Courriel des lecteurs
tous les messages
Le plus récent en haut

index courriel des lecteurs

webmestre

(en rouge et en italique, les commentaires de la webmestre ou de Jean-Paul Baquiast)


Rapport Administration 1998-2001
Exp.: Alain Chaptal  cndp10@calvanet.calvacom.fr
A: jpbaquiast
Date: 26/06/98 19:14
Cher ami,

J'ai lu la version définitive de votre rapport. Je l'ai trouvée excellente en tous points. Toutes les petites réticences qu'avait pu susciter de ma part une rédaction rapide et parfois abrupte dans sa version provisoire (et dont je vous avais fait part) ont ici disparues.

Il est, je crois, formidablement important et utile que nous disposions d'un tel document qui traduise une connaissance en profondeur, de l'intérieur, du phénomène, y compris et d'abord, bien entendu, de ses dimensions véritablement culturelles et internartionales, quand tant d'analyses en restent aux niveaux les plus évidents et les plus superficiels.

Le déploiement systématique de la messagerie me parait, comme à vous, un levier fondamental ; l'implication personnelle des hiérarchies, indispensable ; de même que la mobilisation et l'encouragement aux structures innovantes, à ceux qui sont prêts à préférer, au quotidien, l'insécurité de l'innovation, par delà les impulsions politiques que peuvent donner les cabinets ; enfin l'obligation d'une démarche pragmatique, prouvant le mouvement en marchant, sans attendre que tous les détails du cheminement aient été minutieusement planifiés.

Le chantier est immense. Des efforts financiers importants mais plus encore d'imagination sont nécessaires. Ce rapport contribue, à mon sens, à créer le mouvement et je vous en remercie.

Alain CHAPTAL cndp10@calvanet.calvacom.fr

Directeur de l'ingenierie educative
CNDP 91 rue Gabriel Peri 92120 MONTROUGE France


NTIC : opportunité et risques
De : jean-marc.goudallier@capway.com jean-marc.goudallier@capway.com
Date : vendredi 26 juin 1998 11:21
bonjour à tous,

j'ai effectué hier une conférence à bordeaux sur le thème : "retours d'expérience de mise en place de projets NTIC : opportunité et risques "

vous pouvez consulter le support de cette conférence en ligne à l'adresse: http://www.insup.org/point/frm_risq.html

J'espère que les informations que vous apportera cette conférence vous aideront dans votre propre chemin.


Rapport Baquiast: commentaires commentés
mercredi 24 juin 15h26
Didier GEORGIEFF -/- mailto:dgieff@mail.sdv.fr -/- Strasbourg, France
Bonjour,

voici copie d'une réponse à l'intervention de JPB sur le forum.

Didier Georgieff.

JP Baquiast (Visiteur) écrivait :

Ce qui me surprend moi-même est plutôt l'absence de contributions sur ce : forum, à part quelques valeureux comme vous. : Comment expliquer ce manque de réactions?

Peut être faut-il envisager la possibilité qu'un fonctionnaire, même connecté, éprouve quelques réticences à affirmer un point de vue personnel et différent de la position officielle de sa tutelle.

Publier sur un site "visible au public" une opinion ou une information sur l'état d'avancement de divers sujets touchant (pour ce site) à l'organisation interne de son ministère est il compatible avec un hypothétique devoir de réserve ?

indiquer que des options stratégiques et/ou techniques retenues par certains ministères semblent au mieux critiquables et au pire aberrantes, est il inclus dans le comportement attendu par la hiérarchie de ces agents?

Une invite clairement affichée sur le site du premier ministre à destination des fonctionnaires intéressés par le débat, permettra peut être de lever d'éventuelles craintes (légitimes ou non) de leur part.

Peut-être mon rapport est-il mauvais, en ce sens qu'il ne s'exprime pas assez clairement, ou n'encourage pas le dialogue, en posant assez de questions?

Ce manque de participation, ne serait il pas la meilleure preuve que les comportements (individuels ou des structures) décrits dans votre rapport sont pertinents ?

Il ne me reste plus qu'a attendre une commission disciplinaire pour ce message. Nous aurons alors des éléments sur sa justesse ( he ! ... je rigole !).

Didier GEORGIEFF -/- mailto:dgieff@mail.sdv.fr -/- Strasbourg, France


références expériences novatrices à l'étranger?
De : CIFP.37 CIFP.37@wanadoo.fr
perso: mailto:v.e.benard@creaweb.fr
Date : mardi 23 juin 1998 12:31

existe-t-il des sites en français référençant des liens sur ce que les administrations étrangères offrent de mieux sur le web ? sur les expériences les plus novatrices ?

existe-t-il un webring fédérant de tels sites ( je n'ai rien trouvé sur http://www.webring.org, mais celà ne veut rien dire ).

vincent bénard
Qui a des réponses? merci de m'en envoyer copie.


la sélection de webRevue
De : Laurent-Pierre Gilliard lp.gilliard@cec.fr
Date : mardi 23 juin 1998 12:32
Objet : WebRevue

Bonjour,

Dans le cadre de la revue hebdomadaire sur l'actualité d'Internet éditée par le Centre Européen de la Communication (http://www.cec.fr), votre site a été sélectionné dans l'édition de cette semaine.

Laurent Pierre Gilliard

WebRevue - Lundi 22 Juin
(...)
Mission Baquiast "Propositions sur les apports d'Internet à la modernisation du fonctionnement de l'Etat". Le createur du vivifiant site Admiroutes (http://www.admiroutes.asso.fr/) accouche de quelques lignes de propositions sur les logiciels libres (http://www.admiroutes.asso.fr/mission/rapport/mesures/logilibres.htm) qui sauront me faire retrouver la voie de la sagesse lorsque mon systeme d'exploitation non libre m'avertira que 32Mo ne sont pas suffisants pour utiliser en meme temps un traitement de texte, un logiciel de presentation et un navigateur!


