logo admiroutes


La Gazette N° 46 du 15 septembre 2001

Par Jean-Paul Baquiast Jean-Paul.Baquiast@wanadoo.fr


accueil "la gazette"

S'abonner à la gazette d'admiroutes gratuitement - Lire la présentation


voir aussi sur Admiroutes http://www.admiroutes.asso.fr/

14 septembre
Mondialisation. Retour des Etats et du modèle humaniste démocratique
. Editorial de Jean-Paul Baquiast
La mondialisation par Jean-Paul Baquiast (projet pour un ouvrage collectif en préparation) complété suite à l'attentat du 11 septembre

8 septembre
Attribution du mulot d'honneur d'Admiroutes pour septembre 2001, conjointement à la Rue des Entrepreneurs et à Jean-Michel Hubert

1er septembre
Automates intelligents. Editorial Pour une recherche scientifique associant la robotique et les autres disciplines
Automates intelligents. Billet. La robotique est-elle une technologie ou une science ? ou regard sur l'enseignement supérieur en France

Le blocnet (index)

cette quinzaine:

Forum des droits sur l'Internet

Je reçois de Jean-Philippe Mochon, Maître des requêtes au Conseil d'Etat, Conseiller juridique du Forum des droits sur l'Internet, le message suivant à charge de le relayer vers les correspondants d'Admiroutes intéressés:

" Comme vous le savez certainement, le Forum des droits sur l'Internet a commencé ses activités. Dans le cadre d'un travail sur les modalités alternatives de règlement des litiges, un groupe de travail a été constitué sur le règlement des litiges et l'administration en ligne. Il comprend notamment des responsables d'administrations (COSA, DIRE, Minefi, GIP MDS ...), d'associations, d'entreprises et des experts, et j'en suis le rapporteur. Le document joint constitue le mandat du groupe, qui doit parvenir à des premières conclusions pour le mois de janvier 2002.

Je prends contact avec vous pour vous demander si, sur ce sujet assez neuf de la prévention et du règlement des litiges avec l'administration dans le cadre des téléservices, et conformément à la mission d'animation du débat public qui est celle du Forum, vous pourriez signaler à vos correspondants l'existence de ce groupe, sur lequel ils trouveront d'autres informations sur le site du Forum des droits.

Forum des droits sur l'Internet
6 rue Déodat de Sèverac 75017 Paris
tél : 01 44 01 38 00
www.foruminternet.org

Mandat du groupe de travail (résumé)

Parmi les sujets liés au règlement extra-judiciaire des conflits, les premières réflexions menées depuis le mois de mai ont conduit à identifier la problématique particulière des litiges avec l'administration dans le cadre des services que celle-ci rend en ligne. Il a donc été décidé de constituer sur ce thème un groupe de travail.

Il s'agira d'examiner comment peuvent s'élaborer des modes de règlement des incidents et des litiges entre l'administration et l'usager plus simples et plus rapides que le recours aux procédures juridictionnelles classiques. Pour cela, une réflexion sur le cadre juridique des téléservices sera menée dans une optique de prévention des incidents et litiges

Les axes de travail du groupe seront donc les suivants:
1° Prévention des incidents et litiges dans le cadre des téléservices. Quels sont les types de litige que l'administration en ligne est susceptible de faire naître ? Quelles règles de validation, de transmission, d'archivage et de consultation des données ? Quel régime de responsabilité applicable aux téléservices ?
2° Les voies de recours administratif et contentieux en ligne. Comment mettre en œuvre un recours administratif (gracieux ou hiérarchique) en ligne ?Quelles sont les conditions de possibilité d'un recours contentieux en ligne ?
3° Le règlement alternatif des litiges en ligne. A quelles conditions peut-on envisager une médiation administrative en ligne ? Y a-t-il d'autres modalités de règlement alternatif des litiges en ligne à explorer ? "


Mondialisation/globalisation et métamutation

Jean-Claude Empereur réagit au texte précédent (comprendre la métamutation) par le message suivant, que je porte à votre connaissance:

" La mondialisation/globalisation n'est que le face apparente " politico-médiatique " de ce concept nouveau et qui me paraît essentiel de méta-mutation, dont parle le texte précédent.

Trois erreurs d'analyse au moins sont communément commises à son sujet :

· elle est réduite à son aspect purement économique et financier
· elle est présentée comme un phénomène harmonieux et pacifique prenant une coloration éthique et quasi théologique (concept de théologie masquée)
· elle est connotée à l'idée de convergence et d'unification de la planète alors que l'observation objective des faits montre que nous allons au contraire vers la " fragmentation " du monde.

