page d'accueil d'admiroutes

Glossaire du Net

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

23 pages

Par Anne Bedel

maj  13-09-2004

Connaissez-vous le guide-âne du webmestre?

Je remercie Maurice Huet qui a initié ce glossaire.
Il est réalisé en partie à partir de différents glossaires disponibles sur les serveurs de l'UREC, de Golden (IDC) , le jargon français d'Imaginet ainsi que d'éléments disponibles dans les ouvrages d'Olivier ANDRIEU ("Internet Guide de connexion" paru chez Eyrolles en Janvier 1996), dans le mensuel "Industries" d'octobre 1997 du Ministère de l'économie des finances et de l'industrie et ponctuellement dans "Informatiques Magazine", "Internet Professionnel"et "Netsurf", le grand dictionnaire terminologique etc .... Anne Bedel.

Vous pouvez faire un lien sur une définition du glossaire. Il vous suffit de...

- A -

Accès : Unité de mesure de consultation des sites Web, on doit distinguer l'accès de l'impact qui est unité de mesure moins exacte. Le nombre d'accès est le nombre de lecteurs d'un site.

Acrobat: logiciel propriétaire (Adobe) permettant (entre autres) de transformer un document au format PDF (ce format très répandu sur le web, se lit avec le plug-in gratuit "Acrobat Reader". Pour en savoir plus

Add-on : Matériel complémentaire à un matériel existant, qui lui apporte des améliorations et ne peut fonctionner qu'en association avec lui.

Adresse électronique : Equivalent de l'adresse postale pour la messagerie électronique. Exemple : mhuet@jouve.fr (nom@entreprise.initiale pays ou diminutif de collectivité ou d'activité). le signe @ signifie "arobase" en français et "at" en anglais pour en savoir plus

Adresse IP : Adresse affectée à chaque station connectée sur l'Internet et plus généralement à tout équipement informatique qui utilise le protocole TCP/IP. Elle est formée de 4 octets notés sous forme décimale, séparés par des points. Exemples : 129.88.55.20, 193.53.53.42

ADSL. "Asymmetrical Digital Subscriber Line"
Technologie permettant de transmettre des informations numérisées à grande vitesse via le téléphone. En théorie, ses débits sont plus de 100 fois supérieurs à ceux d'une ligne téléphonique classique. (ligne numérique asymétrique haut débit d'abonnés).
Les débits peuvent atteindre jusqu'à 1 544 Mbps en réception et 128 kbps en émission (d'où la notion d'asymétrique).

Alias : Un nom ou diminutif plus facile à mémoriser qu'une adresse ou qu'un nom plus complexe et utilisé à la place.
exemple: on peut envoyer un E-mail indifféremment à:
patrick.martinelli.de.la.jonquiere@machin.fr ou
p.martinelli@machin.fr ou
martinelli@machin.fr
c'est toujours le même Patrick Martinelli de la Jonquière qui le recevra. L'adresse est unique, le libellé a 3 alias (mais pourrait en avoir plus).

Alta vista: Un des moteurs de recherche d'information les plus connus sur le web (autres moteurs: Excite, Google, Lokace, Ecila, Yahoo, Hotbot...)

ANANOVA: Première journaliste-présentatrice virtuelle . Pour en savoir plus (avril 2000)

Ancre : Appelé aussi signet, c'est la zone d'arrivée d'un hypertexte. Plus prosaïquement c'est sur une ancre que vous aboutissez après un clic sur un lien hypertexte du type  truc.htm#muche. (#muche représente l'ancre)

ANSI : (American National Standards Institute) Organisation américaine chargée de définir des normes à l'instar de l'AFNOR en France.

Anon serveur : Serveur permettant d'envoyer des courriers sous un nom anonyme.

Anonymous ftp : Service ftp sur lequel l'utilisateur peut se connecter sans posséder un compte utilisateur, mais avec le nom anonymous. Il est demandé de renseigner le mot de passe avec son adresse courrier.

Aolpress: l'éditeur html qui me sert encore, et entre autres, pour admiroutes (gratuiciel) mais qui n'est plus disponible sur internet.

API : Application Programming Interface : Ensemble des règles d'utilisation d'un service applicatif par un programme.

Applet : Programme écrit en Java, téléchargé par un browser pour exécution.

AppleTalk : Protocole réseau spécifique aux machines Apple.

Archie : Nom du service (ou du serveur) sur l'Internet qui permet de localiser des fichiers accessibles par FTP anonyme. Le serveur Archie français est archie.univ-rennes1.fr.

Architecture client-serveur : Relation entre deux process ou applications qui échangent des requêtes entre eux. Ce concept est de plus en plus utilisé pour mettre en place des réseaux locaux de micro-ordinateurs et pour assembler des ensembles micros, minis et gros ordinateurs dans une entreprise.

Arobase: d'après le dossier "la francophonie est-elle en danger?", publié dans "L'écho du village" de juillet 2000, l'origine du mot vient du français de typographe "a-rond bas (de casse)", utilisé depuis le XVIIe siècle.
le signe @ signifie "arobase" en français et "at" (chez) en anglais pour en savoir plus

ARPANET : Réseau expérimental américain créé dans les années 1970 pour interconnecter des centres de recherche. Abandonné aujourd'hui, il a permis de tester les protocoles et les logiciels actuellement utilisés par l'Internet.

ASP: est une technologie de script côté serveur, permettant de construire des pages web à la fois dynamiques et interactives. pour en savoir plus

Ascii : American Standard Code for Information Exchange : Table de correspondance entre d'une part les caractères de l'alphabet, les chiffres et autres signes et d'autre part un code numérique compréhensible par l'ordinateur. On parle de caractères ASCII pour un texte sans enrichissement typographique, et sans graphique.

Assertion : Indication spécifiant l'état particulier qui doit exister ou la condition particulière qui doit être satisfaite en un point précis du programme.

Asset : Type de contenu (terminologie ATG).

Avatar: Expression remise au goût du jour par l'écrivain Neal Stephenson dans son roman Snow Crash, et qui désigne une identité visuelle (par exemple un chat, superman ou cendrillon) que peut prendre un utilisateur dans une chat room. L'échange de messages écrits peut vite devenir fastidieuse ; aussi l'utilisation d'avatars anime les débats.


- B -

Backbone : Une ligne haute vitesse ou un ensemble de lignes haute vitesse qui constitue un point de passage important dans un réseau.

Back-Office : Regroupe la partie du système d'information à laquelle l'utilisateur n'est pas confronté. Il s'agit des bases de données, des moniteurs transactionnels, des ERP, etc.

BAL : Abréviation de Boîte Aux Lettres.

Bande Passante : C'est la quantité d'information que peut véhiculer un canal de communication. Se mesure en bits par seconde (bit/s, ou bps ou b/s).

Baud : Nombre de changements de signaux par unité de temps dans une transmission de données. Les lignes téléphoniques permettent une vitesse maximale de 2400 bauds. Le codage de plus d'un bit sur chaque changement de signal permet d'atteindre des vitesses de 32000 bits par seconde. Il n'y a donc pas d'analogie entre les bits par seconde et les bauds.

BBS (Bulletin Board System) : Serveurs permettant l'échange d'information et le téléchargement fichiers. Voués à disparaître à terme, car remplacés par des serveurs Web Internet (publics) ou Intranet (privés).

Bill Gates: patron de Microsoft

BINHEX (BINary HEXadecimal) : Méthode de conversion pour les fichiers binaires en ASCII. Technique encore necessaire lorsque les logiciels de messagerie ne supportent pas le format MIME.

BIT (BInary digiT) : Information binaire élémentaire (0 ou 1). 1 gigabit = 1 milliard d'octets

Bitmap : Fichier graphique, comprenant la couleur des points représentés. Une bitmap peut être compressée.

BITNET : (Because It's Time NETwork) Un réseau de l'éducation américaine indépendant d'Internet. Des passerelles Email ou IRC permettent les échanges entre BitNet et Internet.

Bookmark: liste des sites favoris ou des signets préférés.

Bps : Bits par seconde : Mesure du débit d'une ligne. Un caractère représente généralement un octet, chaque octet comprenant 8 bits. Le terme Bps se décline en Kbps (Kilo ou milliers de bits par seconde) et Mbps (Méga ou millions de bits par seconde.).

Browser : Programme permettant de naviguer sur les serveurs Web. (Terme français : Navigateur (ce qui déplait fortement à Microsoft ;-) les canadiens parlent de Fureteur ou de Butineur).

B to B: business to business electronic commerce, business to business e-commerce, B to B e-commerce, B2B e-commerce, commerce électronique interentreprises, commerce électronique entre entreprises, cybercommerce interentreprises, commerce électronique d'entreprise à entreprise.
Le sigle français « CEEE » (devenu « C3E ») correspond aux lettres initiales de « Commerce Électronique Entre Entreprises ».
Le sigle anglais « B2B » [bi two bi] très utilisé en français, est parfois employé à l'oral avec la prononciation française [bé deux bé].

B to C:   B2C business to consumer, achat grand public, commerce grand public

B to E: B2E business to employee (pour les intranets)


- C -

Cable: voir  l'article: J'ai pris un abonnement câble

CCITT : Consultative Commitee for International Telegraph and Telephone. Organisation internationale qui établit des normes (recommandations) de télécommunication. Est maintenant devenue ITU.

CCmail: Logiciel de courrier électronique de Lotus. Eudora, microsoft exchange sont également des logiciels de courrier électronique

CDROM ou cédérom: "Compact Disk Read Only Memory". Support de stockage de données numériques. Les CD-ROM peuvent contenir jusqu'à 650 Mo de données.

CERT : Computer Emergency Response Team. Terme générique. Equipe d'alerte (pour la sécurité) sur l'Internet.

CGI (Gateway Common Interface) : Interface de programmation pour serveur Web. Les scripts CGI sont des programmes lancés sur le serveur Web généralement après renseignement d'un formulaire.

Chat :  bavardage en ligne - Service disponible sur Internet permettant la discussion à plusieurs en temps réel. Les utilisateurs s'échangent des messages (en les saisissant au clavier) qui s'affichent instantanément à l'écran.