Permettez à un modeste fonctionnaire
Ph.Deschamps pdeschamps@teaser.fr (ministère de l'intérieur)
Date : 18/06/98 18:38
j'attends l'accord de l'intéressé pour publier son nom, administration, mel.

Monsieur le Contrôleur d'Etat,

Permettez à un modeste fonctionnaire d'administration centrale de solliciter trois minutes de votre temps afin de vous exposer rapidement mes réactions à la lecture du rapport que vous venez de rendre à monsieur Zuccarelli.Inutile de revenir sur les objectifs ou sur leur déclinaison opérationnelle. L'avenir appartenant aux réveurs, j'ai la même ambition que vous pour mon pays, mes concitoyens et la fonction publique.

J'ai toutefois quelques serieux doutes quant à la capacité de l'appareil d'Etat à accepter ce qui pour lui est (le mammouth commence à peine à en prendre conscience) une véritable révolution.

Le travail coopératif en reseau signe, vous le savez mieux que moi, l'arrêt de mort des organisations administratives pyramidales et de leur processus décisionnel .L'expertise aussi modeste et sectorielle soit elle, y prime le rang. La légitimité n'y dépend à l'évidence plus des mêmes critères et surtout n'y est plus ni universelle, ni invariable, ni univoque ,ni même éternelle et invariable.Bref, cet horizon bouleverse les valeurs les plus ancrées .

Les aspects humains priment toujours vous le savez,les aspects techniques.Comment donc rendre réalistes les propositions contenues dans votre rapport si les préalables ne sont pas posés en matière de management des femmes et des hommes qui incarnent au quotidien le service public?

Vous savez par exemple ce qu'il en est de l'application effective de la distinction statutaire entre le grade et l'emploi. Un faible écart est toléré temporairement, mais au delà le grand écart est une hérésie pour tous.

Ayant la charge d'un bureau je cherche à expérimenter parfois avec succés, parfois sans,de nouveaux schémas plus participatifs en mettant les savoirs (y compris les plus inhabituels!)au centre de ma démarche.

Je connais donc de manière empirique les fabuleuses resistances au changement qui peuvent animer à tous les niveaux hiérarchiques, les groupes de travail.

Vous developpez me semble-t-il , assez peu l'impérieuse necessité de repenser les métiers de la fonction publique. Ma crainte se résume simplement: en plaquant des outils nouveaux sur des structures et des modes de pensée anciens, ne risque-t-on pas de les relèguer au rang de gadgets sympathiques restant à la périphérie sans possibilité d'essaimer au coeur même du service public?

Il est vrai que votre rapport s'adresse à celui qui a en charge outre la réforme de l'état, la fonction publique. Je souhaite de tout coeur que vos conclusions soient entendues dans cette optique.

En 1989, le premier ministre de l'époque souhaitait le passage d'"une administration de défiance à une administration de confiance". La volonté déclarée et que je crois sincère, n'était pas différente...et pourtant la tentation m'est grande parfois, de réduire sa mise en oeuvre à de subtils et dérisoires toilettages ayant largement dévoyé la pensée de son auteur (citons simplement en exemple la mise en oeuvre de la nouvelle bonification indiciaire).

Il est vrai aussi que les structures évolueront aussi ,contraintes et forcées. On parle souvent de la "révolution informatique" en désignant les ordinateurs apparus dans nos bureaux et remplacant les machines à calculer ou à écrire. Quelle erreur! la vraie révolution se fait le jour où ces machines se voient greffer un modem ou une liaison ethernet, bref le moyen de faire communiquer les hommes.

Le travail participatif n'entrera pas dans le quotidien des fonctionnaires par le haut, il ne sera pas "autorisé" ou "incité" par circulaire, il sera d'abord réalisé presque clandestinement par quelques uns acceptant de faire figure d'"originaux". Mais après tout, n'est ce pas ce que vous souhaitez secrètement en recommandant dans votre rapport de relancer l'équipement de chaque fonctionnaire? Il me plait à penser que vous pourriez nourrir cette pensée !

En vous remerciant d'avoir bien voulu consacrer quelques instants à la lecture des craintes mais aussi des espoirs d'un de ces modestes originaux, je vous prie de croire monsieur le Contrôleur d'Etat en l'expression de mes salutations respectueusement dévouées.


Pour une informatique libre 18 juin 1998
SOCIETE (journal l'Humanité du 18 mai)
http://www.humanite.presse.fr/journal/98/98-05/98-05-18/98-05-18-061.html
UNE information libre, qui ne dépende pas de l'hégémonie d'une société

Dans un numero plus recent (dont je n'ai pas la date) un article d'Emmanuel Raynal: "Microsoft. Quand la France se couche", qui termine en parlant de l'alternative Linux.

Dans Informatique Magazine du 15 Juin:
page 18, actualite : Sun entre au CA de Linux International
page 20: Forum Chronique: "Attention a la prochaine explosion ... celle de Linux" par Alain Lefebvre ...
page 28: enquete de terrain sur les NTIC dans l'administration , interview d'Emile Zuccarelli, Ministre de la Fonction Publique et de la reforme de l'Etat ... se termine sur : standards de l'Internet, Linux et Logiciels libres... de facon positive bien sur.

page 30: reference en note au rapport de J.P. Baquiast, qui parle longuement des logiciels libres et des standards.

page 87: SCO face a la libre disponibilite de Linux ... une analyse qui peut indiquer des voies interessantes au GIP-PRO des AFULiens proposant du service professionnel sur Linux.

and last, but not least (desole pour l'anglais): page 107: Presentation de l'AFUL avec une superbe photo de notre tres mediatique star du logiciel libre

Dans La Recherche, no 310, juin 1998, page 22: Liberez nos logiciel une (longue) breve qui parle de l'AFUL et de Netscape