Les aspects économiques, financiers et commerciaux ne représentent que la face " visible " du phénomène, la partie émergée de l'iceberg, les aspects beaucoup plus profonds : évolution des mœurs, mouvements de population, implosion et explosion démographiques, fractures technologiques, mutations lourdes ou accidentelles de l'écosystème planétaire sont à peine esquissés.

Par ailleurs, le présentation béate, lénifiante, " libérale " de la mondialisation, celle d'un " long fleuve tranquille " nous conduisant pacifiquement à la " fin de l'histoire ", masque aux yeux de l'opinion le fait que la mondialisation - qui n'en est qu'à ses tout débuts - s'annonce en réalité comme un mouvement chaotique, violent et d'âpre compétition de type darwinien.

Enfin, la fragmentation du monde, qui met en scène une extrême diversité d'acteurs chaque jour plus nombreux et plus désireux de s'affirmer dans le jeu géopolitique : Etats, ONG, multinationales, régions économiquement puissantes, grandes métropoles urbaines, organisation intégristes ou fondamentalistes, groupes terroristes, maffias, etc…, accroît encore les dangers d'explosion. La planète est devenue, on vient de le voir avec les mégas attentats du 11 septembre, une véritable grenade à fragmentation.

Il est donc essentiel, aujourd'hui, de favoriser l'émergence d'un nouveau paradigme, ou peut-être plus modestement, d'une nouvelle doctrine (le concept d'idéologie n'a plus bonne presse de nos jours), articulant et intégrant dans une grille d'analyse du monde totalement reformulée les théories du chaos, de la complexité et des réseaux ainsi que celle du néodarwinisme évolutionnaire en les appliquant à l'évolution de la société mondiale .

Il est urgent de mettre en œuvre une conception " globalisante " si j'ose dire de la globalisation, et de dégager son étude, d'un " économisme étroit ", ghetto dans lequel elle s'est enfermée. Il convient de la soustraire ainsi aux approches subjectives des " moralo-mondialisateurs " qui obscurcissent le raisonnement à un moment où plus que jamais, la vigilance intellectuelle, citoyenne et politique est devenue un impératif de survie. "


Attentat aux Etats-Unis. Comprendre la métamutation

Attentats terroristes sur les tours jumelles du World Trade Center © GammaL'attentat majeur du 11 septembre contre les Etats-Unis nous impose à tous un effort de réflexion. Voici quelques propositions.

Cet attentat est en train d'être traité par les mesures classiques de la diplomatie, du renseignement, de la police, et peut-être prochainement par l'intermédiaire d'une riposte militaire. Chaque Etat est concerné et va se positionner dans ce nouveau conflit. La plupart, dans un premier temps, apporteront leur appui aux Etats-Unis. C'est très bien et il faut le faire.

Il n'empêche que ces mesures seront, par la force des choses, dispersées voire contradictoires, décidées peut-être en urgence et probablement sans prendre en considération leurs conséquences à long terme. De même, la recherche des causes, destinées à prévenir leur renouvellement, risque de rester limitée aux apparences les plus évidentes, dénoncées depuis déjà longtemps mais sans conséquences pratiques.

Bien peu d'entre nous encore, malheureusement, comprennent que chacun, dans le monde entier, est confronté à un changement radical de l'état du monde, dont cet attentat et les conséquences qu'il entraînera ne sont qu'une manifestation visible. Mais très partielle.

Ce changement radical, nous pouvons l'appeler, d'un terme qui commence à se répandre, de méta-mutation. Le monde s'est organisé, ces dernières années, à l'insu de tous, comme un méta-système complexe où la multiplication des réseaux et des individus capables de s'y exprimer a mis en place un espace de changements accélérés dont personne n'a encore ni la connaissance ni la maîtrise.

Il ne s'agit évidemment pas des seuls réseaux de télécommunications ou de radio-télévision, mais plus généralement, de ce que l'on désigne par le mot global de mondialisation. La mondialisation intéresse les sociétés humaines mais, comme on le sait, elle entraîne aussi des conséquences lourdes sur l'écosystème planétaire. D'où l'urgence de mieux comprendre ce dont il s'agit, avec les outils modernes de la science des systèmes multi-agents adaptatifs. Mieux comprendre permettra d'agir avec plus d'efficacité, tant dans l'espace que dans le temps.

Nous pensons que chercher à mieux comprendre la métamutation (ou la complexité) n'intéresse pas seulement les Etats ou les multinationales, mais chaque citoyen. Comme on se trouve dans la problématique des systèmes chaotiques, il apparaît que chacun peut devenir un agent de déstabilisation ou de restabilisation autour de nouveaux équilibres dynamiques. Ce point est à souligner. Le terme de systèmes peut laisser craindre un réductionnisme scientiste faisant oublier le rôle bon ou mauvais des individus. C'est tout le contraire. On doit réintroduire ce rôle, pour mieux l'étudier, ainsi d'ailleurs que celui des mèmes circulant abondamment entre les individus.

