logo admiroutes Les automates intelligents
robotique, vie artificielle, réalité virtuelle


information, réflexion, discussion
logo automate © Anne Bedel
Jean-Paul Baquiast Jean-Paul.Baquiast@wanadoo.fr
Christophe Jacquemin christophe.jacquemin@admiroutes.asso.fr

No 3
Retour au sommaire
 
Actualité

iRobot au COMDEX


iRobot au COMDEX

source CNN.Com http://www.cnn.com/2000/TECH/computing/11/15/comdex.irobot/index.html

Le COMDEX est la grande manifestation annuelle des technologies de l'information à Las Végas. 200.000 spécialistes et curieux s'y rencontrent pendant une semaine. http://www.cnn.com/TECH/computing/comdex2000/

Le irobotLa manifestation de cette année  (13 au 18 novembre) a vu de plus en plus de systèmes robotiques, allant du gadget et du jouet au système évolué. Dans cette dernière catégorie se trouvait iRobot, inspiré du véhicule d'exploration (Rover) utilisé sur la planète Mars par la NASA. Connecté sans fil au web, iRobot est capable de voir, parler et entendre. Il utilise une caméra vidéo-digitale et un sonar, un microphone et des speakers. Il peut être commandé à distance par le web, ainsi que par une télécommande en local.

Le robot qui pèse une vingtaine de kilos, se déplace dans une pièce encombrée d'obstacles. Il peut monter un escalier. Ses mouvements oculaires et une certaine animation faciale lui donnent une apparence "amicale", ce qui est très important aux yeux de ses concepteurs, notamment Helen Greiner. En aucun cas, le robot, selon celle-ci, ne peut faire peur, même à des enfants. Il pourrait devenir au contraire un compagnon idéal dans une maison.

L'entreprise iRobot http://www.irobot.com/corp/index.htm

L'entreprise iRobot se donne comme ambition d'être le leader dans la vente de produits robotiques et la fourniture de plateformes aux développeurs souhaitant réaliser des applications robotiques.

L'expérience acquise provient du laboratoire d'intelligence artificielle du MIT, où furent réalisés dans les années 80 de nombreux prototypes de robots, sur le modèle des insectes. Les trois fondateurs de iRobots, Rod Brooks, Colin Angle et Helen Greiner, firent le pari que ces technologies pouvaient donner naissance à de nombreux produits de consommation intéressant le grand public: aides domestiques, jouets, etc. Ils quittèrent le MIT en 1990 pour fonder leur entreprise.

L'entreprise se dit actuellement l'une des premières du marché pour la vente de robots et de technologies robotiques à des particuliers, chercheurs, administrations. Le modèle iRobot LE est vendu au prix de $6.000. La page http://www.irobot.com/buy/buy.asp donne le détail des fournitures (batteries rechargeables comprises).

Rod Brooks est resté le président du laboratoire d'intelligence artificielle du MIT où il dirige notamment le projet Cog au sein du Humanoïd-Robotics Group http://www.ai.mit.edu/projects/humanoid-robotics-group/  Voir à ce sujet  l'article de Christophe Jacquemin http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2000/1/labo/brooks.htm


Autres articles sur les robots (source CNN)

- Asiaweek.com: comment faire un petit robot avec un palm, des roues, et différents appendices électoniques
http://www.cnn.com/ASIANOW/asiaweek/technology/2000/1027/acom.pulse.html

- Le chien-robot Aibo de Sony http://www.cnn.com/2000/TECH/computing/10/12/aibo.lion.idg/index.html

- Le robot domestique AmigoBot peut être contrôlé à distance par Internet et veillera sur votre domicile
http://www.cnn.com/2000/TECH/computing/10/11/amigobot.robots.idg/index.html

- Ne pas oublier le père de tous, le Rover Sojourner de l'exploration martienne http://mars.jpl.nasa.gov/MPF/mpf/rover.html

On trouvera de nombreux autres articles et liens intéressants à partir de ceux listés ci-dessus.


Notre point de vue:

En conclusion de tout ceci, il faut noter l'avance prise par le secteur de la robotique aux USA, non seulement en ce qui concerne la recherche, mais les applications commerciales. Il est évident aussi que la possibilité de disposer de plateformes de développement et d'outils de base à des prix raisonnables va multiplier l'implication de particuliers ou de start-up dans les divers domaines de la robotique et de l'intelligence artificielle. S'agit-il là d'une des nouvelles frontières à laquelle s'attaquent désormais nos amis américans? Réponse: affirmatif.


Retour au sommaire