Dans Pour la Science, no 248, juin 1998, page 11:
Article de Max Dauchet ... faut-il qu'un systeme soit ouvert ou ferme.
avec AFUL, bien sur

Dans 01 Informatique Hebdo No 150o du 29 mai 1998:
page 19: Le front Linux fete l'arrivee de Sun

(noter page 86 un article sur les IUFM)
Dans 01 Informatique Hebdo No 1501 du 5 juin 1998:
page 3: Editorial du directeur de la redaction: Linux ou l'Effet Titanic

page 123: Une tres bonne "carte Blanche" de Jean-Paul Smets
pages 45-53 Une etude NT-Unix, qui n'evoque quasiment pas Linux,
sauf page 50 dans un court, mais informatif, texte de Francis Ducroux, Renault et AFUU (Assoc Francaise des Utilisateurs d'Unix), et rapidement sur la meme page dans l'article de Thierry Jacquot.

note: page 51: " [...] la montee en puissance des serveurs Intel ne profite que marginalement a NT. Car [...] les superserveurs Intel sont plus performants sous Unix." Anicet Mbida mais le tableau comparatif de la page 51 ignore Linux

Dans 01 Informatique Hebdo No 1502 du 12 juin 1998:
page 24: un article sur le serveur Jigsaw du W3C , "gratuit" en fait libre avec une licence type Berkeley
page 80: La Methode Coramy .... de notre amy Jean-Paul Smets

..... Bientot au 20h sur TF1
Bernard
Bernard.Lang@inria.fr
Aful-ca maillist - Aful-ca@aful.org
http://www.aful.org. -  fax: 01.39.63.54.69.
http://www.aful.org/mailman/listinfo/aful-ca


Intranet: Choix résolution d'écran + réponse du 18 juin (à l'appel du 17)
cellule.web@cooperation.gouv.fr
mercredi 17 juin 1998 - 13h
Bonjour,

Les services techniques de notre administration m'ont chargé de procéder à un sondage auprès des différents administrateurs de serveurs INTRANET ministériels relatif aux choix technologiques (et en particulier de la définition écran retenue pour le développement des serveurs INTRANET : 640x480 ou 600x800).

Nous n'avons pratiquement à aucun moment évoqué ces choix au niveau de nos groupes de réflexion puisque c'était le propos du groupe technologie dont je dois avouer, je n'ai aucun écho.

Quand est-il à votre niveau, votre serveur est-il développé pour le 640x480 ou plutôt pour le 600x800 ??

Disposez-vous par ailleurs de cette même information en ce qui concerne certains autres Département ministériels ?

Cordialement.
Il serait intéressant de faire un petit tableau des choix des autres administrations (en expliquant les raisons du choix). Je suis preneuse de toute info à ce sujet.
anne Bedel
Votre question me fait prendre conscience qu'il faut se la poser :-))

réponse d'un fidèle d'admiroutes que je remercie pour ses contributions intéressantes et concrètes
L. Rieuneau casier.judic@hol.fr
Date : jeudi 18 juin 1998 09:56
A : A. Bedel; cellule.web@cooperation.gouv.fr

résolution d'écran
quelques réflexions sur la question des résolutions d'écran :
lorsque j'ai commencé le développement de l'intranet casier, j'ai aussi loupé ce point, et comme j'ai un 17 pouces en 1024 pour le développement, les premières pages étaient plutot belles chez moi, et inexploitables chez les autres, qui étaient tous en 640x480...

j'ai donc fait de multiples essais, pour arriver au constat que le 640 était inexploitable sur intranet si on veut à la fois des pages compactes, et un peu sophistiquées (tableaux notamment).

Mes utilisateurs passent donc progressivement en 800x600, et 256 couleurs minimum (le 16 couleurs restreint considérablement les possibilités, lui aussi, aussi bien pour les fonds d'écran que pour les images). En s'astreignant à n'utiliser que de petites images (à la façon d'admiroute), on parvient ainsi à créer des pages qui tiennent souvent sur l'écran, sans ascenseur (sauf pour les listes résultats de recherche, évidemment).

On ne peut pas vraiment utiliser les fonctions des navigateurs qui permettent de réduire la police d'écran, car ça ne fonctionne pas pour les boutons (methode POST), et produit alors une page difficile à lire avec d'énormes boutons !

Par ailleurs, j'avais aussi espéré tester la résolution des navigateurs pour générer des pages adaptées à chaque client; malheureusement, cette information n'est qu'un ajout de la norme http : ainsi IE3 renvoie l'information, mais pas IE4 (pour netscape, je ne sais pas).

Et j'ai déjà la chance que nos micros disposent d'écrans de 15 pouces, car j'imagine que le 14 pouces en 800x600 est pénible à lire. Je suppose que pour des 14', il faut garder le 640x480, et construire des pages plus longues et moins ergonomiques.


Artist Wanted ! Gervasio Teixeira
De : Pierre Clarence Marron marron@club-internet.fr
Date : mercredi 17 juin 1998 12:28

Bonjour

Par sa présentation puis son contenu, votre site a attire mon attention.Vous méritez la quelques félicitations dont je me fais l' écho.

Au cours de ma visite, une idée qui me tient a cœur a refait surface. Quelques 23 années auparavant, j' ai rencontré a Rio de Janeiro un Artiste peintre du non de Gervasio Teixeira.

Depuis, les années se sont bien vite écoulées et, de ma rencontre, ne me reste qu'une toile.

Ces derniers temps, Internet oblige, je suis reparti a la recherche d'informations concernant Gervasio Teixeira.

A mon grand regret, je n' ai pour l' instant pu obtenir quoique ce soit. Je joins a ce mail quelques données obtenues alors au Brésil, de votre cote, avez vous quelques suggestions a me faire afin d'aider dans ma recherche?

D' hors et déjà je vous en remercie et vous souhaite une bien agréable journée.