C'est pourquoi, avec la réflexion sur les réseaux et les automates que nous avons engagée depuis quelques années autour d'Admiroutes et de notre site Automatesintelligents, nous pensons que nous avons un devoir évident : faire connaître de façon accessible, avec les moyens dont nous disposons, les nouveaux concepts de la science des systèmes et réseaux adaptatifs, ainsi que les applications pratiques susceptibles d'en être tirées pour mieux comprendre la nouvelle complexité du monde.

Nous réfléchissons donc actuellement à la façon de s'organiser dans ce but, avec ceux que cette démarche intéressera. Dans l'immédiat, nous pensons mettre en place dans le meilleurs délais un site de réflexion et de travail en commun, sur le thème " Comprendre la complexité ".

On y trouvera dans quelques jours, pour commencer, deux documents en libre accès, diffusés sous forme de feuilleton avec questions-réponses :
- un cours du professeur Alain Cardon, expert mondialement reconnu, présentant les éléments scientifiques indispensables ainsi que des perspectives de recherche dans le domaine des agents adaptatifs.
- un dossier sur les nombreux aspects systémiques de la mondialisation, vue sous l'angle politique, culturel et économique.

Nous vous donnerons sous peu quelques précisions sur la démarche que nous comptons suivre, ainsi que la façon d'y participer. 12/09/01

Rappel: voir ici même le texte (provisoire)   Mondialisation


Une 4e fonction publique pour les enseignants et chercheurs de l'Etat

Nous avons beaucoup apprécié l'article (Le Monde, Débats, 6 septembre 2001, p. 13) de Jean-Pierre Dudezert, philosophe et Hervé Morin Député UDF de l'Eure, recommandant de créer une 4e fonction publique (à côté des 3 premières, Etatique, locale et hospitalière). Celle-ci donnerait aux enseignants et chercheurs un statut leur permettant, sans perdre les avantages du statut général, de bénéficier de plus d'initiatives et de plus de responsabilités, tout en restant dans le giron de l'Etat. Nous ne discuterons pas ici des modalités d'atteindre un résultat aussi heureux, et n'entrerons pas dans la réfutation des objections qui ne vont pas manquer de fleurir. Disons que l'idée est excellente. Elle répond à un besoin évident. Sans une telle mesure, les enseignants et chercheurs voulant apporter de la créativité à leurs métiers resteront marginalisés, ce qui dégrade depuis longtemps le statut intellectuel et scientifique de notre pays. On ne peut que s'étonner de constater que l'idée n'ait pas émergé plus tôt. Je suis le premier à battre ma coulpe. Je n'y avais tout simplement pas pensé, moi comme sans doute des milliers d'autres. Voici un bon débat pour les prochaines élections. 08/09/01


Le livre de Robert Reich

reichLe Monde Interactif du 5 septembre a publié un entretien avec Robert Reich, économiste à Brandeis, ancien ministre du travail sous Bill Clinton, et auteur de plusieurs livres, dont Futur Parfait, Editions Village mondial, 2001 (The Future of Success). Le livre exprime des réserves concernant les perspectives de l'e-quelque chose, vues du moins par les tenants de la mondialisation libérale. En tous cas, les propos de l'interview extrêmement censés et humains, si l'on peut dire, concernant l'économie et la société américaine, le travail, les syndicats, la net-économie - comme les propositions concernant le rôle que devrait tenir l'Europe pour contrebalancer les excès de la politique américaine, paraissent extraordinairement pertinents. Un homme de cette sorte honore grandement le pays de G.W.Bush. 06/09/01

- Voir une courte présentation du livre The Future of Success par USA to-day http://www.usatoday.com/community/chat/0109reich.htm


Echelon

Communiqué par Reuters:  du 5 septembre 2001, 15h19

Modeste résolution parlementaire de l'UE sur le réseau Echelon

Les députés européens ont reconnu l'existence du système américain d'interception des communications internationales par satellite baptisé Echelon, mais ont refusé de condamner la Grande-Bretagne et l'Allemagne qui y participent.

Adoptée par 367 voix contre 159 et 34 abstentions, la résolution présentée par la commission temporaire sur le système Echelon propose surtout aux Quinze de mieux garantir la confidentialité des communications électroniques et de renforcer le contrôle parlementaire sur les systèmes d'interception.

Selon cette résolution, l'Union européenne devrait promouvoir le développement des moyens de cryptage et renforcer la coopération entre les services de renseignements des Etats membres dans le cadre de sa politique de défense.

