page d'accueil d'admiroutes L'affaire Erika et internet
à propos de la marée noire
retour vers accueil affaire Erika et internet
2 pages par Olivier Zablocki Olivier.Zablocki@keris.org 21-12-1999

Sur l'Ile de Ré. Il est tôt sur l'Ile-de-Ré où je vis et où l'on attend la marée noire pour jeudi http://www.radiophare.net/erika

Le préfet de Charente-Maritime a été nommé par le premier ministre coordonnateur du Plan Polmar, c'est bien ici que ça va se passer.
Mes activités dans le domaine de la géographie (http://www.georama.net), le fait que je sois sur place et également le fait que je travaille depuis plusieurs mois sur un projet de système d'information et de prévention des risques sur les littoraux avec le Syndicat Mixte des Communes sinistrées par le naufrage de l'Amoco Cadiz, tout cela a fait que je me suis retrouvé en première ligne.

J'ai dédié complètement le domaine http://www.radiophare.net dont je m'occupe à cette affaire et de nombreuses entreprises et de particuliers actifs sur l'Internet sont venus nous rejoindre par solidarité. Les premiers résultats apparaissent, il y en aura d'autres dans les prochains jours. Ce site est promis à de grands développements.

Une liste de diffusion erika@radiophare.net est opérationnelle depuis quelques jours ses archives sont ici : http://www.radiophare.net/archive_erika.html

Nous avons également pris l'initiative avec quelques amis de forcer la main des politiques et des services de l'Etat pour organiser ce mercredi 22 décembre une réunion importante sur l'Ile de Ré que nous avons baptisé "Cellule Publique d'Information" et qui se présentera sous la forme d'une audition publique mettant en jeu 3 groupes d'acteurs appelés à témoigner dans le cadre d'une échange d'informations utiles.

1) Les services de l'Etat

2) Les anciens sinistrés de l'Amoco

3) Les futurs sinistrés de l'Erika

L'ensemble s'ordonnant autour de la personnalité d'Alphonse Arzel ancien sénateur et maire d'une commune des côtes d'armor qui a mené pendant 14 ans pied à pied les procès contre la société Amoco à Chicago et crée le Syndicat Mixte que j'évoque plus haut. Bref, LE personnage incontournable pour les gens de terrain dans ce domaine qui justifie que des maires du Pays Basques comme des maires du Pays Bigouden fasse le voyage jusqu'ici pour l'écouter.

Il a fallu se battre pour monter cela, personne ne voulait et petit à petit en trois ou quatre jours, la réalité de la catastrophe se précisant, associations, syndicats professionnels, élus, préfecture nous ont progressivement rejoint et confirmé dans notre démarche.

C'est depuis l'Internet et en utilisant nos ressources en ligne que nous avons pu monter l'opération, nous rendre utiles sur le front des opérations. Nous entendons bien poursuivre au-delà du pic médiatique de ces jours-ci : l'Internet nous le permet, les enregistrements de l'audition public seront retranscrits et nous en poursuivront tout au long de semaines et des mois à venir le principe en ligne.

----

Sur le site RadioPhare www.radiophare.net, des géographes ont préparé un système d'information géographique qui va permettre de géoréférencer, d'installer immédiatement sur une carte toute phénomène, toute observation relevée par Monsieur_Tout_le_monde le long du littoral.

L'idée est que, pour une fois, la société civile puisse être véritablement au coeur de l'information, productrice de l'information. Les informations seront alors vérifiées, recoupées et portés sur des cartes sur le site ce qui, à terme, permettra de réaliser dans la durée des travaux (statistiques, évolutions, etc, etc)

Mercredi un numéro vert sera créé :

N'importe quelle personne même si elle n'est pas internaute pourra appeler pour signaler une observation : un oiseau abimé, des traces d'hydrocarbures, un phénomène inattendu, des déchets bizarres (en ce moment sur les plages du Pays Bigouden il arrive des bouteilles de butane sans doute perdues par un porte conteneur)

---

Voilà, je vous ai brossé dans l'urgence un panorama de la situation. C'est une initiative indépendante, associative, nous avons besoin de l'aide de beaucoup d'internautes solidaires, susceptibles de nous donner la main pour faire vivre le service RadioPhare dans les semaines et les mois à venir.

Je sais que pour tout le monde c'est la période des fêtes, le grand passage à l'an 2000, le sujet que nous mettons en avant n'est pas de saison et, pourtant, c'est l'histoire de ceux qui passeront les derniers jours du siècle les mains dans le pétrole.

Si cette information mérite d'être transmise autour de vous je vous en serais reconnaissant.

Je ne suis pas facile à joindre au téléphone aujourd'hui (05 46 09 00 46) mais je suis attentif au mail.

Merci de votre attention

Voici. L'information est retransmise. Avec nos félicitations. Admiroutes

http://www.admiroutes.asso.fr/action/erika/radiophare.htm
droits de diffusion