Pierre Clarence Marron

Bonjour,

et merci pour votre appréciation. Je ne peux vous aider concernant ce peintre, sauf à mettre votre message en ligne et en espérant que quelqu'un ayant des informations le lise.


intranet et messagerie
De : L. Rieuneau casier.judic@hol.fr
Date : mercredi 17 juin 1998 08:26

le casier judiciaire dispose d'une messagerie interne et d'un intranet, sur lequel on peut notamment :
  1. alimenter un calendrier commun
  2. réserver des salles de réunion
  3. enregistrer ses absences.

pour faciliter l'accès à l'information, et éviter 3 consultations quotidiennes, j'ai mis en place un système d'abonnement :

Ainsi, les abonnés sont tenus au courant des nouvelles de la journée simplement en relevant leur BAL, ce qui se fait automatiquement le matin si le lecteur de mail appartient au groupe de démarrage (sous windows).

Vu le succès, il semble que cette articulation web/messagerie, où la messagerie est l'épine dorsale de la diffusion d'information, convienne bien à un intranet.

l'autre avantage, coté webmestre, est de fédérer des infos en provenance de programmes hétérogènes (3 formats de stockages différents).


remise du rapport Baquiast
L'info en direct Actu 24/24 (AFP)
AFP Lundi 15 juin 1998 17:14:03 GMT

Propositions pour l'usage d'internet dans l'administration

PARIS, 15 juin (AFP) - Le rapport sur la modernisation de l'administration grâce aux nouvelles technologies de l'information, rédigé par Jean-Paul Basquiast, a été remis lundi au ministre de la fonction publique, Emile Zuccarelli, qui a promis "des applications concrètes très rapidement".

En soulignant qu'"internet représente un puissant levier pour la réforme de l'Etat", M. Zuccarelli a affirmé que l'administration saura "monter en régime à la fois sur les budgets et sur les objectifs", grâce à la passation avec les différents ministères de contrats pluriannuels de moyens. Un programme rassemblant des applications proposées par le rapport Basquiast sera élaboré dans les prochaines semaines et présenté à l'automne prochain.

Le rapport propose aux citoyens et aux fonctionnaires "d'utiliser, dans leurs rapports respectifs, un outil de communication et de gestion des savoirs aussi puissant qu'internet", ce qui doit "encourager l'appropriation par la base". .


bases de données juridiques
De : maleroux malerouxi@trianon.ac-versailles.fr
Date : lundi 15 juin 1998 09:25

Un centre de formation de statut public ne peut-il mettre sur son site internet une base de données juridiques spécialisée dans son secteur d'activité ? Il semble que la concession ORT rende impossible une telle réalisation. Or il ne s'agirait pas d'une simple mise à disposition des textes, mais la réalisation d'une véritable base de données avec des liens hypertextes entre les différents documents juridiques.

Si même cela est impossible est-ce qu'une telle base de données en intranet dans l'administration concernée serait possible ? a quelles conditions ?

Merci pour vos éléments de réponse.

LEROUX M-A

La question posée illustre parfaitement l'inadéquation du décret du 31 mai 96 auquel vous faites allusion. La société ORT a reçu à cette époque, où les Pouvoirs Publics d'alors ignoraient tout d'Internet, concession exclusive sur les bases de données juridiques. Aujourd'hui, prendre un décret de cette nature, interdisant à des organismes publics comme vous, ou même à des entreprises, d'apporter de la valeur ajoutée à des textes publics, dans la perspective de besoins aussi légitîmes, ne serait pas pensable, dans la perspective de la défense du service public et de la croissance économique.

Ceci dit, le texte n'a pas encore été abrogé. Si vous voulez le respecter, vous  devez demander à la Commission de Coordination de la Documentation Administrative une dérogation, qu'elle vous accordera peut-être si ORT veut bien l'autoriser.

Dans un autre pays, moins légaliste, je vous dirais: faites votre base de données et attendez la suite. Il ne se passera sans doute rien, surtout si vous pouvez en démontrer l'utilité. C'est cela l'esprit d'Internet et de la société de l'information, esprit dont les vieilles administrations ont bien besoin de s'inspirer. Mais comprenez-moi bien, je n'ai rien écrit de tel!!!

Copie, vu l'intérêt de la question posée, à Jean Noêl Tronc, conseiller du Premier ministre pour la société de l'information

Baquiast


Internet & Fonction Publique
(rapport Baquiast)
De : Eric Blohorn blohorn@ras.eu.org
Date : jeudi 11 juin 1998 11:50

Comment l'internet peut il contribuer à améliorer le fonctionnement des administrations ?
Agent des impôts, peu rétif à l'informatique (bien que peu compétent) et syndicaliste, voilà un débat qui ne pouvait manquer de m'intéresser. Pour commencer, une félicitation et une question.
- Bravo pour le site en général, pour le forum en particulier, pour la diffusion du "pré-rapport ".
- La lettre de mission prévoyait que vous rapprochiez des organisations syndicales, comment les avez vous contacté et quelles furent leurs analyses ?

Bonjour. merci de votre intérêt. Admiroutes est et sera de plus en plus, je
l'espère, animé de fonctionnaires comme vous souhaitant aborder tous les aspects
des questions de modernisation.
Vous trouverez sur le site admiroutes la version définitive, à ce jour du
rapport, que j'ai présenté ce matin le 15 au ministre Zuccarelli. Questions
syndicats, j'ai RV demain avec l'Institut de recherche CGT à Montreuil, et j'ai mission du ministre de contacter dans les semaines qui viennent l'ensemble des fédérations nationales.
D'ores et déjà, avec M. Santel, j'ai présenté l'avant rapport au comité de
modernisation de la FP où siègent toutes ces fédérations. L'accueil m'a paru très positif, avec bien évidemment cependant la volonté de ne pas s'en laisser compter. Je souhaiterais vraiment pouvoir contribuer à un large débat. Baquiast


c'est ma journée d'indignation !
De : Didier Georgieff dgieff@sdv.fr
Date : mercredi 10 juin 1998 11:30

Je ne peux pas m'empécher. Désolé !