Chat room: désigne les sites ou rubriques de site sur lesquels se tiennent les chats.

Classe C : Désigne certaines adresses de réseaux IP dont le premier octet est compris entre 192 et 222 et dont la partie adresse de réseau est constituée des 3 premier octets. Exemple : 193.55.55.0.

Client : Consommateur (utilisateur, logiciel ou machine) qui demande un service (une connexion, un document, ...) à un serveur (machine ou logiciel). Logiciel permettant de se connecter sur un serveur et d'effectuer des recherches de documents.

Client léger : variante de la composante client d'un modèle client-serveur, dans laquelle le volume du traitement effectué sur l'ordinateur client est minimal en comparaison du volume traité dans le serveur. Dans une architecture client léger-serveur lourd, l'ordinateur client pourrait à la rigueur n'accueillir qu'un logiciel d'interface graphique lui permettant d'afficher uniquement le résultat des traitements effectués dans le serveur.

Client lourd: dans une architecture client-serveur de première génération, poste client constitué d'un micro-ordinateur traditionnel, doté d'un système d'exploitation et d'applications bureautiques installées sur le disque dur local.
Un client lourd peut être un PC traditionnel, une station de travail haut de gamme ou un ordinateur portable. Les clients lourds peuvent fonctionner connectés au réseau ou de façon autonome. Ils présentent des avantages de performance, de souplesse et de mobilité, mais nécessitent une maintenance difficile et onéreuse.

Client riche ou client enrichi: relatif à l'architecture client enrichi dans laquelle le poste client assume une bonne partie des traitements, alors qu'un serveur Web sert de relais entre le poste client et une base de données située sur un autre serveur.

Cluster (grappe): Ensemble d'équipements de nature identique partageant les mêmes ressources et regroupés sur un même site, sous le contrôle d'une unité centrale.
Exemples : une grappe d'ordinateurs, une grappe de terminaux.

Clustering: (groupage): Processus consistant à regrouper des éléments ou des caractéristiques similaires en vue de leur stockage sur un support de données.

Communauté Internet : Les utilisateurs de l'Internet.

Concentrateur: voir hub

Contentware (Gestion de contenus web): Exploitation globale et organisée des contenus Web au moyen d'outils de gestion spécialisés. La gestion de contenu Web est rendue nécessaire par la difficulté de trouver et d'exploiter efficacement des informations stratégiques mais volatiles et souvent coûteuses à obtenir. Elle vise donc à fournir des outils qui permettront d'aiguiller rapidement les internautes vers les informations pertinentes, notamment en favorisant les liens entre ceux qui cherchent une information précise et ceux qui sont susceptibles de la posséder et de la partager.

Convivial (logiciel, interface): Qui est simple et agréable à utiliser.

Cookies : Informations cachées échangées entre un navigateur et un serveur HTTP et sauvegardées dans un fichier présent dans le disque dur d'un ordinateur. Il collecte des informations sur les habitudes d'un internaute, comme les sites qu'il visite ou la durée de connexion. Ce mouchard permet ainsi de retracer l'historique de sa navigation sur le net.

CORBA : (Common Object Request Broker Architecture) Proposition de standard émise par l'OMG concernant les échanges entre objets dans les applications tournant sur des architectures distribuées.

Cracker: pirate du réseau ou cyberpirate, cherche à pénétrer sur les sites Internet ou autres, pour y dérober des informations. Les " crackers " sont des " hackers " qui causent volontairement des dégâts.
Les crackers sont des criminels informatiques qui exploitent les failles dans une procédure d'accès pour casser un système informatique, qui viole l'intégrité de ce système en dérobant, altérant ou détruisant de l'information, ou qui copie frauduleusement des logiciels.

CRM: (customer relationship management), outil de gestion de la relation client
Outil informatique développé expressément pour permettre à une entreprise de fidéliser ses clients et d'accroître sa part du marché, en intégrant la gestion des données relatives aux besoins et aux attentes du client, dans le contexte de la vente et des services après-vente, en ligne ou non.

Cryptage. Grâce à ce procédé un numéro de compte bancaire est rendu illisible et donc inutilisable en cas de détournement.

CSS: Cascading Style Sheet ou feuilles de style en cascade - Les feuilles de style permette l'indépendance de la forme et du fond d'une page HTML. La maintenance est ainsi facilitée.

Cyberspace ou CyberEspace : Cela désigne le monde cybernétique ou virtuel, dans lequel on se plonge lorsqu'on touche à Internet ou à un autre réseau informatique.


- D -

Datagramme (IP) : Groupe d'octets (de l'ordre de quelques centaines) qui circule sur le réseau Internet, provenant d'une station et à destination d'une autre station. Morceau d'information faisant partie d'une séquence qui représente un message transitant sur un réseau TCP/IP.

Data warehouse: entrepôt de données : structure informatique dans laquelle est centralisé un volume important de données consolidées à partir des différentes sources de renseignements d'une entreprise (notamment les bases de données internes) et qui est conçue de manière que les personnes intéressées aient accès rapidement à l'information stratégique dont elles ont besoin.
Débit : Vitesse à laquelle sont transmis les bits sur une liaison.

DECNET : Protocoles et produits de communication développés par Digital Equipement Corporation (DEC).

Default route (route par défaut) : Dans la table de routage IP, entrée qui indique la route que doivent suivre les datagrammes pour lesquels il n'y a pas d'autre route explicitée dans cette table.

Dial-up : On parle de connexions " Dialup ", les connexions non permanentes s'effectuant à la demande.

DNS : Domain Name System, système d'annuaire distribué sur l'Internet qui contient principalement les noms et les adresses IP des stations. Il sert à faire la conversion nom-adresse IP.

Domaine public (freeware) : Qualificatif des logiciels que l'on peut librement utiliser gratuitement. L'auteur reste cependant propriétaire de son oeuvre . Le programme "source" n'est pas toujours modifiable.


- E -

EAI (English enterprise application integration ) : intégration d'applications d'entreprise .
Ensemble de technologies qui permet aux logiciels d'application développés dans une entreprise et aux progiciels qui y sont implantés de communiquer et de travailler de concert, assurant ainsi la mise en œuvre optimale des processus de l'entreprise et une administration centralisée du système d'information de celle-ci.

Echelon: Le plus grand réseau mondial d'espionnage militaire et commercial anglo-saxon, interceptant les télécommunications et le trafic internet

EDI : Echange de Données Informatisées (numériques) au travers de réseaux, ayant pour vocation de remplacer la production de papier entre organismes.

Edimestre : infomestre ou webmestre éditorial.

Editeur HTML: Logiciel permettant de créer des pages web. Cela va du plus simple: Word permet de traduire un document en HTML, à des logiciels plus sophistiqués (Front page, Dreamweaver, Golive, Aolpress). Pour en savoir plus

EIP: Enterprise Information Portal (portail d'entreprise). Version avancée du concept d'intranet, le portail d'entreprise est un serveur qui agrège des contenus de provenances diverses (interne comme externe) à destination de l'intérieur de l'entreprise.

Equipement de communication : Matériel (modem, commutateur, routeur, ...) qui réalise des fonctions obligatoires sur un réseau (connexion de différentes liaisons, adaptation des signaux électroniques,...) et transparent pour l'utilisateur.

E-Mail (Electonic Mail) : Messagerie électronique. Dans le monde Internet, elle utilise les protocoles SMTP / POP3 et le format MIME. Les canadiens l'appelle Courriel. En France l'abréviation retenue est Mèl (comme on dit Tèl).

E-procurement - approvisionnement électronique: mode d'approvisionnement s'appuyant sur le commerce électronique interentreprises, qui consiste à automatiser le traitement des commandes entre les clients et leurs fournisseurs, simplifiant ainsi la gestion des achats hors production effectués par les entreprises.

ERP: (Enterprise Resource Planning)
PGI, progiciel de gestion intégré , système de planification d'entreprise, progiciel de planification des ressources..
Progiciel qui permet de gérer l'ensemble des processus d'une entreprise, en intégrant l'ensemble des fonctions de cette dernière comme la gestion des ressources humaines, la gestion comptable et financière, l'aide à la décision, mais aussi la vente, la distribution, l'approvisionnement, le commerce électronique.

Ethernet : Type de réseau local qui a un débit de 10 Mbps. Très similaire à IEEE802.3. protocole de communication de bas niveau (câbles, cartes et logiciel) permettant à des ordinateurs de communiquer sur un réseau local.
Ethernet de base permet de communiquer à 10 Mb/s, Ethernet base 100 permet de communiquer à 100 Mb/s.

Extranet: Réseau informatique, constitué des intranets de plusieurs entités qui communiquent entre elles, à travers le réseau Internet, au moyen d'un serveur Web sécurisé.
Permet à une entreprise de partager certaines de ses informations avec ses clients ou d'autres entreprises.


- F -
Fail-over : Dispositif qui, en cas de panne, assure l'intégrité et la disponibilité des données, par leur transfert, sans interruption de service, du composant informatique où elles se trouvent à un composant auxiliaire.

FAQ (Frequently Asked Questions) : Traduction francaise originale : Foire Aux Questions .C 'est un regroupement des questions souvent posées sur un sujet particulier (et qu'il est bon de consulter pour savoir si la question que vous souhaitez poser ne va pas irriter la collectivité).

FDDI : (Fiber Distributed Data Interface) comprend les couches basses de communication permettant de véhiculer des informations sur fibre optique à des vitesses de 100 Mbits par seconde.

Finger : Utilitaire logiciel permettant de retrouver les coordonnées d'une personne connectée à Internet.

Firewall (Garde Barrière, ou pare-feu) : Système de protection des réseaux IP. Indispensable lors de l'interconnexion d'un réseau privé sur l'Internet. Logiciel situé à la frontière entre Internet et le réseau privé de l'entreprise. Il protège ce dernier des pirates en filtrant le trafic en provenance ou à destination d'Internet. Le logiciel de firewall peut être installé sur un ordinateur dédié. Pour en savoir plus

Flame: Article particulièrement violent et agressif (sur le Net). voir aussi spam

Flaming: Echanges de messages violents entre participants d'un forum ou d'une liste de diffusion.

