logo admiroutes Les automates intelligents
robotique, vie artificielle, réalité virtuelle


information, réflexion, discussion

logo automate © Anne Bedel
Jean-Paul Baquiast Jean-Paul.Baquiast@wanadoo.fr
Christophe Jacquemin christophe.jacquemin@admiroutes.asso.fr


No  13
Retour au sommaire
Retour au dossier Laval Virtual
 
Du côté des labos
Le web au parfum
Par Christophe Jacquemin - 21/05/2001
  

Durant les journées Laval virtual 2001 qui se tenaient du 16 au 20 mai, France Telecom R&D a notamment présenté sur son stand un système de diffuseur d'odeurs couplé à la projection d'images. Les applications concernent à terme la diffusion d'odeurs sur le web et la réalisation de chaînes de télévision interactives odorantes.

"Passez la sangle du diffuseur individuel d'odeur autour de votre cou. Celui-ci doit être à 20 cm de votre nez," explique Sylvie Courcelle-Labrousse, ingénieur responsable des «Interactions humaines» chez France Télécom R&D. Devant-moi, un écran s'est allumé, montrant la page d'accueil d'Olfi, prototype de chaîne de télévision interactive odorante, première en Europe conçue par le Studio créatif de France Télécom R&D.
Le spectateur navigue à l'aide d'une télécommande (en fait, c'est Sylvie Courcelle-Labrousse qui tient ici les manettes). Différents menus sont proposés, chacun donnant accès à un type de service pour lequel la dimension olfactive est importante : jeux en ligne, services d'informations (météo, magazine de décoration), publicité et même messagerie et "chat".

http://www.ruetz.de/technologies/Navigation/default-sniff.htm Prototype de diffuseur d'odeur développé par Ruetz TechnogogiesCliquons sur la météo : au moment où la speakerine annonce un temps chaud et sec, je respire une délicieuse odeur de foins séchés. "Le début, la durée et la périodicité des diffusions ainsi que l'intensité des odeurs sont paramétrés de manière à éviter au maximum les phénomènes de rémanence pour l'utilisateur et pour ses voisins" explique Sylvie Courcelle-Labrousse. De la taille d'un baladeur, le diffuseur "Sniffman" mis au point par la société allemande Ruetz Technologies contient des alvéoles minuscules. Lors de la diffusion précise d'une image, le plug-in de pilotage de gestion de la synchronisation de l'odeur par rapport à l'image(1) envoie ses ordres par signal radio: une gouttelette de parfum précis contenu dans le diffuseur est libérée sur une plaque chauffante et diffuse alors une quantité infinitésimale de senteur (le plug-in pilote aussi l'intensité de l'odeur).

Voici  maintenant les publicités : Mentha, nouvelle ligne de soins pour le corps, d'Inès de Rossi... Je respire une odeur de menthe givrée bien spécifique.
Tiens, maintenant, c'est un enfant qui mange un yaourt "La Gourmande" : cela sent vraiment le caramel.
Envie d'un café : les senteurs recréées sont d'un réalisme surprenant. Je sens l'appel de la caféine... "L'effet placebo existe", explique Sylvie Courcelle-Labrousse. "Nous nous sommes ainsi aperçus que le fait de sentir une simple odeur de café avec notre système pouvait susciter l'accélération des battements du coeur. Nous travaillons d'ailleurs avec des scientifiques sur l'influence sur notre corps de la respiration des odeurs : peut-être à terme pourrons-nous soigner certaines affections par ce moyen ?".

Séquence jeu. Un PacmanTM parcourt beaucoup plus vite son labyrinthe. A chaque fois qu'il attrape une fraise, je peux en sentir l'odeur. On peut déjà imaginer les applications futures : odeurs de pneu brûlé lors de pilotage virtuel de formule 1, fuite de gasoil, etc.

Démonstration aussi de S-mail, service de messagerie tel qu'on peut en disposer aujourd'hui sur les bouquets de télévision numérique... mais à une nuance près... Ici, les correspondants envoient des messages parfumés. On m'envoie un bouquet de fleurs: odeur de roses...

Voilà, en tout, j'ai dû sentir une dizaine d'odeurs. Concernant leur mise au point, nous avons travaillé avec l'Institut supérieur International du Parfum, de la Cosmétique et de l'Aromatique Alimentaire, précise la scientifique. Il s'agit ici d'un prototype, mais il faut savoir que les diffuseurs Ruetz Technologies contiennent 64 odeurs. La génération suivante, annoncée pour 2002, devrait en contenir jusqu'à 200. La recharge pourrait se présenter sur un support de type "chipset" (format d'une carte téléphonique) vendue au prix de 10 FF, chaque odeur pouvant être activable de 2 à 5 fois. Ainsi, on peut ainsi imaginer de distribuer avec le programme de télévision la ou les carte(s) contenant les odeurs liées aux émissions et aux films de la semaine.
Certains, tels la société Digiscents, pensaient pouvoir recréer tous les parfums à partir simplement d'un échantillon de quelques senteurs de base (voir notre article "Le web au parfum", du 19 mai 2000). "Force est de constater aujourd'hui que Digiscents a échoué", confie Sylvie Courcelle-Labrousse.

Senteurs sur PC © Jean-François Balarot / France Télécom (Octobre 2000)Signalons aussi ce premier dispositif expérimental de diffusion d'odeurs sur internet et de réception de courrier électroniques parfumés. Destiné à une utilisation individuelle, "Olfacom" illustre les usages innombrables que pourrait introduire dans le futur un site Web odorant : signature olfactive d'une marque, parfums associés au contenu des pages web, visite de jardins virtuels, jeux odorants en ligne, services éducatifs ludiques.... Si ce prototype démontre la fiabilité technique du dispositif(2), il montre aussi tout le chemin qui reste à parcourir : les enceintes odorantes placées de chaque côté de l'ordinateur, encombrantes, ne distillent que quelques odeurs (quatre par colonne).
 

Petit problème : quelle odeur donner à un site boursier ? C'est bien connu : l'argent n'a pas d'odeur...


Pour en en savoir plus :
France Telecom R&D : http://www.rd.francetelecom.fr/
Ruetz Technologies : http://www.sniffman.de/indexFLA_F.html
Institut Supérieur International du Parfum, de la Cosmétique et de l'Aromatique Alimentaire : http://www.isipca.fr/


(1) France Télécom R&D a déposé des brevets sur la transmission et la synchronisation, en temps réel des informations qui déclenchent la diffusion. Le logiciel permet aussi le paramétrage des heures de début et fin, et de l'intensité de diffusion. Remonter d'où l'on vient
(2) Si ce système se développe, il nécessitera pour l'usager le téléchargement du logiciel qui commande la diffusion de l'odeur lors de la consultation des pages web, ainsi que l'acquisition du diffuseur lui-même. Remonter d'où l'on vient

 

Retour au dossier Laval Virtual
Retour au sommaire général de la Revue