Sans donner de noms (non .. non n'insistez pas), voici ce que l'on peut lire sur un des serveur Web disponible sur le réseau privé du Ministère de l'Agriculture.

"(*) nécessite l'explorateur Microsoft Internet Explorer 3 ou 4 (activeX) Pour les irréductibles de NETSCAPE (avant qu'il ne coule définitivement...) entrez la date voulue en mode texte"

On peut ici savourer tout son intérêt pour des normes ouvertes, permettant a divers logiciels de coopérer sur une plate forme commune, etc ...

Je vous renvoie aux tres bons articles a ce sujet sur Admiroutes ;-)

Le problème (enfin MON problème) est que cela émane de hautes autorités informatiques du Ministère !

Quand ce niveau de réflexion est érigé en dogme ... que nous reste-il ?
ActiveR : La Résistance Active ;-)

Amicalement.


Third International Multidisciplinary Congress in Quality andReliability .
De: Sebastien Leleux Sebastien.Leleux@paris.ensam.fr
Date d'envoi: 9 juin 1998
Dear Sir,

The New Product development laboratory (Labo CPN) of the Ecole Nationale Supérieure d'Arts et Métiers (ENSAM) has the privilege to present you the Third International Multidisciplinary Congress in Quality and Reliability organised by l'ENSAM and RUFEREQ ( Réseau Universitaire Français pour l'Enseignement et la Recherche en Qualité) that will be held on march the 25th & 26th 1999 in Paris.

We thank you for distributing this information as widely as possible to professors, doctorates, or industrials of your institutions.

Yours sincerely,

Rémy GAUTIER
Enseignant-chercheur
Président de RUFEREQ


salle de formation
De : pascalt@easynet.fr
Date : mardi 9 juin 1998 10:59
Bonjour,

Tout d'abord merci pour votre travail.
Je suis conseil en communication spécialisé sur les démarche de communication sur support multimédia.
J'organise de puis deux ans des formations Internet et multimédia pour le compte de diverses délégations du CNFPT (Centre National de la Fonction Publique Territoriale) ainsi que pour les ENACT.

Je suis à la recherche de salles de formation (avec ordinateurs connectés bien sûr) sur Angers et Orléans.

Avez vous des pistes...
Cordialement, Pascal
Peut-être en aurez-vous par ce biais...


Handicap et internet
De : zugzwang zugzwang@infonie.fr
Date : mercredi 3 juin 1998 14:48

Important, publier, faire suivre, MERCI.

Téléphone local pour un handicapé ! Et pour valides, pourquoi pas ?

Quand vous savez qu'aux USA, le coup d'une communication locale est gratuite (l'on peut se téléphoner entre voisins sans frais..., ainsi que sur Internet), qu'il en est de même pour de nombreux autres pays et que, même à l'intérieur de ce que l'on appelle l'Europe les différences sont au désavantage du monopole français TELECOM, vous vous trouvez en situation d'infériorité par rapport aux autres usagers mondiaux d'Internet, surtout USA. Alors comment ne pas s'étonner que la langue française soit si peu développée, que l'on ne voit partout sur Internet que de l'américain ou de l'anglais ? Mais ce n'est pas le fond de ma réflexion. Nous, français, avons la chance, quand même, de pouvoir téléphoner à tarif réduit de 19H à 8H du matin. (?). "C'est extraordinaire, me direz vous." Je travaille toute la journée, et en rentrant du boulot (quand je ne me sers pas du téléphone de mon patron pour aller sur Internet, en plus...) je puis me connecter à partir de 19H le temps que je veux...

J'étais comme vous, cher Monsieur, jusqu'à ce qu'il n'arrive aux autres, ne me tombe sur la tête. A cause d'un chauffard, je me suis retrouvé paraplégique, invalide à 100%, dans l'impossibilité de travailler et de longues journées à passer.

Or est arrivé Internet avec ses moyens d'évasions, de rêves, de visites (pays, musées, etc..).

Mais connaissez vous le rythme de la vie d'un handicapé (qu'il soit en centre ou à son domicile ne change pas grand chose) ?

Non ? Alors, lever vers 10 / 10H30 quand l'infirmière libérale arrive, enfin. Toute la journée à essayer de tuer le temps, puis repas, 19H, 19H30 en centre, admettons 20H à la maison, et arrive l'heure de se coucher, en centre vers 19H maximum, à la maison, selon l'infirmière libérale, vers 20H30 21H, car elle a d'autres malades, et veut se coucher tôt elle aussi. Si l'on a de la famille assez costaud et pouvant s'occuper de vous, l'on pourrait vous coucher vers 22H, 22H30, pas plus tard car le matin il faut se lever tôt pour ce que vous savez, et, qui prend du temps en général.

Alors arrive le samedi AM et le dimanche. Enfin, l'on va pouvoir s'intéresser à l'internaute. Pas de chance, en centre c'est le WE, soit des visites, soit de la sortie à la maison. Quand on est chez soi, c'est le jour de la visite de la famille qui, elle, travaillant la semaine, veut se faire un honneur et vous faire plaisir à vous qui êtes seul toute la semaine.

Je rêve d'un service public (ou privé) prenant en réflexion la vie des handicapés, en veillant à leur note de téléphone afin de leur ouvrir la porte de leur cage.

Qui aura l'idée de faire payer plus cher l'abonnement, mais donnera en contrepartie, soit la gratuité, soit la réduction dans la journée aux titulaires de la carte d'invalidité à 100%, avec contrôle du numéro appelé, code confidentiel, relevé particulier des numéros appelés afin de différencier les appels vers Internet et les autres.