FLASH: Logiciel d'animation propriétaire (Macromédia) nécessitant un plug-in de lecture (gratuit). Le W3C consortium propose SVG comme alternative. Pour en savoir plus

Forum : Se dit d'un espace de discussions en réseau. Sur l'Internet, les News sont des forums de type " off-line ", les IRC sont des forums de type" On-line ".
Il y a des forums avec modérateur (une personne reçoit les messages et décide si oui ou non le message peut être mis en ligne dans le forum).
Il y a des forums sans modérateur (les messages sont directement mis en ligne, il suffit pour s'en apercevoir de rafraîchir l'écran  par "reload"). Sur certains forums sans modérateur, un message en ligne peut être jugé "non politiquement correct" et être détruit après coup
.
Pour en savoir plus

Framework : Ensemble de composants pré-assemblés qui modélisent au mieux les opérations d'un domaine applicatif donné. Le framework est un guide d'architecture permettant de générer rapidement une application pour ce domaine.

Freeware  (gratuiciel): Cf "Domaine public". C'est un logiciel que son auteur a choisi de rendre absolument gratuit, soit qu'il désire le tester, soit qu'il désire en faire profiter la communauté. Ces logiciels deviennent parfois payants dans une phase commerciale. Les québécois utilisent le mot gratuitiel.

FTP : File Transfer Protocol, nom du protocole et de l'application utilisés communément sur l'Internet pour transférer des fichiers. Le webmestre peut mettre en ligne les mises à jour de son site par FTP.

FTP anonymous (FTP anonyme) : Utilisation de l'application FTP pour, côté serveur, mettre à disposition des documents et côté client, y accéder librement (sans mot de passe).

front-end: application frontale
Dans une architecture client-serveur, terme parfois utilisé pour désigner le client.

Full-text : Mode de recherche dans des documents numériques contenant du texte, qui permet d'effectuer des recherches sans description préalable du contenu. La recherche " plein texte " permet une recherche où tous les mots de tous les textes sont " recherchables ".

FYI : For Your Information, RFC qui ne définit pas un standard mais a un but d'information des utilisateurs.


- G -
Gabarit , template (" modèle " en français) : Forme de référence à partir de laquelle sont créés des objets qui présentent des caractéristiques communes. Dans un tableur, un logiciel de traitement de texte ou tout autre logiciel d'application (gestion de contenus ou publication par exemple), on retrouve souvent un modèle de document, lequel peut contenir des images, du texte et des éléments de formatage, qui est souvent utilisé pour créer d'autres documents, par un simple ajout d'informations, afin de permettre à l'utilisateur de gagner du temps.

Gestion de contenus web (contentware): Exploitation globale et organisée des contenus Web au moyen d'outils de gestion spécialisés. La gestion de contenu Web est rendue nécessaire par la difficulté de trouver et d'exploiter efficacement des informations stratégiques mais volatiles et souvent coûteuses à obtenir. Elle vise donc à fournir des outils qui permettront d'aiguiller rapidement les internautes vers les informations pertinentes, notamment en favorisant les liens entre ceux qui cherchent une information précise et ceux qui sont susceptibles de la posséder et de la partager.

Gestion de contexte : Fonctionnalité du serveur d'applications gérant les données et le contexte d'un internaute pendant une session.

GIF (Graphics Interchange Format) : Format de fichier graphique compressé d'origine Compuserve. Les images proposées dans les pages Web sont généralement codées dans des fichiers GIF ou JPEG. pour en savoir plus

GIX (Global Internet eXchange) : Un GIX est un point d'interconnexion dédié aux échanges de trafic entre prestataires de réseaux IP. Le GIX français est géré par le GIP RENATER et opéré par France Télécom. Les organismes connectés au GIX Français sont : BULL, EUNET, GROLIER INTERACTIVE,INTERNET-WAY, OLEANE, PHYNET, PRESSIMAGE, RENATER, SIRIS, SKYNET, TRANSPAC, UNIGLOBE.

GPL - General Public Licence : Une des licences de logiciels libres permettant aux utilisateurs de partager et de modifier les logiciels.

GPRS: (Général Packet Radio Services). Norme transitoire (avant l'UMTS)
Nouvelle technologie pour réseaux téléphoniques mobiles qui offre un débit au moins deux fois supérieur à l'actuel GSM , et permet de facturer les communications au volume de données échangées et non à la durée.

Gopher : Protocole et application qui permettent d'accéder à des informations sur l'Internet de manière conviviale. Il y a des logiciels clients et des logiciels serveurs gopher. Outil de recherche de documents au travers de menus hiérarchiques.

Groupware : collecticiel , synergiciel (exemple Lotus-Notes)
C’est un logiciel (ou un ensemble de logiciels) qui permet le travail en groupe. Il peut comprendre des utilitaires de messagerie, de partage de fichiers ou d'agendas, de conférences réparties, etc.
Ce genre de logiciel utilise tout type de réseau public ou privé et bien entendu Internet, Intranet et Extranet.
c'est aussi des procédures de travail collaboratif permettant à un groupe d'être le plus efficace possible en donnant des règles du jeu et des outils informatiques appropriés. pour en savoir plus

GSM: (Global System for Mobile Communication), la norme européenne de téléphonie mobile depuis 1992.


- H -

Hacker : fouineur, bidouilleur
Une personne qui aime explorer les détails des systèmes informatiques et étendre ses capacités.
Ce n'est pas un criminel informatique contrairement à cracker

Héritage :En programmation orientée objet, mécanisme permettant à une classe d'objets de transmettre ses méthodes et ses variables à des sous-classes.
L'héritage est un mécanisme fondamental en programmation orientée objet, parce qu'il permet au programmeur de conserver les caractéristiques d'une classe et d'en faire bénéficier une autre, sans avoir à tout redéfinir. La notion d'« héritage » est très importante en intelligence artificielle en tant que processus de représentation hiérarchique de la connaissance. Les terme property inheritance et héritage de propriétés désignent des notions plus spécifiques puisque, lors du mécanisme d'héritage, on peut transmettre des propriétés, des méthodes ou des variables, selon le point de vue considéré.

Hit (impact en français) Nombre de connexions de bas niveau sur un site Web, en comptant le nombre d'accès sur chacun des éléments d'une page (page et graphiques). Il arrive que des Webmestres peu scrupuleux (ou non initié) annoncent la fréquentation de leur site en hits. voir visite
exemple:
Une page d'accueil contenant 9 images et ayant 100 visites par jour, aura 1000 hits par jour.
Une page d'accueil ne contenant qu'une image et ayant 100 visites par jour, aura 200 hits par jour.


Hoax: canular du web. Lire http://www.admiroutes.asso.fr/lagazette/01-3603/index.htm#hoax

HOST : Ordinateur sur lequel on se connecte.

Hot Metal Pro: Editeur HTML

HTML (HyperText Markup Langage) : Langage de description de pages utilisé dans le World Wide Web.

HTTP (HyperText Transfer Protocol) : Protocole de communication utilisé dans le World Wide Web.

Hypertexte : Système de liens entre documents d'origine Apple (Hypercard). Largement utilisé et étendu au réseau Internet par le World Wide Web.

Hub: Concentrateur.
Dispositif permettant de réunir les données de plusieurs lignes à faible débit pour les transmettre sur une seule ligne à haut débit, ou inversement, de scinder le trafic d'une grosse ligne sur plusieurs petites. Le mot anglais "hub" est en fait souvent utilisé.


- I -

IAB : Internet Architecture Board, groupe technique qui supervise le développement de l'Internet et contrôle l'IETF.

IANA : Internet Assigned Numbers Authority, bureau central d'enregistrement des numéros de ports, de réseaux IP, ...

ICQ: Ce programme permet de voir quand vos amis sont connectés et, dés cet instant, de leur envoyer messages, url, fichiers, et surtout de converser en direct avec eux (chat) par le clavier (la conversation passe par l'écran qui retransmet ce que vous écrivez de par et d'autre).... http://www.icq-fr.com/touticq/vlif/home.htm

IETF : Internet Engineering Task Force, ensemble de groupes de travail qui, en particulier, définissent les évolutions techniques (nouveaux standards) de l'Internet.

IFrame : Balise HTML permettant de définir une frame "flottante" (ou cadre flottant - cf. Frame/Frameset) dans un document avec des attributs de positionnement identique à ceux de la balise <img>. Ce cadre est dit " flottant " parce qu'il suit les mouvements de la fenêtre dans ses déplacements verticaux en même temps que le texte.

IIOP : (Internet Inter-ORB Protocol) Protocole de communication de deux standards majeurs : Corba et Internet.

IMAP - Inter-active Mail Access Protocole : Protocole fournissant un accès direct aux messageries distantes. IMAPS est l'adaptation de IMAP à SSL.

Impact : voir Hits

Infomestre : edimestre ou webmestre éditorial.

Infrastructure (d'un réseau) : liaisons (cuivre, optique, satellite, ...) et équipements de communication.

Infogérance : Action d'installer une logistique matérielle et logicielle chez un organisme tiers qui prend à sa charge le suivi et la maintenance de celle-ci.

Instanciation (vocabulaire propre aux langages orientés objet) : Mécanisme de création de représentants, il s'agit de créer un nouvel objet correspondant exactement au moule. Un langage orienté objet est une méthode de programmation bâtie autour de quelques notions fondamentales : l'objet, le message, l'instanciation, l'héritage et l'encapsulation. L'instanciation est la création d'un nombre illimité d'objets exemplaires (en anglais instance) fabriqués à partir d'un moule.

Internet - INTERconnected NETworks : Réseau informatique mondial constitué d'un ensemble de réseaux nationaux, régionaux et privés, qui sont reliés par le protocole de communication TCP/IP et qui coopèrent dans le but d'offrir une interface unique à leurs utilisateurs.

Internet Explorer : Logiciel de navigation Web de Microsoft. Netscape Navigator et Internet Explorer représentent les deux logiciels les plus utilisés pour naviguer sur l'Internet ou l'Intranet.

