logo admiroutes
Europe puissance scientifique
et technologique

Europe as a scientific and technological power
Vers le site Automates Intelilgents
 
Page d'accueil www.europe-puissance-scientifique.org
 


Colloque des 28 et 29 avril 2004
Centre des Conférences Internationales - 19, avenue Kléber -Paris XVI°.

Sous le haut Parrainage de M. Jacques Chirac,
président de la République

Indépendance de l'Europe et souveraineté technologique

Exposé des motifs et Programme


Exposé des motifs

Le thème de l'indépendance de l'EUROPE est au cœur du débat sur l'avenir de l'Union Européenne.

Le concept d'EUROPE-PUISSANCE, qui évoque une EUROPE en mesure de mener une stratégie autonome mais non hégémonique, lui est étroitement lié.

L'analyse des ressorts de la puissance met en évidence le rôle crucial que jouent la science et la technologie dans l'exercice de celle-ci. La capacité scientifique et technologique apparaît ainsi comme un élément essentiel de l'expression moderne de la souveraineté.

Un certain mal-être de la société européenne, une croissance économique insuffisante, l'expression d'une grande incertitude sur le rôle que l'Union Européenne doit jouer dans un monde multipolaire émergent sont la traduction de ce manque d'élan, d'attention aux générations futures et tout simplement de foi en l'avenir. Impatiente de toucher les dividendes de la paix, l'EUROPE s'est assoupie.

Par insuffisance d'analyse politique, les Européens n'ont pas su prendre la mesure du rôle essentiel joué par la science et la technologie comme fondement de la puissance, de l'indépendance et de la souveraineté d'une Union Européenne, qui avait su pourtant se montrer originale et novatrice dans la conception de ses institutions.

N'ayant pas mené cette réflexion préalable, ils n'ont pas été en mesure d'identifier les domaines technologiques cruciaux dont la maîtrise intégrale est indispensable et appelle des politiques cohérentes, coordonnées et ambitieuses, tant au niveau de l'Union qu'à celui des Etats, en particulier dans quatre domaines essentiels : l'énergie, la défense, l'intelligence et le vivant.

Prenant conscience de ce danger, l'EUROPE semble se réveiller. Elle a fixé à LISBONNE pour 2010, un objectif de 3 % du PIB consacré à la recherche, plus réaliste que réellement ambitieux.

L'engagement de cet effort, bien que tardif, est indispensable pour au moins trois raisons :

Tout d'abord, parce qu'il est la condition sine qua non de la survie économique de l'Europe, selon l'expression même du Commissaire Européen à la recherche et qu'il donnera ainsi à l'Union Européenne les moyens de ses ambitions politiques ;

En second lieu, parce qu'il permettra à l'Europe de se comporter en partenaire solidaire, respecté et autonome des Etats-Unis dans le cadre de l'Alliance Atlantique adaptée aux enjeux du XXI ème siècle ;

Enfin, parce que l'Europe doit elle aussi se préparer, sans plus tarder, à la compétition multipolaire d'ores et déjà engagée avec d'autres puissances et notamment la Chine, l'Inde et la Russie.

Nous savons tous que le développement de la connaissance et du savoir est indispensable à la croissance de l'EUROPE, c'est-à-dire à l'épanouissement de son modèle de société, au rayonnement de sa culture et, au bout du compte, à sa capacité à peser sur les affaires du monde.

Si cette EUROPE-PUISSANCE, nécessaire à l'équilibre du monde, veut exister, la souveraineté technologique est pour elle un impératif absolu.

L'EUROPE dispose aujourd'hui des éléments institutionnels de la souveraineté : un espace, une monnaie et, bientôt sans doute, une constitution. Mais il lui manque encore la puissance et la crédibilité que lui accordera une politique de souveraineté technologique dont les enjeux sont à la fois culturels, sociétaux et géopolitiques, donc beaucoup plus ambitieux que les politiques industrielles ou de recherche pratiquées jusqu'ici.

C'est dans cette perspective que PANEUROPE FRANCE, avec le concours de Automates-Intelligents, a organisé, en liaison étroite avec les pouvoirs publics, ce colloque qu'elle souhaite fondateur sur "l'Indépendance de l'EUROPE et la Souveraineté technologique".

Jean-Claude EMPEREUR, Alain TERRENOIRE


Programme


Mercredi 28 avril 2004 - après midi

13h15 : Accueil des participants

13h55 : Présentation : Alain TERRENOIRE, Président de PANEUROPE FRANCE

14h00 : Ouverture du colloque : François d'AUBERT, Ministre délégué à la Recherche
Le discours du ministre

14h30 : Archiduc Otto de HABSBOURG, Président de PANEUROPE INTERNATIONAL

14h45 - 15h30 : LA SOUVERAINETE TECHNOLOGIQUE, UN IMPERATIF POUR L'EUROPE

Jean-Claude EMPEREUR PanEurope France
Yves BOYER Directeur adjoint de la Fondation pour la Recherche Stratégique
Serge SUR professeur des universités (Paris2)