Wanadoo, oserait-il ? Pourtant quelle publicité cela ferait à France Telecom à l'heure où s'ouvre la concurrence, ou quel autre provider y pensera ? Infonie ? AOL ? HOL ? Club-Internet ? et autres....BAYON-NET ? MSN ?

Pourquoi l'APF (Association des paralysés de France) ne se pose pas la question ? Pourquoi un gouvernement porté sur le social et l'assistanat ne se penche pas sur ce problème ? Parce que l'on ne voit pas les chariots à roulettes défiler dans la rue.

Aussi le but de cette lettre " pétition " est d'attirer votre attention, handicapés et, malheureusement, peut-être futurs handicapés, afin, que votre signature, Nom, adresse et EMAIL, plus vos observations complémentaires, et l'envoi de cette lettre à vos amis, continuent la chaîne jusqu'au réveil de quelqu'un.

Merci pour nous et .... pour vous.

Claude PAPET - FRANCE - EMAIL zugzwang@infonie.fr


Viafrance: 1er site événementiel français
De : Thomas.Lefort Thomas.Lefort@u-paris10.fr
Date : mercredi 3 juin 1998 10:48

Madame, Monsieur

Premier site evenementiel francais, Viafrance est accessible a l'adresse suivante : http://www.viafrance.com

Site prive, il a ete realise grace au concours de la direction du tourisme, de la direction de la jeunesse et des sports ainsi que de la federation nationale des offices de tourisme. Viafrance a par ailleurs un contrat avec la direction du tourisme pour la gestion de l'evenementiel sur leur site ainsi que sur le site Bonjour 98 du ministere du tourisme.

S'adressant en particulier aux touristes, et etant en anglais ainsi qu'en francais, nous souhaitons vous informer de son lancememt.

Cordialememt,

Thomas Lefort


journal sud ouest du 20 mars
Date: Fri, 15 May 1998 16:53
From: cazenave cazenave@oxygene.fr
To: abedel@admiroutes.asso.fr

Bonjour

Je vous adresse copie de l'email que j'ai adressé au journal SUD OUEST de BORDEAUX à lattention de son grand patron,eamil toujours sans réponse.

J'aimerais avoir aussi votre sentiment concernant le comportement d'un média qui donne des informations totalement fausses à ses lecteurs et n'apporte aucun rectificatif.

J'avoue que je ne comprends pas une telle absence de conscience professionnelle.

Peut être pourriez vous en tant qu'association obtenir une réponse et me la communiquer ???

Merci par avance

J P CAZENAVE Maison Carrère 64300 SAINT GIRONS

à l'attention de Monsieur JF LEMOINE

Lecteur habituel de Sud Ouest,je suis étonné par la rubrique avec schema en dernière page "comment fonctionne le reseau Internet" car les informations données par votre rédaction, ne vont pas,à mon avis, dans le sens de promouvoir Internet en France à l'occasion de la Fête d'Internet mais le contraire.

COMBIEN ça COUTE??

Ce tarif me semble beaucoup plus incitatif que celui qui est indiqué aujourd'hui dans votre journal.

Les élements que je donne sont exacts: mon serveur est OXYGENE à MONT DE MARSAN (Mr PALACCI peut vous donner ses tarifs tel 0558464746), et le reste correspond au tarif actuel FRANCE TELECOM.

Je serais heureux de lire un rectificatif car beaucoup de gens hesitent à se brancher pour des questions de coût de serveur et de coût de communications CAR ILS SONT MAL INFORMES et que d'autre part la FRANCE est trés en retard concernant le developpement d'Internet et il y va de notre avenir et surtout de celui de nos enfants.

Veuillez agréer,l'expression de mes sincères salutations

J P CAZENAVE

Je serais trés heureux si ce n'est pas trop demander ,d'avoir votre point de vue par email.


WHY EUROPE MAY BE WORSE OFF THAN ASIA
Auteur : <Bruno.Oudet@imag.fr (Bruno Oudet) > Date : 01/04/98 19:18
pour : JEAN-PAUL BAQUIAST : que dis tu de cette analyse ?

Cher Bruno, je dis qu'il y a beaucoup de vrai dans ce pamphlet, les thèses de Toffler inspirent largement ceux qui comme nous déplorent le retard français et européen. Je cesse cependant d'être d'accord sur la fin. La charge contre l'intégration européenne et la monnaie unique me parait relever,  soit d'une analyse naïve de ces phénomènes (i.e.: l'Europe, même avec l'euro; sera loin d'être monolithique et ankylosée), soit même d'une contre-offensive de ceux qui, dans la zône dollar, s'inquiètent de l'émergence d'un pôle monétaire fort que jusqu'ici le yen n'a pas réussi à être. Baquiast

------------------------------ Contenu du message ------------------------------

>From: "Thomas H. Johnson" <tjohnson@toffler.com>
To: "'Bruno Oudet'" <Bruno.Oudet@imag.fr>

>Date: Wed, 1 Apr 1998 10:23:39 -0500

>Al and Heidi are writing a syndicated column. This latest one might be interesting to you
>TOM

WHY EUROPE MAY BE WORSE OFF THAN ASIA
By Alvin and Heidi Toffler
(c) 1998, Alvin and Heidi Toffler. Distributed by the Los Angeles Times Syndicate

While the world's eyes are focused on the Asian financial crisis, Europe faces a crisis more profound in many ways. Its banks are not folding and its currencies are not collapsing. But after so many years and so many promises, why has the drive toward European economic, monetary and political integration failed to cure massive unemployment on the Continent? Why are jobless immigrant youth tearing up the streets of Strasbourg and the banlieux of France? Why are Spanish miners building barricades in the Asturian coal fields? Why is Europe's unemployment rate twice that of the United States and so much greater than that in Japan about whose economic recession we hear so much?

The answer is that while Asia's crisis is short-term and superficial, Europe's slow crisis is long-term and structural. Asia is pausing on its way to the future. Europe is struggling to hold on to its past.