Intranet :   réseau à usage privé, utilisant tout ou partie des technologies ou infrastructures de l'internet pour transporter et traiter les flux d'information internes d'un groupe d'utilisateurs (au sein d'un même entreprise ou administration, ou étendu à des clients, partenaires, ou fournisseurs). Il peut être utilisé indépendament ou en complément d'Internet.  Il sert bien sûr à communiquer, mais également à formaliser une connaissance à partager (groupware, ou travail collaboratif), à déployer des applications (diminution des coûts), à suivre des procédures ou processus (workflow).
A lire:
•Les étapes du projet intranet
•Les outils d'un intranet

IP (Internet protocol) : Protocole de niveau 3. Ce protocole de type non connecté (datagramme) est le pricipal protocole de couche réseau utilisé sur l'Internet.

IRC (Internet Relay Chat) : Ensemble de logiciels permettant aux utilisateurs un dialogue en direct sur l'Internet.

ISDN (Integrated Service Digital Network) : Appellation Américaine de RNIS (Réseau numérique à intégration de services). En France, Numéris est l'offre RNIS de France Télécom.

ISO - International Organization for Standardization : Association internationale d'organismes de normalisation qui a pour but de définir des normes globales en matière de communication et d'échange d'informations.
Par exemple, l'ANSI pour les États-Unis et l'AFNOR pour la France en sont membres.
N.B. " ISO " est souvent identifié à tort comme étant un acronyme de " International Standards Organization ".

ISOC : Internet Society, société savante dont de but est de promouvoir l'Internet. http://www.isoc.asso.fr/

ISP (Internet Service Provider) : Fourniseur d'accès Internet. Les américains distinguent les IAP (Internet Access Provider), opérateurs d'accès et les ISP (Internet Service Provider) fournisseurs de services (assistance, hébérgement , ...).

ITU : International Telecommunications Union, cf CCITT.


- J -
J2EE - Java 2 Enterprise Edition : Extension de la plate-forme standard qui intègre les technologies nécessaires au développement des applications d'entreprise.

Java: langage dérivé du C++ créé par SUN, mais plus facile à manier. il fait pour les programmes ce que HTML et le web font pour les documents. Java permet la création d'applets (petits programmes ou micro-application) attachés aux pages web et les promène de machine en machine au travers d'internet. Ces applets marchent sans se soucier des logiciels installés, ni de la sécurité, ni du type de machine sur laquelle elles tournent.
Un applet sur une page web peut par exemple, permettre à l'internaute de calculer des coûts de combinaison de produits qu'ils souhaiteraient acheter.

Javadoc : Générateur automatique de documentation. Module de la trousse d'outils JDK de Sun, Javadoc verse la documentation produite dans un fichier HTML que l'on peut joindre au programme visé, pour en expliquer les caractéristiques.

Javascript : Langage d'origine NETSCAPE permettant d'interpréter des scripts dans son navigateur à partir de la version 2.0. Javascript n'a jamais été parent de Java, mais Netscape a voulu créé l'ambigüité.

JMS - Java Message Service : API de J2EE définissant un modèle d'accès à un service de messages dans un contexte d'échange d'informations.

JPEG : (Join Photographic Experts Group) Format de fichiers utilisant un algorithme de compression par extrapolation. Les images proposées dans les pages Web sont généralement codées dans des fichiers GIF ou JPEG. pour en savoir plus

JSP - Java Server Pages : Pages HTML contenant du code en langage Java converti en code HTML par le serveur Web au moment de la demande d'affichage de la page par un internaute. La technologie JSP (Java Server Pages) de Sun Microsystems répond à la technologie ASP de Microsoft et vise à permettre de créer des pages Web dynamiques.

Jscript: Première version de javascript intégré par microsoft dans la version 3.0 d'internet. Sous-ensemble de javascript fonctionnant sur les 2 navigateurs vedettes.


- K -
 killer app, killer application, kill-app, leader application, application phare, application vedette, application dominante:
Application nouvelle et innovatrice, exceptionnellement utile, qui remporte un succès immédiat dès son apparition et connaît une très grande popularité auprès des utilisateurs, et qui, dans certains cas, va jusqu'à tuer la concurrence. Le Web, le courrier électronique sont, par exemple, des applications phares d'Internet.
 
Knowledge management ou KM: gestion des connaissances, gestion de la connaissance, gestion du savoir, gestion des savoirs
Gestion, par des moyens informatiques, des informations significatives qui sont acquises par une entreprise et qui y circulent, ainsi que du savoir-faire développé par le personnel, de manière à créer un système interactif de formation maison continue qui débouche sur une meilleure qualité des produits et services, ainsi que sur une plus grande compétitivité de l'entreprise.
Un outil de management de la connaissance présente les fonctionnalités suivantes: moteur de recherche, portail paramétrable, travail collaboratif, gestion de projet, gestion de compétences...
Quelques produits de KM: 2Bridge, Arisem, Autonomy, Comintell, Datachannel, Hummingbird, Hyperwave, Instranet, Méta4, Opentext, Plumtree, Reef, Verity. pour en savoir plus

Kbps : Unité de débit de liaison, milliers (kilos) bits par seconde.
- L -

LAMP - Linux, Apache, MySQL, et {Perl, Python, PHP} : Acronyme regroupant les technologies Open Source les plus populaires dans le développement Web et utilisé pour résumer tout l'état d'esprit associé à cette partie du monde de la programmation.

LDAP: Lightweight Directory Access Protocol, protocole LDAP
Protocole de gestion d'annuaires, permettant à des clients Internet d'accéder automatiquement à des services d'annuaires en ligne sur TCP. LDAPS est l'adaptation de LDAP à SSL.
Le protocole LDAP donne accès à des annuaires regroupant des milliers d'internautes.
Ce standard permet de fusionner facilement des "sous-annuaires" particuliers. Un annuaire peut comporter de très nombreuses informations sur lesquelles un moteur peut faire des recherches (compétences ou savoir-faire, expérience professionnelle, langues parlées, logiciels utilisés ...) .
C'est déjà un premier outil de gestion des compétences
www.umich.edu/~dirsvcs/ldap/ldap.html

Lemmatisation : Opération consistant à regrouper les formes occurrentes d'un texte ou d'une liste sous des adresses lexicales.

Lien hypertexte: permet de passer de page en page sur un site web. C'est le principe de navigation de base d'un site web. Il est identifié par un texte souligné et une couleur différente du texte (en standard bleu). Lorsque le curseur survole un lien, il se transforme en une petite main (il suffit alors de cliquer sur lien pour changer de page). Un lien change de couleur dés qu'il a été utilisé et son soulignement se met en pointillé.

Listserv ou liste de diffusion : Ce sont des listes de diffusion où l'on peut s'abonner gratuitement et qui véhiculent des courriers par thème. L'inconvénient par rapport aux News est qu'on arrive vite à être submergé. pour en savoir plus

Live Connect : Technologie mise en oeuvre par Netscape et permettant de faire communiquer les PlugIns, JavaScipt et Java.

Load-balancer (" Equilibreur de charge " en français) : Dispositif matériel ou logiciel qui a pour fonction de distribuer les tâches ou les communications au sein d'un réseau, pour en améliorer la performance.

Login : Action de saisir son nom d'utilisateur sur une console reliée à un gros ordinateur.
Logout : Opération qui permet de terminer une session.


- M -
Macro: petits programmes contenant des "routines"  (automatisation de taches répétitives).
Nota: Les logiciels Word, Excel, Outlook contiennent des macros. Ils sont écrits en Visual Basic qui présente le danger de permettre au virus (exemple I love you) de se loger dans ces macros.
Rappel: ne jamais envoyer une pièce jointe en word .DOC, préfèrer le format RTF qui ne contient pas de macro.
Voir Virus

MacTCP : Logiciel de communication sur Macintosh. (InternetConfig.)

MailBox : Boîte aux lettres, située sur un ordinateur central, qui conserve votre courrier jusqu'à ce que vous le lisiez.

Mailing-list : Liste de diffusion où l'on peut s'abonner gratuitement et qui véhiculent des courriers par thème.L'inconvénient par rapport aux News est qu'on peut être vite submergé. pour en savoir plus

Mapping : Le terme signifie " faire correspondre ". Mapping objet-relationnel signifie faire correspondre des données objet dans le modèle relationnel.

Mbps : Million de bits par seconde. Unité de débit de liaison.

Mémoire. Espace qui permet de stocker des données dans un ordinateur, sur une disquette, un cédérom ou une cartouche de jeu.
La mémoire morte (Rom: Read Only Memory) est non effaçable et non modifiable (exemple: un cédérom). La mémoire vive (Ram) permet de faire tourner les logiciels. Elle est volatile : son contenu s'efface lorsque l'ordinateur est débranché, sauf s'il a été enregistré (sauvegarder) préalablement sur un disque dur, une disquette

Méta-annuaire (Meta Directory en anglais) : Outil qui comprend généralement une fonction de synchronisation des données avec des sources existantes et une base de données contenant l'annuaire d'entreprise, issue de l'agrégation des données en provenance de différentes sources. Cette base de données est accessible via LDAP.

Métadonnée (Meta data en anglais) : Donnée qui renseigne sur la nature de certaines autres données et qui permet ainsi leur utilisation pertinente.

MIB - Management Information Base : Base de données de structure arborescente, associée au protocole SNMP, et dans laquelle sont stockées des informations relatives au trafic transitant sur un élément du réseau et que peut consulter l'administrateur à distance.

Micro-navigateur: navigateur adapté au Wap et limité au capacité de ce dernier

Microprocesseur. Cette puce est le cerveau d'un ordinateur. Elle effectue tous les calculs. Sa vitesse s'exprime en mégahertz (MHz).

Middleware : Nouvelle catégorie de logiciels destinés à relier entre eux les composants client-serveur d'une application.

MIME (Multi Purpose Internet Mail Extensions) : Standard permettant d'attacher à des courriels des fichiers de toute nature, comme des fichiers multimédias

Miroir : Un site miroir est un site contenant les mêmes informations qu'un site principal, créé pour éviter les concentrations de connexions sur celui ci s'il est beaucoup visité.

