accueil admiroutes

Suites à donner aux Cahiers de doléances

index éditorial

4 pages

L'éditorial de Jean-Paul Baquiast et Xavier Maury

18 juin 1999

Les personnes intéressées par ce projet, par exemple pour animer des forums spécialisés ou des Observatoires locaux de la qualité des services publics, peuvent se faire connaître aux auteurs

Le Forum Cahiers de doléances (www.doleances.org), ouvert à la mi-janvier 1999, a rencontré dès le début un bon accueil. Au 15 juin 1999, 1.800 messages ont été reçus, regroupés en 250 sujets. Outre le Forum général, 10 forums spécialisés ont été ouverts. 250 intervenants ont été identifiés par leur adresse e.mail. Le site reçoit 15.000 visites par mois, 1 visiteur sur 10 laissant un message.

 Ces résultats sont particulièrement bons, en comparaison de la fréquentation des forums publics ou privés existants. Il n’existe pas apparemment d’initiative de cette nature dans d’autres pays. La fréquentation se poursuit, mais il est évident qu’une relance s’impose si l’on veut maintenir ou élargir l’audience.

 Le Forum vise à recueillir les " doléances " des citoyens, concernant le fonctionnement des services publics au sens large. Mais, s’adressant à des personnes supposées connaître les possibilités de l’Internet pour l’amélioration des procédures, le Forum exclut en principe les critiques d’ordre général. Il recherche par contre les propositions pratiques susceptibles d’améliorer le fonctionnement des administrations, notamment grâce à un usage innovant des technologies de l’information. Les modérateurs du Forum, le Webmestre Xavier Maury et le Relais  Jean Paul Baquiast, rappellent chaque fois que nécessaire ces deux objectifs aux intervenants, qui s’y conforment volontiers.

 1. Premières conclusions

 L’expérience de ces six mois a montré plusieurs choses :

Que faire dorénavant ?

Plusieurs solutions sont possibles, étant entendu qu’il serait maladroit, et peu correct pour les intervenants, d’arrêter le Forum brutalement, faute de volonté ou de moyens.

Un réseau coopératif pour le dialogue entre les citoyens et les services publics.

Pour éviter toute solution hasardeuse, il est proposé de tirer parti de l’expérience et des acquis du Forum des Cahiers de Doléances, en transformant progressivement celui-ci en véritable réseau de travail coopératif. Plusieurs mesures peuvent être retenues en ce sens :

 Les objectifs ainsi donnés, on le voit, supposent que les Pouvoirs Publics voient l’intérêt d’une démarche coopérative avec les citoyens, dans un cadre assurant à cette démarche une crédibilité suffisante, et acceptent de s’y associer, chaque partie gardant évidemment sa liberté de parole et de décision.

 L’animation et le fonctionnement d’un tel réseau suppose un certain nombre de moyens humains et matériels. Certains pourraient être du ressort du bénévolat, notamment au niveau des observatoires locaux de la qualité, ou correspondants de terrain. D’autres supposent une participation, soit des Pouvoirs Publics, soit de sponsors privés. Il conviendra de mesurer la réceptivité des uns et des autres dans les meilleurs délais, sur la base d’un dossier à établir.

Questions à discuter en priorité dans le réseau.

Comme on peut le supposer, les questions que la structure proposée ci-dessus devrait aborder en priorité, principalement évoquées dans les contributions aux Cahiers de Doléances, sont déjà évoquées par le Pagsi, mais devraient être vues sous un angle très pratique. Les administrations de l’Etat ne sont pas seules concernées, mais aussi les collectivités locales, les services publics industriels et commerciaux, les associations, les hommes politiques, voire les grandes entreprises privées. Les principales sont les suivantes :

 Pour être complet, nous devons mentionner des questions récurrentes comme la fiscalité, le droit de grève dans les services publics, la lutte contre le bruit, les accidents de la route ou le tabagisme, l’Etat de Droit en Corse, les moyens ou l’indépendance des médias, pour lesquelles les solutions que pourrait apporter Internet ne viennent pas en priorité, mais qui ne peuvent être exclues d’un Forum destiné aussi à des formes d’expression plus générales.

http://www.admiroutes.asso.fr/edito/1999/cahiers.htm