15h30 - 16h30 : Table Ronde : L'ENERGIE

Maurice ALLEGRE Ingénieur général des Mines honoraire, consultant en prospective énergétique (animateur)
Georges BOUCHARD, Directeur de l'information et des affaires publiques, GDF
Edouard FREUND, Directeur général adjoint de l'Istitut du pétrole
Jean-Paul KARSENTY Académie des Sciences - Ancien conseiller à la Direction de la Recherche du Ministère de la Recherche
Ionel SOLOMON, Laboratoire PMC de l'Ecole Polytechnique
Christian STOFFFAES, Directeur de la prospective, EDF

17h00 - 17h15 : Pause

17h15 - 18h30 : Table Ronde : LA DEFENSE

Général C.R. Jacques FAVIN LEVEQUE PanEurope France
Alain BENSOUSSAN, ancien Président du CNES
Gérard BOKANOWSKI, Vice-Président de Paneurope France
Jean-Paul GILLYBOEUF, ancien Inspecteur général des Armées, Cabinet du ministre de la Défense
Georges d'HARCOURT PanEurope France
Marwan LAHOUD Président de MBDA
Amiral (c.r) Jacques LANXADE Ancien Chef d'Etat-Major des Armées
Nicolas MAFFERT, Directeur adjoint de la coopération et des affaires industrielles à la Délégation Générale pour l'Armement
Bruno RAMBAUD, Président de Thalès-Communication


Jeudi 29 avril 2004

08h15 - 09h15 Accueil des participants et ouverture par Michel HABIB-DELONCLE, ancien ministre, vice-Président de PANEUROPE INTERNATIONAL

09h15 - 10h30 : Table Ronde : L'INTELLIGENCE (voir dossier en ligne)

Jean-Paul BAQUIAST Contrôleur d'Etat honoraire, co-Rédacteur en chef de la revue en ligne Automates Intelligents
Pr. Alain CARDON Professeur d'Informatique à l'Université du Havre - Directeur de recherche en Intelligence artificielle
Alain COSTES - Professeur à l'Institut National Polytechnique de Toulouse
Philippe GRASSET, Rédacteur en chef de la revue De Defensa
Christophe JACQUEMIN co-Rédacteur en chef de la revue en ligne Automates Intelligents
Pr. Pierre RABISCHONG Professeur de Médecine - Promoteur du Projet "Lève-toi et marche" Spécialiste des prothèses intelligentes
Ben SEIFFERT - Académie des Sciences de New York, Président d'ATS

10h30 - 11h45 : Table Ronde : LE VIVANT

Guy SOMEKH - Président de la Société 2 Bés Finances
Christian BRECHOT Directeur général de l'INSERM
Pr. Bernard DEBRE Ancien Ministre, professeur de Médecine
Bertrand HERVIEU Secrétaire général du Centre International de Hautes Etudes Agronomiques Méditerranéennes (CIHEAM)
Eric LESUEUR, Directeur de recherche et de développement de VEOLIA Environnement
Pr. Jacques MARESCAUX Président de l'Institut de Recherche contre les Cancers de l'Appareil Digestif (IRCAD)
Hakan MOGREN Ancien Président du Conseil de surveillance d'Astra Zeneca
Pr. Luc MONTAGNIER Membre de l'Institut - Président de la Fondation mondiale Recherche et Prévention du SIDA
Pr. André VACHERON Vice-Président de l'Académie de Médecine

12h30 - 13h45 : Déjeuner présidé par M. Jean DERCOURT, secrétaire perpétual de l'Académie des Sciences, avec une intervention de M. Hervé LAVENIR de BUFFON, Président du Centre d'Etudes et d'Actions Européennes.

14h00 - 15h15 : Table Ronde : UNE STRATEGIE

Jean-Claude EMPEREUR PanEurope France
François de la BAUME Président du Directoire de La Financière ATLAS
Jean-Jacques BONNAUD Président de Galaxy SA, ancien président du groupe GAN-CIC
Jean-François COURT Associé gérant de Arjil Banque
Michaël DIEKMANN Président du Directoire d'Allianz
Jean JACQUIN Président du Conseil de surveillance d'Auriga Partners
Alain JUILLET Haut responsable chargé de l'Intelligence économique auprès du Premier ministre
Philippe JURGENSEN, Président de l'ANVAR
Joseph LE BIHAN, co-fondateur de l'Institut de LOCARN, professeur honoraire de géo-statégie à HEC-ISA
Joseph LEDDET Economiste
Bernard ZIMMERN Président de l'IFRAP

15h15 - 16h30 : Table Ronde : UNE VOLONTE

Alain TERRENOIRE, Président de PANEUROPE FRANCE
Arnaud de BROSSES Avocat, Cleary, Gottlieb, Steen & Hamilton
Christian CABAL, Député de la Loire, Président du groupe parlementaire" Espace"
Bernard CARAYON Député du Tarn, Rapporteur spécial du budget du Secrétariat général de la Défense et du renseignement
Pierre CASTILLON Ancien Président fondateur de l'Académie des Technologies
Jean-Dominique GIULIANI, Président de la fondation Robert Schumann
Philippe HARACHE, Directeur-exécutif d'Eurocopter
Djilali HENNI Président du groupe Telecom-Broadcast-Communication
Alain SOUCHIER Chef de programme à la SNECMA, vice-président de Planète-Mars (Mars Society)
René TREGOUET Sénateur du Rhône, Président du groupe de prospective du Sénat technologiques

17h30 Cloture du colloque M. Jean-Pierre RAFFARIN, Premier ministre

 

Page d'accueil