Asia's currencies may have plummeted overnight, but its factories haven't vanished overnight. Its people haven't suddenly lost their skills and work ethic. A financial crisis, terrible as it is, can, at least in theory, be corrected in a few short years. A structural crisis cannot.

A SUCCESSFUL BAD STRATEGY

Europe is not in trouble because its workers are overpaid and lazy, as so often claimed by economists and business ``thinkers'' who have never spent a day working on an assembly line. It is not in trouble because of its welfare systems, even though they are obsolete.

Europe is in deep trouble because its leaders in both business and government have been all-too-successfully pursuing a bad strategy.

The current push for European unity began for good political reasons in the 1950s when leaders like Jean Monnet and Robert Schuman sought to prevent future wars by welding Germany into an economically integrated system. At the time, they were also rushing to rebuild Europe's war-shattered Second Wave, or industrial, economy.

In the early '50s that was the most advanced form of economy on the planet. But in the half-century since then, a far more advanced, knowledge-based Third Wave economy has begun spreading across the planet, starting in Silicon Valley, California.

Japan, by applying the latest computer-based methods to manufacturing, became incredibly rich and began investing in (and stimulating) nearby Asian economies. Singapore in 30 years transformed itself from a torpid port city to a world center of information and communications technology.

Malaysia, in barely 15 years, went from exporting rubber and tin to being one of the world's key producers of semiconductor chips. China, too, in recent years, has hungrily seized on computer technology. Europe's leaders, by contrast, have essentially done the opposite.

For decades they have shoveled protectionist subsidies into their First Wave sector -- agriculture -- the most backward part of the European economy. Today $45 billion a year -- roughly half of the European Union's entire budget -- still goes to tobacco farmers, beekeepers and olive growers. By contrast, pennies have gone for the support of Third Wave science and technology.

EU members have tiny pockets of cutting-edge technology. With the exception of SAP in Germany, Europe has no software company comparable to Oracle, let alone Microsoft. It has no chip maker remotely as strong as Intel. It has no computer manufacturer able to compete with IBM, Fujitsu, Compaq or Dell.

It does have some small, advanced biotech firms. It was a Scottish firm that cloned Dolly. It has world-class logistics technology in firms like Royal Ned Lloyds of Holland and Bilspedition in Sweden (which is not a member of the EU). But it remains far behind the United States, which has poured private venture capital into the new, Third Wave sectors of the economy. Meanwhile, Asians have taken the lead in Second Wave cheap-labor manufacturing, seeing that, however, merely as a temporary strategic step on their way to an advanced, Third Wave economy .

By contrast, Europe's strategy is still based on Second Wave, industrial-age premises.

OBSOLETE GOALS

Europeanists point to a potential market of 350 million people, as if scale alone could make Europe globally competitive. Scale was a great advantage in the industrial era, but scale matters less and less in the emergent Third Wave economy in which both production and consumption are increasingly customized and the most successful firms serve collections of niche markets.

While the world's best and most competitive firms are busy flattening their bureaucratic hierarchies, Europe is taking a bunch of national bureaucracies and stacking yet another on top of them.

While demanding labor force flexibility (that is, making it easier to hire and fire) and blaming labor unions for inflexibility, the Europeanists are, in fact, seeking to reduce flexibility of an even more important kind -- monetary flexibility. While countries need a degree of monetary pliability to deal with the twists, turns and turbulence of the global marketplace, the Europeanists, in their drive toward a single currency, are sharply reducing the adaptability of different countries, with different levels of economic development, different rates of change, different cultures and needs.

While Third Wave economies need greater decentralization, and are aided by >the devolution of power to regions and localities, the EU strategists, despite protestations to the contrary, still push Second Wave centralization.

And while Third Wave economies both produce and need diversity, the Eurocrats in Brussels are frantically busy trying to eliminate local variation through a process they call ``harmonization'' -- the flattening and standardization of everything from education to cheese and beer.

In short, while America and Japan -- and parts of Asia -- are taking strategic advantage of the new Third Wave economics, Europe's leaders cling desperately to a strategy that, however sensible in the 1950s, is now hopelessly obsolete. Europe will never solve its unemployment problem and its competitive difficulties if its anti-success strategy succeeds.

To make these criticisms is not to ally ourselves with the rag-bag mob of ultra-nationalists, racists and fascists who most loudly oppose European integration. Or with those trade unions that are even more troglodyte than the (mostly) men now ruling Europe. The way to fight these forces is with a future-oriented, decentralized Third Wave strategy for the continent.

(c) 1998, Alvin and Heidi Toffler. Distributed by the Los Angeles Times Syndicate


coopération avec l'université de Sarrebruck
Auteur : roger@amgot.org
Date : 09/04/98 13:56

Nous vous communiquons ce courrier de notre ami Amgot, qui ouvre des pistes auxquelles Admiroutes devra s'efforcer de donner suite. Baquiast 20/04/98

Cher J-P Baquiast,

Je voudrais vous donner quelques indications preliminaires sur mes projets, mes souhaits concernant la presence francaise dans l'Internet et les possibilites de cooperation entre nous, les 'independants', et votre entourage.

Premierement, j'avais espere que nous (du groupe de Sarrebruck) pouvions avoir lance un vrai programme d'actions suite a nos reunions le 27 et 28 mars. Le proces contre notre ami Pavle (pour avoir diffuse des textes neerlandais via le Web) montre qu'il faut analyser, plaider et meme changer non seulement les regles nationaux mais aussi ceux de l'UE. Votre mission, la modernisation de l'Etat francais, depend partiellement de la reussite d'une telle entreprise.