Modem : Abréviation de modulateur-démodulateur. Cet appareil est indispensable pour se connecter à internet. Il se branche sur un ordinateur et sur une ligne de téléphone afin de pouvoir communiquer par le réseau téléphonique.

Modérateur: Personne chargée de la gestion d'un forum ou d'une liste de diffusion, des entrées et sorties d'abonnés et des détails techniques courants. Il peut alors intervenir lors de débats houleux ou hors propos, pour éviter d'atteindre des situations de "flame war".

Mosaic : Logiciel client (multi-plate-forme) très convivial pour accéder à des informations sur des serveurs WWW, FTP anonymous, Gopher,... sur l'Internet. Un des premiers et très connu navigateur Web développé par le NCSA.

Moteur de recherche: pour faire une recherche d'information sur le web. Les moteurs de recherche d'information les plus connus sur le web (altavista, Excite, Lokace, Ecila, Yahoo, Hotbot...)

MPEG: "Moving Pictures Experts Group". Format de compression des fichiers d'images animées (films, vidéo et animations) qui peuvent être déchargés et visualisés sur un ordinateur.

MP3. Format révolutionnaire stockant de la musique en la compressant sur un fichier de taille réduite, sans altérer la qualité du son

Multimédia : Science de l'information traitant des documents contenant du texte, des images et des sons.


- N -
Navigateur (Browser en anglais) : Logiciel permettant de visualiser les pages HTML sur l'ensemble des serveurs Web du réseau utilisé. (les plus connus sont Netscape communicator, Internet explorer). Autres noms donnés aux navigateurs: fureteur, butineur.

NC (Network Computer) : Concept développé par SUN et Oracle pour la définition d'une machine minimale pour naviguer sur le Web Internet ou Intranet.

NCSA : National Center for Supercomputing Applications : Groupement à l'origine d'un grand nombre de logiciels clients du domaine public utilés sur Internet.

NDS :Netware Directory Service (Services Annuaire de NetWare) : Base de données relationnelle qui est répartie sur l'ensemble du réseau Novell. NDS fournit un accès global à toutes les ressources du réseau pour lesquelles l'utilisateur a reçu des droits, quel que soit l'emplacement de ces ressources. NDS traite toutes les ressources de réseau comme des objets dans une base de données répartie, connue sous le nom de Base de données d'Annuaire NetWare et Annuaire. Tous les utilisateurs se loguent à un réseau multiserveur et visualisent l'ensemble du réseau comme un seul système d'information.

NERD: fou d'informatique

Net : Réseau informatique.

Netiquette : Fusion des mots anglais Net (Network) et Etiquette (Ethique), la Netiquette est une sorte de code moral des règles à appliquer sur l'Internet.

Netscape : Société américaine ayant développé le plus célèbre des logiciels navigateur : Netscape Navigator.

Netware : Système d'exploitation réseau proposé par Novell.

News : Ensemble de forums électroniques sur l'Internet. On y accède soit par sa messagerie, soit en tapant une adresse url commençant par news...

Newsgroup : Un forum électronique des News. Un forum a un sujet clairement déterminé.

NFS (Network File System) : Protocole d'origine SUN Microsystem pour la distribution de fichiers en réseau.

NIC : Network Information Center, terme générique pour désigner l'équipe qui a principalement des tâches administratives (enregistrement des accès, distribution de noms et d'adresses), d'assistance aux utilisateurs et de diffusion d'informations sur un réseau.

NNTP (Network News Transfer Protocol) : Protocole utilisé dans les News sur Internet.

NOC : Network Operation Center, désigne les personnes qui font marcher (installent, surveillent, réparent, ...) les équipements sur un réseau.

Nom domainisé : Forme de nom utilisé sur l'Internet pour désigner une station. Exemple : ftp.danone.fr.

Numeris (RNIS) : Réseau informatique et téléphonique français qui offre des débits de 144 Kbps à domicile. Il nécessite un abonnement particulier.

Numéro IP : C'est une adresse donnée sous la forme 109.123.22.889 qui est la forme d'adresse connue par les ordinateurs.


- O -

OASIS - Organization for the Advancement of Structured Information Standards : Organisation internationale travaillant sur la généralisation de formats de données structurés indépendants des systèmes et des logiciels qui les utilisent (HTML, XML, etc.).

Octet : Huit bits. C'est une unité de mesure pour petits supports d'information.
1 Ko = 1024 octects , 1Mo=1 million d'octets. Les disques dur de PC ont des capacités de plusieurs gigaoctets.

ODBC - Open Database Connectivity : Interface standardisée, définie par Microsoft, permettant d'accéder à des bases de données ayant des formats différents.

Off-Line : Action réalisée alors que l'ordinateur est déconnectée du réseau.

Oleane : Prestataire de service d'accès à l'Internet en France.

OMG : (Object Management Group) Né en 1989, l'OMG est un consortium de 850 sociétés, regroupant des constructeurs, des utilisateurs et des éditeurs de logiciels, qui établit et publie les spécifications de l'architecture Corba.

Opérateur (Provider) : Groupe qui fait fonctionner les équipements de communication d'un réseau. Fournisseur de services.

OSI : (Open System Interconnection) Norme d'échange de données entre ordinateurs.

Out of the box : Prêt à utiliser.


- P -

Package : Ensemble de produits et/ou de services destinés à fournir une solution prête à l'emploi.

Parser : analyseur de syntaxe,   parseur syntaxique . Outil qui analyse des textes à partir de la reconnaissance d'unités syntaxiques. Par exemple, un document XML est utilisable par toute application pourvue d'un parser.

Page Web : On utilise souvent l'application Home Page ou page d'accueil pour la première page affichée par un site web.

Paquet : Voire Datagramme.

Password : Mot de passe accompagnant votre nom d'utilisateur (login) et permettant d'assurer la confidentialité de votre compte. Il est personnel et confidentiel (comme un numéro de carte bleue). Généralement les logiciels affichent votre mot de passe avec des étoiles.

PC: Personnal Computer : Micro-ordinateur créé par IBM dans les années 80.

PDA (Personal Digital Assistant) : assistant personnel numérique, comme, par exemple, un Palm Pilot. Il existe plusieurs micro-navigateur pour ce type d'appareil.

PDF "Portable Document Format". Format de fichier créé par Adobe qui permet la transmission par Internet de documents PostScript haute résolution et formatés. Les documents PDF présentent un haut niveau de qualité, peuvent contenir des logos, photos et éléments graphiques haute définition, des textes en couleurs, etc. Ils peuvent aussi contenir des liens hypertexte, des séquences animées QuickTime et des fichiers son. Pour en savoir plus

Peer-to-peer ou pair à pair ou P2P: réseau poste à poste, réseau d'égal à égal, réseau point à point
Réseau local sans serveur dans lequel tous les ordinateurs partagent les mêmes tâches, c'est-à-dire qu'ils contrôlent et gèrent les échanges, peuvent émettre un message ou y répondre et accèdent aux ressources du réseau comme les fichiers.
Les services « P2P » s'appuient sur des réseaux informels formés par l'ensemble des ordinateurs personnels des utilisateurs connectés à Internet à un instant donné, et permettent des échanges souples de documents. Ils se sont multipliés sur Internet depuis 2000.
Exemple typique, Napster, le chantre du MP3. Grâce à son logiciel, on ne télécharge plus ses fichiers sur le serveur d'un site Web, mais directement sur le PC d'un autre internaute.
http://www.atica.pm.gouv.fr/dossiers/documents/Peer2Peer.shtml

PGI: voir ERP

PGP (Pretty Good Privacy) : Conçu par Philippe Zimmerman, ce logiciel utilise un algorithme de cryptage/décryptage à clés asymétrique (clé publique et privée).
Réputé inviolable, il permet d'échanger des messages et des documents en toute confidentialité sur les réseaux IP, tel Internet. OpenPGP est la version Open Source de PGP.

PHP Personal Home Page: ce langage (LINUX sur APACHE) permet de rajouter quelques commandes de traitement à un serveur web, sans implenter l'architecture très lourde des scripts CGI associé à un langage comme Perl.
PHP permet l'interaction avec des bases de données. Les versions les plus récentes du langage PHP (notamment PHP4) constituent des environnements de développement d'applications Web qui associent plusieurs outils, notamment le langage PHP lui-même, une base de données et un préprocesseur. Le langage PHP, disponible gratuitement, est très utilisé pour la création de pages Web dynamiques comprenant des formulaires.
L'équivalent de PHP sur windows NT est l'ASP.

Phishing : hameçonnage, envoi massif d'un faux courriel, apparemment authentique, utilisant l'identité d'une institution financière ou d'un site commercial connu, dans lequel on demande aux destinataires, sous différents prétextes, de mettre à jour leurs coordonnées bancaires ou personnelles, en cliquant sur un lien menant vers un faux site Web, copie conforme du site de l'institution ou de l'entreprise, où le pirate récupère ces informations, dans le but de les utiliser pour détourner des fonds à son avantage. [Office québécois de la langue française, 2004]

PKCS - Public-Key Cryptography Standards : Spécifications développées par les laboratoires de la société RSA en vue d'accélérer le déploiement de la cryptographie à clés publiques.

PKI - Public Key Infrastructure : Système permettant la gestion de clés de chiffrement et la délivrance de certificats numériques, tout en assurant la sécurité des échanges d'information et des transactions financières électroniques effectuées par l'intermédiaire d'un réseau informatique, tel Internet (correspondance française : IGC - Infrastructure de Gestion de Clés publiques).

PKzip, PKunzip : Utilitaires de compression et de décompression de fichiers répandus dans le monde PC.

Pixel: Chacun des points composant une image numérique.

Plug-In : Petit programme venant se loger au coeur d'un navigateur pour offrir de nouvelles fonctionnalités. Netscape Navigator et Internet Explorer supportent les "Plugs-In". Le plug-in permet d'étendre les capacités d'un navigateur pour écouter de la musique en ligne ou visionner de la vidéo, comme RealPlayer.
(correspondance française : " plugiciel ").
exemple de plug-in: real player, Acrobat reader (pour lire les fichiers au format pdf)


Plug and Play : "Branchez et cela marche" : Expression pour indiquer que l'installation et l'utilisation d'un logiciel ou d'une carte sont facilement accessible. Il n'est pas nécessaire de redémarrer l'ordinateur pour que les nouvelles fonctionnalités soient reconnues et utilisables.