Les Verts, la Gauche unitaire européenne (GUE, communistes) et l'Union pour l'Europe des nations (UEN, souverainistes), qui ont voté contre le texte, souhaitaient que l'Allemagne et le Royaume-Uni soient invités à "annuler" les autorisations d'interception des communications accordées aux Etats-Unis sur certaines stations satellitaires de leur territoire.

Cette proposition a été rejetée par 428 voix contre 115 et 9 abstentions, la majorité préférant demander aux deux Etats de s'assurer que les interceptions soient conformes au respect de la vie privée tel qu'il est défini par la Convention européenne des droits de l'homme.

Les Verts et les communistes ont également regretté que la résolution se focalise sur l'espionnage économique, alors que l'espionnage politique est, selon Patricia McKenna, des Verts, "une menace autrement plus grave".

La commission parlementaire "Echelon" avait été créée voici un an à la demande des Verts, des communistes, des souverainistes ainsi que des socialistes français et italiens après la révélation dans la presse d'un système planétaire d'écoute des communications."

Sans commentaires. J'ignorais la participation allemande à Echelon. 05/09


Rôle des syndicats de fonctionnaires

Je reçois de viroflay.fdelacourt ce message qui intéresse notre Gazette:

" Je lis votre article sur le rôle des syndicats de fonctionnaires face aux détournements du service public grâce à la Revue de presse de l'ADT/INET, au sein de laquelle je représente les Conservateurs, et donc la Culture.

Merci pour l'information et l' "appel".

Il serait sans doute juste et utile d'associer à ces exemples la situation faite à de trop nombreuses équipes culturelles, en bibliothèques surtout mais pas seulement. Ces "dysfonctionnements" remontent pour certains à plusieurs années sans que les situations soient pour autant redressées depuis et malgré certaines interventions du Ministère de la Culture. D'autres situations comparables émergent dans de nouvelles collectivités et pas seulement dans le sud.

A chaque fois, l'équipement de service public est saboté ou détourné ou supprimé, et le personnel qualifié éliminé directement ou indirectement, éventuellement remplacé par des personnes au service de l'idéologie dominante, le budget public détourné en faveur d'acquisitions ou de manifestations du même bord extrême.

De nombreux fonctionnaires (et contractuels) ont ainsi été poussés dans des situations humainement très difficiles, voire pire.

Bien que ne représentant pas aussi les associations des professionnels de la Culture, des bibliothèques et de la documentation, je me permets de rappeler à notre vigilance collective et à nos initiatives ces éléments, et de vous inviter à préciser votre information sur ces points auprès de ces associations afin de joindre toutes les forces dans les efforts auxquels vous appelez.

Par exemple l'Association des Bibliothécaires Français abf@abf.asso.fr  (président gérard briand) -  le président de la Section de Lecture publique (collectivités locales, principalement) p.bruthiaux@wanadoo.fr - l'adbdp@asso.fr pdt didier guilbaud dguilbaud@cg37.fr - l'ex-présidente de l'ABF claudine belayche cl.belayche@wanadoo.fr - l'association des documentalistes et bibliothécaires spécialisés adbs@adbs.fr "

J'ai fait la réponse suivante:

" Merci de votre réaction. Vous avez raison d'attirer l'attention sur ce qui se passe dans certaines municipalités, sous la responsabilité d'équipes municipales ayant perdu le sens du service public et de sa nécessaire neutralité. Le public en entend parfois parler occasionnellement par la presse, mais pas suffisamment. Je pense que les personnels en butte à ces abus de pouvoir (comme les citoyens en souffrant) ont le devoir effectivement d'en informer le plus largement possible l'opinion. Internet  doit servir à cela (comme vous le démontrez d'ailleurs). De telles situations pourraient d'ailleurs se retrouver à bien plus grande échelle, au cas toujours possible d'arrivées plus massives d'extrémismes politiques au pouvoir. " 05/09


La revue des sites

Le  13 septembre

Intelligence online  http://www.intelligenceonline.fr/

Résultant de la mise en ligne de plusieurs périodiques consacrés au renseignement et à l'intelligence économique, dont Le monde du renseignement,  bien connu, ce site actualisé tous les jours est réalisé par une équipe d'experts privés (sans doute convenablement informés par de nombreux correspondants bien placés). Il présente diverses formules d'abonnement. Seuls, les résumés des articles sont en libre accès, mais leur lecture à elle seule est instructive. Les TIC ne sont pas oubliées, y compris dans leurs formes les plus sophistiquées, au niveau par exemple des composants électroniques ou des agents intelligents logiciels. Le rédacteur en chef en est Guillaume Dasquié, qui intervient fréquemment dans les médias. Bref un site utile, particulièrement en ce moment. Mais comme toujours, il ne faut pas tout accepter sans un minimum de recoupements. Baquiast

http://www.admiroutes.asso.fr/lagazette/01-4609/index.htm