"Renforcement des capacités nationales
des institutions de formation pour l’Administration publique en Afrique "

carte de l'Afrique

2 pages

Claude Vasamillet

le 18-06-99

Ce nouveau projet se substitue à celui en date du 29-04-99 . Claude Vasamillet sera chef de projet. Le responsable pour l'OIT sera Daniel Boisrobert. Baquiast

La version compléte est au format rtf - 237 Ko - 36 pages


Résumé:
Création d’un partenariat en réseau en Afrique francophone

La modernisation de la fonction publique - condition de base du développement - nécessitant une formation et une gestion de qualité des agents engagés par les administrations nationales, ce projet vise à exploiter utilement les Technologies de l’Information et de la Communication pour former, plus efficacement et plus rapidement, l’ensemble des fonctionnaires et agents de l’Etat.

Son but est la création et la gestion d’un réseau d’appui aux institutions et établissements de formation pour la fonction publique africaine, à partir d’un site internet hébergé par le Centre International de Formation de l’OIT à Turin.

Ce réseau offrira aux institutions de formation africaines un lieu privilégié d’échanges et de diffusion d’informations et de contenus de formation. Il stimulera les liens de partenariat, développant ainsi une coopération active entre ces écoles. Le Centre de Turin, qui mettra à disposition du réseau toute une batterie d’instruments de formation rodés, aidera aussi ces institutions à garantir un niveau de qualité optimal de leurs formations. La recherche permanente de la qualité sera l’un des axes dominants du projet.

 Promouvoir une administration efficace capable d’offrir de meilleurs services au public, faciliter la décentralisation au profit des institutions régionales, rationaliser la gestion dans les administrations, promouvoir la transparence et favoriser l’émergence de la société de l’information constituent les principaux objectifs de développement de ce projet.

 Le renforcement des capacités des institutions et établissements de formation constituant l’objectif immédiat principal, le projet visera à moderniser le développement des compétences des personnels des administrations publiques, en renforçant plus particulièrement les capacités de conception et de mise en oeuvre de programmes et la gestion des institutions impliquées dans la formation de formateurs.

 Ce projet y contribuera efficacement en créant une synergie entre les actions développées par les institutions de formation africaines qui exploiteront à bon escient le réseau ainsi constitué.

 Dans un premier temps, sera créé un site internet qui mettra les ressources didactiques et documentaires du Centre de Turin à la disposition des enseignants des institutions concernées.

 Dans un deuxième temps, se construira le réseau des institutions et établissements de formation africains. Les pays subsahariens francophones seront regroupés en trois zones. Trois séminaires de lancement du projet – un par zone - seront réalisés (Dakar, Yaoundé et Antananarivo). Au cours de ces séminaires, les équipes seront constituées et formées à l’utilisation des outils de formation à distance

 Conformément à un cahier des charges où seront plus particulièrement définis les critères de qualité, une sélection des formations proposées par les institutions et établissements sera alors mise à disposition sur le réseau. Cet ensemble d’éléments offerts sur le site ainsi que les formations à distance qui seront progressivement structurées permettront au Centre de Turin d’accompagner durablement les efforts de chacune des institutions associées dans la mise en oeuvre de son plan de développement.