Policy Server : Serveur de règles assurant la gestion des règles de sécurité et des autorisations sur les ressources de l'intranet.

POP : Post Office Protocol version : Protocole de messagerie électronique, permettant à un abonné qui fait appel à un fournisseur d'accès à Internet, de récupérer ses courriels en attente sur un serveur de courrier, sans que le micro-ordinateur utilisé soit continuellement sous tension et donc connecté au réseau. POP 3 (Post Office Protocol version 3)

POPS est l'adaptation de POP à SSL.

Port (numéro de) : Numéro attribué à chaque application standard utilisée sur l'Internet. Exemple : Telnet a pour numéro de port 23.

Portail : (portal en anglais) est une sélection de liens, triés par catégories, vers d'autres sites ou vers des services en ligne. Ces liens sont choisis, de façon de plus en plus personnalisée, en fonction des besoins d'un type de client déterminé.
Les portails généralistes, comme Yahoo ou Wanadoo, regroupent un moteur de recherche, des services (courrier électronique ou e-mail, petites annonces, dépêches d'actualité...) et un guide thématique de sites
Pour en savoir plus -

Portail (d'entreprise) : portail intranet qui donne au personnel d'une entreprise et aux partenaires de cette entreprise accès:
- d'une part, à l'ensemble des données et des informations qui appartiennent à l'entreprise en question (ces données peuvent être personnalisées quand la personne est reconnue après s'être authentifiée), que ces données soient structurées (ex. : bases de données internes) ou non (ex. : documents de traitement de texte), et,
-d'autre part, à une série de sites Web ou de portails verticaux qui se rapportent à la sphère d'activités de l'entreprise.
Voir aussi EIP Enterprise Information Portal (portail d'entreprise).

Portlet : Module intégré à un portail d'entreprise, qui permet à l'utilisateur de disposer, dans la même fenêtre, d'un accès centralisé et convivial à différentes ressources (données, applications, sites Web, etc.), de modifier l'interface du portail selon ses besoins et de personnaliser ainsi son environnement de travail.

Protocole de communication : Description d'un ensemble de régles que doivent suivre les équipements de communication et/ou les stations pour échanger des informations.

Protocole de routage : Protocole entre les routeurs (et/ou les stations) pour mettre à jour dynamiquement leur table de routage.

Proxy : Serveur qui joue à la fois le rôle de filtre et de cache réseau entre un ensemble de machines et Internet.

PPP (Point to Point Protocol) : Protocole permettant de se connecter à distance sur l'Internet via Numéris ou le réseau téléphonique.

Protocole : Définition de la manière dont plusieurs ordinateurs vont dialoguer entre eux pour s'échanger des données.

Push: La technologie Push permet d'envoyer, directement et à intervalles réguliers, des informations aux utilisateurs connectés. Les informations parviennent automatiquement aux utilisateurs, par opposition à la technologie Pull où ils doivent aller les chercher. Pour en savoir plus


- Q -

QuickTime: Extension de fichier développée par Apple, utilisée pour les fichiers vidéo ou animations compressés.
Ce type de fichier est en général reconnaissable à l'extension .MOV. Pour ouvrir un fichier .MOV après déchargement (et jouer la séquence vidéo ou film), l'ordinateur de l'utilisateur doit pouvoir lire le format QuickTime. La plupart des sites intégrant des fichiers QuickTime, offrent un lien qui permet de le décharger gratuitement.


- R -
Relevance feedback : Procédé utilisé pour affiner une recherche dans une requête Wais en incluant dans celle-ci le résultat de la requête précédante.

RDF:  Resource Description Framework -Format universel de description de données, proposé par Netscape au consortium W3C Pour en savoir plus

Renater : Réseau National de Télecommunication pour l'Enseignement et la Recherche (en France).

Repository : Référentiel d'entreprise. Base de données centrale qui stocke et gère l'information d'une entreprise et de ses systèmes dans le but de servir de point de référence dans des phases ultérieures de traitement.
On peut stocker dans le référentiel d'entreprise toutes les composantes d'une application (code source, interfaces graphiques, traitement), de même que l'analyse du système, le traitement des données et la documentation en ligne.

RFC : Request For Comments, document qui généralement définit un standard de communication ou une application sur l'Internet.

RIPE : Réseaux IP Européens, groupe technique réunissant les réseaux Européens qui utilisent TCP/IP donc qui font partie de l'Internet.

Rollback : Retour arrière (repositionnement amont sans actualisation des données).

Routage : Processus qui, dans les routeurs en particulier, permet de déterminer ou envoyer les datagrammes.

Routeur : Equipement réseau qui interconnecte différentes liaisons et retransmet les datagrammes vers la bonne destination.

RPC - Remote Procedure Call : Méthode de communication standard utilisée pour établir des liaisons à distance entre des systèmes informatiques en réseau, au moyen de protocoles spécialisés.

RSS : RSS (RDF - ou Rich - Site Summary) "services sélection de routes" est l'un des premiers vocabulaires RDF introduit par Netscape comme un langage générique de description de contenu de sites et utilisé pour syndiquer les titres des informations publiées sur le portail "my.netscape".

RTC : Réseau Téléphonique Commuté : Ligne téléphonique "classique".

RTF : format de fichier lisible par la plupart des traitements de textes (on le trouve sur internet). Pour en savoir plus


- S -

SAML - Security Assertions Markup Language : Jeu de spécifications XML d'OASIS (Organization for the Advancement of Structured Information Standards), créé par RSA Security, décrivant la transcription XML d'assertions de sécurité, des profils spécifiant la liaison de ces assertions dans divers protocoles et frameworks, un protocole requête/réponse pour la consultation des assertions, et la transcription de ce protocole sur divers protocoles de transfert comme SOAP et HTTP.

SAN - Storage Area Network : Réseau autonome, basé généralement sur la fibre optique et fonctionnant à haute vitesse, qui est spécialement conçu pour transporter et sauvegarder les données des utilisateurs d'un réseau local d'entreprise.

Scalabilité - (vient de l'anglais Scalability) : Possibilité pour un produit ou un système de changer de taille, selon l'évolution des besoins, tout en conservant ses propriétés fonctionnelles (extensibilité).

Script (Langage de) : Type de langage de programmation utilisé dans le cadre d'un environnement préexistant, pour automatiser l'accès aux fonctions de cet environnement.

SCM - système de gestion de la chaîne logistique: logiciel qui permet de gérer de façon optimale la totalité des flux d'information, des flux physiques et des interfaces entre les différents acteurs, producteurs et fournisseurs qu'implique la fabrication d'un produit ou l'offre d'un service, et ce, à partir des renseignements concernant la demande jusqu'aux données nécessaires à la distribution, en passant par la conception et la production proprement dite.

SDK - Software Development Kit : Boîte à outils pour développeurs dans un environnement donné.

Serendipité: l'art de trouver la bonne information par hasard http://www.egideria.fr/serendip.html
 
Servlet : Programme Java qui utilise des modules supplémentaires figurant dans l'API Java, qui s'exécute dynamiquement sur le serveur Web, et permet l'extension des fonctions du serveur.

Serveur : Machine ou logiciel qui offre des services (du temps CPU, des documents, ...) à un client, consommateur (utilisateur, machine ou logiciel). Dans une architecture client-serveur, composant qui reçoit des requêtes, effectue les traitements et fournit un service, par opposition au client, qui lui adresse les requêtes.

Serveur de noms : Logiciel serveur qui fait partie du DNS et qui répond à des requêtes qui demandent par exemple l'adresse IP d'une station en fournissant le nom domainisé de cette station.

Service : Tout ce que peut apporter un réseau. Les applications utilisables sur un réseaux sont des services.

Session : Période de temps continue qui s'écoule entre la connexion et la déconnexion à un réseau ou à un système, ou encore entre l'ouverture et la fermeture d'un logiciel d'application.

SET (Secure Electronic Transaction) : Protocole de cryptage et d'authentification développé conjointement par Visa et Mastercard et adopté par la principaux acteurs du marché.

SGBDR - Système de Gestion de Base de données Relationnelle : Système de gestion de base de données qui utilise le modèle relationnel dans le traitement des données.

SGML : Langage à balise dont l'une des dérivation a produit le langage HTML. le langage SGML beaucoup plus puissant que le langage HTML est la solution à la structuration industrielle des documents. Cependant les outils SGML sont beaucoup moins développés que leurs homologues HTML.

Shareware (partagiciel) : Qualificatif d'un logiciel qui indique que ce logiciel est diffusé librement mais que pour l'utiliser il faut envoyer une somme modique au concepteur.

Shell : Terme venant du monde Unix : Interface utilisateur acceptant le mode "ligne de commande".

SIG :système d'information géographique:
A partir d'un fond de carte numérisé, l'on ajoute, à l'échelle souhaitée, des couches successives d'informations géoréférencées (par rapport à la carte): sous-sols, réseaux routiers ou de transport, édifices, cultures, démographie, activités économiques. Ces éléments peuvent être combinés à la demande . Pour en savoir plus

Site map: carte du site. Cette page HTML donne une représentation exhaustive du site.

SLIP (Serial Line Internet Protocol) : Protocole permettant de se connecter à distance sur l'Internet via Numéris ou le réseau téléphonique.

