Suites aux Cahiers de Doléances.
Débat. Propositions

logo réforme de l'Etat

4 pages

 par divers contributeurs aux Cahiers de Doléances

24-02-2000

Voir, mis en ligne dans le Courriel d'admiroutes depuis la parution de cette fiche: deux courriers supplémentaires.  JPB. Le 27-02

Extraits de: Forums des Cahiers: Courrier des lecteurs: L'opération Doléances: Avenir du Forum Doléances

Par daniel, le mardi 11 janvier 2000 - 21h48 :

Le forum Doléances a-t-il toujours un sens? Le volume des interventions est maintenant quasiment nul. Je pensais que certains évènements récents allaient chatouiller quelques plumes, mais non. Il me semble qu'il n'y a plus maintenant que quelques rares individus qui se connectent encore sur le site. Les rares messages déposés proviennent toujours des même personnes. J'en fais partie mais pour combien de temps encore.

Il est temps:
- soit de terminer l'affaire,
- soit de refaire un grand coup de pub par presse interposée; c'est comme ça que j'avais appris l'existence de Doléances.
Qu'en pensez vous.

Par Philippe Vacheyrout, le mercredi 12 janvier 2000 - 17h11 :

D'accord avec vous, j'ai fait une contribution dans ce sens pour les rencontres d'AUTRANS, sans succès, il est question que ca se termine par un livre blanc rédigé par J.P Baquiast et des portails citoyens... qui se refermeront doucement comme en 1789. Dommage pour les têtes qui tomberont.

Pour ma part je propose mes services pour la maîtrise d'œuvre d'un ou deux projets pour lesquels j'ai contribué aux doléances, et notamment le projet capucine (carte à puce citoyenne) www.fing.org/bourse/fiche1.html qui me tient à cœur, vous pouvez également consulter le site www-doleances.ext.fth.net qui propose une démarche d'accès (c'est pour le moment un prototype) à l'information contenue dans les Cahiers plus pertinente parce que basée sur un thésaurus.

Par Gibi, le samedi 15 janvier 2000 - 00h11 :

Il est certes temps de faire un bilan. C'est bien, les Cahiers, mais c'est insuffisant :
- pas assez de contributeurs
- sans doute pas assez de lecteurs
- et on ne voit pas, très concrètement, quelle pression efficace a pu s'exercer sur nos responsables (ministères, élus, administrations) pour les contraindre à plus de professionalisme et de respect du citoyen.

Je me doute que la pénurie de moyens (je crois que les Cahiers sont une initiative totalemnt bénévole) est la cause principale du manque d'envergure des Cahiers :
- pas de moyens de pub'
- sans pub', pas assez de visiteurs, donc pas assez de contributeurs, donc "pression" insuffisante
- et s'il y avait eu beaucoup de contributeurs, il aurait fallu plus de personnel pour gérer les forums

Cela dit, il me semble que nous avons tous appris, avec les Cahiers, à dialoguer : il faudra tenir compte de cette expérience
dans les futurs lieux de la démocratie électronique.

P. Vacheyrout parle de "portails citoyens". Si ce sont des portails locaux, ils auront probablement une influence (proximité ...)
plus grande sur les élus et les administrations locales. Il faudrait, pour plus d'efficacité, qu'ils sachent travailler avec la presse
locale, très influente lorsqu'il lui arrive de "critiquer et proposer". Il faudrait aussi que ces portails trouvent des bénévoles
compétents pour les animer, ou des budgets qui n'aliènent pas leur indépendance.

Gibi, optimiste professionnel

Par daniel, le lundi 21 février 2000 - 08h15 :

A part l'aspect défoulement je ne vois plus beaucoup d'intérêt aus "Cahiers Doléances".  Pourquoi ne pas essayer d'en tirer un bilan et y mettre un terme. Ma constation: le pachyderme n'a pas bougé et les quelques fourmis (non pas celles chères à Mme Cresson) que nous étions ont été non seulement écrasées par l'ampleur de la tâche, mais également asphyxiées par la bête.

Par Hubert, le lundi 21 février 2000 - 18h23 :

Le forum doléances est assez unique en son genre en Europe. Certes son activité diminue et il n'a pas eu beaucoup d'influence à ce jour sur les responsables politiques et administratifs.

Mais le fermer serait une erreur et donnerait raison à ceux qui ont souhaité sa disparition. L'on doit pouvoir réfléchir et trouver les moyens de relancer son activité.

Par daniel, le mardi 22 février 2000 - 12h44 :

On verra ce que cela va donner. Il est quand même remarquable de noter qu'il n'y ait pas eu un seul des initiateurs du forum pour répondre à mon message...

Par Jean Paul Baquiast, alias relai , le jeudi 24 février 2000 - 16h29 :

Cher Daniel, ne vous vexez pas. Il est vrai que je n'ai pas encore répondu à votre message, bien qu'étant un des initiateurs du forum. C'est parce que le sujet est difficile(d'autant plus que notre webmestre est dorénavant bien moins disponible - et c'est tant mieux pour lui).

Au point où nous en sommes, je vois plusieurs solutions:

-fermer le forum, faire à partir des messages accumulés le Livre Blanc annoncé à Autrans, et l'adresser, le plus solemnellement possible, aux ministres concernés et au Premier ministre (Mme Anne Marie Leroy vient d'être désignée comme conseillère pour la Réforme de l'Etat. Elle devrait être intéressée). Problème non mineur: il y a un gros travail de composition à faire, qui risque de retomber sur moi seul. Cela me demandera au moins 3 mois vu que je ne fais pas que cela.

- poursuivre le forum, mais avec la bénédiction de Mme Leroy, et des correspondants désignés par les principales administrations. Ce ne sera pas facile à organiser mais cela serait faisable, à condition d'avoir quelques moyens supplémentaires, venant notamment de vous tous. Il faudrait se répartir la tâche de modérations animation entre 4 ou 5 responsables de secteur, montrant les mêmes qualités que Xavier Maury. Auraient-on des candidats? L'exemple du forum Douanes animé par Lalisse est un premier pas en ce sens. Logiquement ceci devrait entraîner un regain de fréquentation.

- Décentraliser le forum, en créant des forums de proximité tels que proposés à Autrans (Voir www.admiroutes.asso.fr/leportail/index.htm) . Je persiste à penser que ce serait une excellente solution. Le Forum Doléances central se bornerait à faire la synthèse des travaux des forums locaux. Mais il faudrait des responsables pour ceux-ci, qui acceptent de se charger d'un travail non négligeable. Cela devrait se trouver.

- Fermer Doléances et récupérer sur Admiroutes (nous allons prochainement ouvrir un ou des forums) les messages dans notre ligne éditoriale, c'est-à-dire portant sur les seules administrations (pas de Kosovo, Tchetchénie, etc., malgré l'intérêt de ces sujets. Ils concernent la grande politique et nous n'y pouvons rien d'utile dans Admiroutes). Nous pourrions tenter de faire suivre certains messages aux ministres concernés, afin d'en obtenir des réponses.

Xavier Maury et moi aimerions discuter de tout cela avec les quelques volontaires prêts à continuer et à s'engager personnellement. Y en a-t-il? Ils peuvent me joindre dans les semaines à venir à jpbaquiast@compuserve.com

Le cas échéant, nous pourrions ouvrir à l'intention de ces volontaires une liste de diffusion pour dialoguer sur la façon de s'organiser .

http://www.admiroutes.asso.fr/action/theme/reforme/doleance2.htm
droits de diffusion