EURO, AN 2000 ET STRATEGIE INFORMATIQUE
sommaire

NB: Ces documents n'engagent pas l'administration (Lire ci-dessous: exposé des motifs).

Exposé des motifs.

Divers correspondants d'Admiroutes souhaitent trouver ici une tribune où discuter des  questions de stratégie informatique qui se posent pour préparer le passage à l'an 2000, ainsi que l'échéance, dorénavant définitivement fixée, du changement d'unité monétaire, c'est-à-dire du remplacement des francs par des euros dans les comptabilités et documents de gestion.

Les problèmes relatifs au changement de référence calendaire sont assez bien cernés aujourd'hui. En ce qui concerne l'Euro, et pour ce qui concerne l'administration française (administrations publiques et organismes qui en dépendent), le Premier ministre, par circulaire du 22 mars 1996, a précisé les modalités de cette importante mutation, et la façon de s'y préparer. En application de ces dispositifs, le ministre de l'économie et des finances, le 25 mars 1996, a chargé M. Philippe MARCHAT, inspecteur général des finances, de mettre en place une mission interministérielle EURO, chargée d'assurer la coordination des différentes actions nécessaires, et d'assurer toute assistance utile aux administrations.

C'est à la mission interministérielle Euro , ainsi qu'aux correspondants Euro des ministères, qu'il convient de s'adresser pour toutes questions ou propositions concernant la démarche à suivre dans le domaine du passage à l'Euro. (http://www.finances.gouv.fr)

Ceci dit, des questions annexes  aux échéanciers principaux, an 2000 et Euro, se posent ou se poseront aux agents publics et aux usagers. La refonte des programmes de gestion comportant des références aux dates ou aux unités monétaires -c'est-à-dire de presque tous les programmes, devrait être l'occasion de nombreuses adaptations ou améliorations des applications et des schémas directeurs informatiques, qui pourront jouer un rôle important dans la modernisation d'ensemble des administrations.

Parallèlement, des techniques comme le télépaiement ou le commerce électronique se développeront pendant la période 1997-2002. Bien d'autres changements surviendront d'ailleurs dans ces quelques années, impactant nécessairement les procédures informatiques des divers catégories d'utilisateurs.

Admiroutes peut jouer un rôle utile en aidant ceux qui le souhaitent à y réfléchir et à échanger leurs points de vue ou propositions sur l'ensemble de cette grande aventure, qui verra sans doute changer les méthodes et les outils de gestion des administrations, en 5 ans, plus qu'ils ne l'ont fait ces vingt dernières années.