SMIL (Synchronised Multimedia Integration Language): composante XML permettant de synchroniser plusieurs médias http://www.w3.org/TR/REC-smil/

Smileys : Expressions réalisées avec les signes et ponctuations du clavier, pour marquer une intonation particulière. Les smileys sont très utilisés dans les messages e-mail ou dans les news.
Le principe est de représenter la tête d'un bonhomme de façon très schématique avec des signes simples. Il faut pencher la tête sur la gauche afin de deviner les yeux, le nez et la bouche. Le but de cette page n'est pas de donner les Smileys les plus improbables et jamais utilisés comme le père Noël *<:-) mais les Smileys les plus courants pour comprendre vos interlocuteurs.(d'après "tout savoir sur internet"de Gilles Bauche)
:-) je suis content, je trouve ça drôle
:) je suis content

:-> je ris
:'-) je pleure de rire
:-D je me moque de vous
:-( je suis triste
:-< je suis très triste

:'-( je pleure
:-C je suis mécontent
`-) clin d'oeil
;-) clin d'oeil
:#) je suis saoul
:-* je t'embrasse

:* baiser
:*) baiser sur la joue
:-X très gros baiser
:-#| je porte une moustache
:-{ je porte une moustache
:-(*) j'ai mal à la gorge
:-/ je suis sceptique
:-0 je crie
:-S je dis n'importe quoi


S/MIME : Protocole standard utilisé par les logiciels de messagerie pour envoyer et recevoir des courriels sécurisés. Voir MIME.

SMTP (Simple Mail Transfert Protocol) : Protocole de transfert de messages utilisé dans la messagerie électronique de l'Internet

SNA : Systems Network Architecture, ensemble de protocoles et de logiciels de communication développés par IBM .

SNMP (Simple Network Management Protocol) : Protocole d'administration de réseau définissant les interactions entre le gestionnaire et les agents.

SOA (systems outage analysis): analyse des défaillances de système Par opposition aux arrêts de service, les défaillances sont des incidents imprévus.

SOAP - Simple Object Access Protocol : Protocole de communication s'appuyant sur le XML et le HTTP, qui permet l'interopérabilité des applications à travers le Web.

Spam - vi. Spamming - n. m. (multipostage abusif) "pollupostage" ou "pourriel" ce dernier en référence au "courriel" des canadiens
Souvent, il s'agit de publicité criante avec des titres tels que Devenez riche en un jour!. Synonyme : postage tous azimuts.
Littéralement : Spiced Pork And Meat (Paté de viande épicé à base de porc et de viandes diverses).
« balancer le contenu d'une boîte de corned-beef dans les pales d'un ventilateur ». C'est ce que font ceux qui envoie du courrier d'auto-promotion à des milliers de gens à travers Internet. C'est aussi ce que font ceux qui envoie n fois le même message dans n Newsgroups pour se faire de la publicité. C'est aussi le meilleur moyen pour recevoir des milliers de réponses sous forme de Flames. Jeff Slaton fut honi de nombre de netsurfers : il s'était constitué un annuaire de millions d'adresses électronique qu'il vendait quelques centaines de dollars aux entreprises désirant envoyer de la pub à tout le monde pour pas cher.
Cette technique de marketing non ciblée est aussi appelée le Spamming et est pratiquée par les Spammeurs.
Spamford - np. m. Surnom de l'un des pires et des plus cyniques des Spammeurs du net. voir aussi phishing

Spamdexing: remplissage d' index avec des pages créées pour se classer haut dans les résultats des recherches alors que le contenu est sans rapport.

SCSSI: service Central de la Sécurité des Systèmes d'Information Pour en savoir plus

SSL (Secure Socket Layer) : Protocole permettant de sécuriser une requête HTTP.

SSLL : Sociétés de services (SSII) spécialisées en Logiciels Libres.

SSO - Single Sign On (signature unique) : Solution logicielle basée sur un annuaire, qui permet aux utilisateurs d'un réseau d'entreprise d'accéder, en toute transparence, à l'ensemble des ressources autorisées, sur la base d'une authentification unique effectuée lors de l'accès initial au réseau.

Station : Equipement informatique (micro-ordinateur, station de travail, ...) connecté à l'Internet.

Stemming : Indexation par radicaux.

Streaming: La technologie streaming permet de commencer à jouer un fichier son ou vidéo avant la fin de son déchargement. Shockwave, RealAudio, RealVideo et QuickTime sont des exemples de plug-in qui permettent de jouer les fichiers média en streaming. Le rendu de la vidéo en streaming dépend naturellement du débit de la transmission. Plus il est lent, moins la qualité vidéo est bonne.

SVG (Scalable Vector Graphics) est un langage créé à partir d'XML et proposé par  le W3C comme alternative à FLASH

Syndication (contenu de) : Contenu numérique informationnel provenant de sources externes, prêt à être intégré dans un site Web, qui est commun à différents sites après distribution à travers un réseau d'abonnés.


- T -
Tag: balise HTML

TAM: Toile d'araignée mondiale - Traduction par la commission générale de terminilogie et de néologie du mot web - mais qui utilise ce terme?

Tar : Utilitaire de compression de fichiers très répandu dans le monde Unix.

Table de routage : Table utilisée par les routeurs et les stations pour décider vers quelle direction envoyer les datagrammes, suivant l'adresse IP de la station destinataire .

TCP (Transmission Control Protocol) : Protocole en mode connecté de niveau 4 (Transport) utilisé sur l'Internet

TCP/IP : Transport Control Protocol/Internet Protocol, protocoles de communication utilisés sur l'Internet.
Série d'instructions définissant la façon dont les paquets de données sont envoyées sur les réseaux. C'est le langage de communication entre tous les ordinateurs connectés à Internet. Ces protocoles incluent également une fonctionnalité qui permet de s'assurer si les paquets de données ont atteint leur destination dans le bon ordre.

Teletel : Réseau qui permet d'accéder à des serveurs videotex, en utilisant un minitel et le réseau téléphonique.

Telnet : protocole et application utilisés sur l'Internet pour se connecter à distance sur une station en mode terminal.

Template , gabarit (" modèle " en français) : Forme de référence à partir de laquelle sont créés des objets qui présentent des caractéristiques communes. Dans un tableur, un logiciel de traitement de texte ou tout autre logiciel d'application (gestion de contenus ou publication par exemple), on retrouve souvent un modèle de document, lequel peut contenir des images, du texte et des éléments de formatage, qui est souvent utilisé pour créer d'autres documents, par un simple ajout d'informations, afin de permettre à l'utilisateur de gagner du temps.

Thésaurus : Vocabulaire contrôlé de termes ayant entre eux des relations sémantiques et qui s'applique à un ou plusieurs domaines particuliers de la connaissance.
destiné à éliminer les ambiguïtés du langage naturel,  il exploite une liste exclusive de termes à utiliser obligatoirement pour la caractérisation du contenu des documents à analyser, à enregistrer, à indexer et à classifier.

Thread : Dans un forum, enchaînement des messages qui répondent à un article sur un sujet précis, accompagnés de l'article original (fil de discussion).

Timeout : Intervalle de temps réservé à la survenue d'un événement.
En anglais, le terme time out (et ses variantes timeout et time-out) est utilisé pour désigner autant la temporisation que le délai d'attente, le dépassement de temps et la libération sur temporisation.

TMT Technologie-Media-Telecommunication

Toc: table of contents (table des matières). Souvent sur le web, sur les sites "multiframes" la frame (le cadre) de gauche sert de sommaire. Il est quelquefois appelé "toc.htm".

Token : Dispositif électronique que l'on transporte avec soi et qui sert à produire des codes ou des mots de passe à partir desquels l'appareil qui les reçoit peut reconnaître l'identité de la personne qui désire obtenir l'accès à un réseau, à un système ou à un ordinateur.

Tracking : Pistage ou suivi d'évènements (tableaux de bord statistiques).

Transfix : Liaison spécialisée à haut débit installée par france Télécom.

Transpac : Réseau public national français qui utilise le protocole de communication X25.


- U -

UA (User Agent) : logiciel "Agent Utilisateur" ou micro-navigateur de terminal WAP.

UDDI: annuaire UDDI, annuaire mondial en ligne, basé sur la norme UDDI, référençant l'ensemble des services Web disponibles. Il inclut des pages blanches, jaunes et vertes permettant de rechercher le service Web qui correspond à ses besoins.
Le terme annuaire de services Web a un sens plus large que le terme annuaire UDDI, ce dernier faisant référence à la norme UDDI, l'une des normes utilisées pour créer des sercices Web.

UDP (User Datagram Protocol) : Procole en mode non connecté de niveau 4 (Transport) utilisé sur l'Internet.

UIML (User Interface Markup Language) est un nouveau (2001) langage conforme à XML pour décrire et construire des interfaces graphiques utilisateurs indépendantes des périphériques. Ces interfaces peuvent contenir, par exemple, des menus, des listes, des boutons, et autres objets de contrôle graphique de l'application. Des compilateurs permettent ensuite de traduire la description UIML de l'interface (et de ses liaisons avec le logiciel applicatif en cas d'événement - déplacement de souris, clic, frappe au clavier ...) vers HTML, JAVA, WML ...

UMTS: (Universal Mobile Telecommunication System) norme de 4 nouvelles licences nationales concernant le haut débit pour la téléphonie mobile (2001).UMTS est destinée à remplacer le GSM, la norme de téléphonie mobile actuellement utilisée dans la plupart des pays  européens. Elle permettra aux téléphones portables de diffuser des images.
Les réseaux UMTS véhiculeront dés 2002, 2003 musique et vidéo. Transmission des données à 2 Mbits/s, contre 9,6 Kbits/s pour le GSM.
en savoir plus: http://www.finances.gouv.fr/presse/dossiers_de_presse/umts/dpumts.htm#f1

Unicode : Unicode est une nouvelle norme pour le codage des caractères, qui fait suite aux normes ASCII, ANSI et ISO. Contrairement à ces normes qui codent les caractères sur un seul octet (8 bits), Unicode les codent sur 2 octets, voire 4 pour certaines langues comme le chinois.

UNIX : Système d'exploitation utilisé pour faire fonctionner les serveurs.

Upload : Opération qui consiste soit à transférer des données ou des programmes stockés dans un ordinateur local vers un ordinateur distant à travers un réseau, soit à transférer des données ou des programmes stockés dans un micro-ordinateur vers un ordinateur central. D'une façon générale, si on récupère un fichier, on parle de downloading en anglais, et si on le transmet, de uploading.

UREC : Unité réseau du CNRS. Equipe chargée d'organiser et d'accompagner le développement des réseaux informatiques dans et entre les laboratoires du CNRS.

