognitive, linguistique, intelligence artificielle, logique, neurosciences, sociologie et philosophie

" Depuis sa création, l'association anime activement les débats essentiels à la vie et à la cohérence d'une communauté interdisciplinaire comme celle de la recherche cognitive. Elle veille à maintenir un pluralisme des disciplines; des approches théoriques, expérimentales et appliquées; des écoles, paradigmes et thèmes. Elle cherche à promouvoir l'intégration des jeunes chercheurs et des chercheurs isolés; elle oeuvre également à l'éclosion d'une dimension européenne des sciences cognitives. Depuis quelques années, les institutions scientifiques ont reconnu les Sciences Cognitives avec des programmes de recherche et des DEA spécifiques. Dans ce paysage renouvelé, le rôle spécifique de l'ARCo, conformément à son statut d'association régie par la loi 1901, est d'être plus que jamais un lieu d'ouverture et de transparence tant au niveau de sa propre administration qu'à celui des débats scientifiques".

On constatera que les recherches sur la cognition ne datent pas d'hier, en parcourant les thèmes des  journées scientifiques http://www.mines.u-nancy.fr/arco/activites/journees/journees.html, des colloques http://www.mines.u-nancy.fr/arco/activites/colloques/colloques.html   et des écoles d'été http://www.mines.u-nancy.fr/arco/activites/ecoles/ecoles.html

La dernière de celle-ci, consacrée en juillet 2000 à la "cognition située, individuelle et collective", montre, grâce aux textes disponibles en ligne (hélas sous pdf) la complexité du domaine, et son caractère souvent peu abordable aux non-initiés http://www.mines.u-nancy.fr/arco/activites/ecoles/Bonas2000.html Mais cela est normal, dira-t-on. Il n'y a pas de sciences qui ne se mérite.

Nous pouvons quand même nous demander si certaines de ces recherches ne s'enferment pas un peu dans une tour d'ivoire. Les progrès de la neurologie, notamment avec l'imagerie cérébrale et l'électroencéphalographie, ceux de la robotique et plus généralement tous les travaux des laboratoires auxquels nous nous efforçons de donner un écho ici, n'amèneront-ils pas certaines conséquences sur les approches traditionnelles de la cognitique?

L'ARCo publie également la revue Intellectica, dont le site présente quelques articles en ligne (toujours en pdf et toujours aussi "intellectuels", c'est le cas de le dire). http://www.mines.u-nancy.fr/arco/publications/intellectica/intellectica.html 


 Autre visite virtuelle : association française pour l'intelligence artificielle
 Retour au sommaire