URL (Uniform Ressource Locator) : Ensemble de données (adresse) permettant d'avoir accès à l'information d'Internet quand on utilise un navigateur Web et qui contient une méthode d'accès au document recherché, le nom du serveur et le chemin d'accès au document. Exemple:  http://www.education.gouv.fr

USB - Universal Serial Bus : Bus qui permet de relier en série, à l'unité centrale de traitement de l'ordinateur, plus de 120 périphériques sur un seul port.

Usenet : Réseau des ordinateurs transférant entre eux les fichiers de news.

UUCP : (Unix to Unix copy) Protocole de communication de machine UNIX à machine UNIX antérieur à TCP/IP.


- V -
Veronica: Service qui permet de retrouver des documents sur l'ensemble des serveurs Gopher (similaire à Archie pour FTP).

Version bêta: Version non encore commercialisée d'un logiciel, pouvant contenir quelques bogues, qui est distribuée à certains utilisateurs afin d'être testée et évaluée.

Versioning: contrôle des versions, version control,
Maintenance automatique des différentes révisions faites sur un document ou un programme.

Virus: C'est un programme, possédant une routine destinée à endommager ou détruire les données, capable de se reproduire par lui-même.
Voir macro
Pour en savoir plus: http://www.trendmicro.fr/infovirus/questce.htm

Visite: c'est l'unité de mesure d'audience d'un site web, la plus prise en compte.
Admiroutes génère un trafic de plus de 1600 visites par jour en mai 2000. C'est un bon score, pour un site de réflexion, qui ne donne pas de renseignements administratifs.


- W -

WAI - Web Accessibility Initiative : Le World Wide Web Consortium (W3C) encourage fortement un Web utilisable par les personnes handicapées. L'Initiative pour l'Accessibilité du Web (WAI) développe des solutions pour le Web pour les personnes ayant des handicaps visuels, auditifs, physiques, cognitifs ou neurologiques (cf. Définition des recommandations WAI et des niveaux de priorité à l'adresse : http://www.braillenet.org/accessibilite/guide/wai.htm).

W3C (World Wide Web Consortium) : http://www.w3c.org Organisme officiellement chargé de la normalisation de tout ce qui concerne le Web, et particulièrement des évolutions du langage HTML.

WAE (Wireless Appication Environement) : Environnement de développement pour applications sans-fil. WAE fait partie de la norme WAP.

WAI (Web Accessibility Initiative) En 1996, le World Wide Web Consortium a lancé cette initiative internationale, qui s'est fixée de promouvoir l'accès du Web pour tous, et en particulier, pour les utilisateurs handicapés  http://www.w3c.org/wai/

Wais : (Wide-Area Information Servers), système qui permet de créer, rendre accessible et accéder à des bases de données indexées.

WAP : (Wireless Application Protocol )- Protocole de communication sans fil  = ensemble de règles définies par les principaux constructeurs de mobiles pour permettre à un téléphone portable de se connecter à l'internet. Pour en savoir plus

Web : En français, toile d'araignée; symbolise le réseau maillé de serveurs d'informations formant une toile d'araignée. Ces serveurs vont des pages personnelles aux interfaces de base de données. Par extension on parle de Web pour un serveur de page HTML.

WCM ou Web content management ou contentware ou gestion de contenu web:
Exploitation globale et organisée des contenus Web au moyen d'outils de gestion spécialisés. Pour en savoir plus

Web2me: Plate-forme de services interactifs.
Le Push Media Intelligent permet à partir d’un site prédefini d’envoyer un contenu préalablement déterminé sur l’ordinateur d’un internaute-membre, sans que celui-ci ne soit obligatoirement connecté. La consultation du contenu poussé pourra alors se faire en étant déconnecté. L’opération s’avérant totalement transparente pour l’internaute et sans interférence avec son application en cours. Les mises à jour des contenus poussés se feront à chaque connexion de l’internaute sans que celui n’ait à intervenir sur le site concerné. http://www.web2me.fr 

WebDAV : (Web-based Distributed Authoring and Versioning ) ensemble d'extension au protocole HTTP pour permettre l'édition et la gestion collaborative de documents (manipulation de ressources, création et accès aux métadonnées, gestion des verroux, etc.).

WebTv: Chaîne de télévision uniquement diffusée sur le net

WebPhone: Terminal regroupant le téléphone, l'internet et le Minitel.

Webmestre : un webmestre est la personne responsable d'un site Web. (Webmaster) - Pour en savoir plus

Web Services, service Web: composant applicatif accessible sur le Web, par l'entremise d'une interface standard, qui peut interagir dynamiquement avec d'autres applications en utilisant des protocoles de communication basés sur le XML, et cela indépendamment du système d'exploitation et des langages de programmation utilisés.
Les services Web ont recours à un ensemble de standards : le langage XML pour décrire les informations, la norme UDDI pour trouver les services dont on a besoin, le langage WSDL pour décrire leur interface et le protocole SOAP pour les exécuter à distance. Ils sont référencés dans l'annuaire UDDI et permettent de créer des applications distribuées et accessibles depuis n'importe quel navigateur XML.

Le concept de « service Web » repose sur le principe de la mise à disposition sur un site Web d'une fonction précise, sans repasser par le développement complet de l'application. Il permet de faciliter les échanges de données, mais aussi l'accès aux applications au sein des entreprises et surtout entre les entreprises. Il a pour but de permettre à une application de trouver automatiquement sur Internet le service dont elle a besoin et d'échanger des données avec lui. Pour faire appel à un service Web, il faut d'abord le découvrir (dans l'annuaire UDDI par exemple), récupérer la description XML de son interface et connaître le ou les protocoles de communication qu'il sait exploiter.

Winzip : logiciel de compression et de décompression de fichiers (compresse au format zip ou exe)

Whois : Utilitaire logiciel permettant de retrouver les coordonnées d'une personne connectée à Internet.

Winsock : API permettant de rendre indépendantes les applications de la pile de protocoles IP utilisée.

Wireless: sans fil

WML: (Wireless Markup Language) langage lisible par les mobiles GSM.sa syntaxe est similaire au HTML, mais le langage est proche du XML. Comme le HTML et le XML, le WML est lu et interprêté par un navigateur intégré au terminal WAP. Pour de tels terminaux, ce navigateur est communément appelé un micro-navigateur. Les capacités d'un micro-navigateur sont, bien sur, limitées aux capacités du terminal WAP.

Workflow: circulation automatisée des documents pour en savoir plus

WS-I: Web Services Interoperability Organization, consortium regroupant des industriels pour promouvoir les services web auprès des entreprises

WSP (Wireless Session Protocole) : protocole de session sans-fil.

WYSIWYG : Abréviation de What You See Is What You Get, c'est à dire ce que vous voyez est ce que vous obtenez. Ainsi un éditeur HTML par exemple est WYSIWYG si vous entrez directement au clavier le résultat que vos lecteurs verront grâce à leur navigateur.

WWW : Word Wide Web, système d'information réparti, basé sur des documents en hypertext. Mosaic est un des logiciels client qui permet d'accéder aux serveurs WWW. CCITT définissant un protocole de communication Toile d'araignée mondiale constituée par l'ensemble des serveurs Web sur l'Internet. Cet acronyme fait partie intégrante de toute adresse Internet et désigne la partie multimédia d'Internet.


- X -
X400 : Norme CCITT de messagerie électronique

X509 : Standard défini par l'ISO (International Standard Organization) et l'IEC (International Electrotechnical Commission ) décrivant le contenu et le format d'un certificat numérique.

XAML: «transaction authority markup language » serait un dérivé de la norme XML approuvée par le World Wide Web Consortium (W3C) en fevrier 1998 afin de pallier les lacunes des multiples normes HTML.pour en savoir plus.

XML: (Extensible Markup Language, ou Langage Extensible de Balisage) est le langage destiné à succéder à HTML sur le World Wide Web.
En HTML l'information de la bibliographie était purement textuelle. En XML elle devient *structurée* (un logiciel pourra distinguer le nom de l'auteur, le titre, l'éditeur, etc.). pour en savoir plus.

XML-RPC : Sur-couche applicative utilisant HTTP pour réaliser des échanges de type RPC au moyen de documents XML. Très simple, XML-RPC est l'ancêtre de SOAP qui est plus complet mais également plus complexe.

XML Schema : Langage XML de description de types de documents, appelé à se substituer aux DTD pour une plus grande puissance et une syntaxe homogène XML.

XNS: (eXtensible Name Service) protocole en open-source qui fonctionne avec des agents web qui vont chercher les données et les sychroniser à partir de données XML. Par exemple il devient possible de changer d'employeur, d'adresse, de numéro de téléphone et même de métier, sans avoir besoin de prévenir l'ensemble de ses contacts. A propos de XNS : http://www.xns.org/

XSL - eXtensible Stylesheet Language : Groupe de trois langages de " feuilles de style " pour les documents XML :

XSLT - eXtensible Stylesheet Language for Transformation : Langage fonctionnel de " feuilles de style " destiné à la transformation de documents XML. Il présente pour principale particularité le fait que les sources XSLT sont eux-mêmes des documents X


-Y -


- Z -
Zip : Standard de compression/décompression sur plate forme PC.

Commission générale de terminilogie et de néologie
Liste des termes, expressions et définitions (anglais et équivalence en français) adoptés de décembre 1997 à mars 1999 dans le domaine de l'informatique et de l'internet: http://www.culture.fr/culture/dglf/cogeter/16-03-99-internet-termetrang.html

Le Vocabulaire d'Internet de l'Office de la langue française (OLF) du gouvernement du Québec
http://www.olf.gouv.qc.ca/ressources/bibliotheque/dictionnaires/Internet/Index/index.html
Cette liste est, d'après  Tim FITZGERALD de Montréal: "beaucoup plus élaborée que celle du gouvernement français, et inclus l'origine des mots. Et lorsqu'il existe une différence entre les termes canadiens et français (tel que "mél" et "courriel"), celle-ci est documentée".

http://www.admiroutes.asso.fr/espace/intranet/glossaire.htm
droits de diffusion