Notre ami Rigo (de Sarrebruck) a fourni un dispositif essentiel par l'indexation de tous les sites *.gouv.fr parmi autres, recherchables sur http://rw22big1.jura.uni-sb.de (qui est toujours en chantier). Cela est une jolie etape vers mon reve d'un Tres Grand Index, voir http://www.amgot.org/tgi.htm

Autrement, j'ai exprime mon inquietude dans le forum Lorentz sur l'adaptabilite des Francais pour le cybermonde, reproduit a http://www.amgot.org/lorentz.htm , mais j'ai aussi jete un rayon d'espoir, c.a.d. le phenomene de la creation d'emplois par le 'deplacement ascendant'.

Maintenant, il faut que quelqu'un tres charismatique exprime la gravite de la situation, que meme la meilleure volonte des agents de l'Etat ne peut pas contourner. Il faut une grande participation des citoyens agissant independamment de l'Etat pour monter l'infrastructure d'une cyber-France. Il faut donner l'exemple et populariser un nouvel esprit d'action civique. Et cette personne charismatique doit emettre des invitations 'personnalisees' (preparees par nos soins) afin de ramasser bon nombre d'individus (benevoles, stagiaires, retraites) aptes a contribuer a la realisation de sites Web assez comprehensifs et credibles pour amorcer le pompe. On ne peut pas continuer avec seulement des brico-sites d'un petit troupeau de chats autour de CAWA et Sarrebruck.

Le libre acces aux postes Internet et/ou CD-ROM pour les enfants et les adultes, ceux qui peuvent vraiment en beneficier, est un autre de mes projets: il s'agit de 'thin-clients', radio-links, maisons de quartier, ....

En plus qu'ancien de Silicon Valley, j'appartenais aussi au monde des producteurs pedagogiques de New York City. J'y ai appris que pour un etudiant la premiere experience d'un sujet doit etre positive, mais malheureusement ce n'est pas le cas pour la plupart des Francais devant un poste Internet. Si j'etais jeune, je me rejouirais de l'opportunite donne d'acquerir de l'experience par la creation de pages efficaces en communication et attirantes par un graphisme imaginatif mais minimal, de rencontrer avec d'autres personnes du metier et d'avoir ma signature sur une oeuvre de merite.

Autre que la mise en ligne d'informations juridiques, en particulier utiles pour l'entrepreneur, je m'interesse sur  l'accessibilite de specifications techniques (de circuits integres, etc.) pour l'innovateur, ainsi qu'aux astuces dans les domaines de nutrition et sante pour ceux qui sont en situation precaire. En somme, aider le citoyen a maitriser sa propre vie sans dependance de l'Etat.

Notons que vous avez un bon sens d'humour, qui est necessaire pour garder le moral dans votre monde de l'administration, je mets en parallele mon propre humour, voir 'le service de NAP' a http://www.amgot.org/nap.htm .

Amities,

Roger Wiesenbach  moderateur <Law-France@amgot.org>

Roger.Amgot@wanadoo.fr (via cable)
roger@amgot.org


info: La circulaire FIM
(fonds interministériel de modernisation) est en ligne sur adminet à cette adresse: http://admi.net/cawa/fim.html

Kiosque Internet France Télécom à Toulouse

de G-SoftS sarl
At 12:51 14/04/98 +0200, you wrote:

Pour la première fois en France, un accés Internet en libre service sur la voie publique a été inauguré le 20 mars 1998 à Toulouse. A l'initiative de FRANCE TELECOM, en collaboration avec la Mairie de Toulouse, un mini kiosque Internet, composé de trois écrans tactiles, permet de se connecter à Internet 24h/24 et 7j/7 avec une simple télécarte. Pour plus de renseignements, - Consulter l'article On-line sur :

http://www.dreamtel.fr/ToulouseByWeb/Mag/Saintternet/Kiosk.htm

- Contacter : M. Luc Vacqui, Directeur de la Délégation à l'Innovation et aux Nouveaux Usages (DINU) de Toulouse
Agence Professionnels
Parc d'activité de La Plaine
30, av Marcel Dassault
31506 Toulouse Cedex 5

Tl : 05.62.15.78.84
Fax :05.62.15.84.33
E-Mail : Luc.Vacqui@wanadoo.fr

-Contacter : G-SoftS sarl (Concepteurs de la solution logicielle)

52 Bd Gabriel Koenigs
31300 Toulouse
Tel. 05.34.25.00.04
Fax: 05.34.25.00.05
E-mail: G.Softs@wanadoo.fr


visite en realite virtuelle sans plug-in
Auteur : legoff@previsite.com
Date : 09/04/98 16:20

Nous realisons des reportages photographiques en image 360 utilisant les procedes Spherimage et Turnaxe.
Ces procedes permettent de creer une photographie 360 d'un poids de 60K qui, une fois integree dans une applet java, est visualisable sur internet sans plug-in.

Nous sommes a votre disposition pour plus d'informations.

A tres bientot.

P.S. : consultez certains de nos reportages
Le Stade de France http://www.previsite.com/dossier/stf
Hotel Sofitel (paris) http://www.previsite.com/dossier/sofitel
La ville de Deauville http://www.previsite.com/dossier/deauville
Un show-room cofrad http://www.previsite.com/dossier/cofrad
Le musee de la Mineralogie http://www.previsite.com/dossier/mineralogie
Un velo http://www.previsite.com/dossier/velo/velo.htm
2 montres Bell & Ross http://www.previsite.com/dossier/montre/index.htm

concertion qtvr en java : QTVR en Spherimage

Prise de vue qtvr au Canada convertit en java a Paris www.previsite.com/test/surround/testmov.htm

browsers acceptes


cherche poste dans la fonction publique
De : Tof Tofelohim@wanadoo.fr
Date : mardi 7 avril 1998 09:56
Bonjour,

Ayant depuis peu réussi mon concours de technicien Territorial, passionné d'informatique et notamment de l'internet, je recherche des postes dans la Fonction Publique me permettant de m'investir dans ce domaine.

De plus le débat d'idées quant à l'acceptation de tous de l'internet m'interresse au plus haut point, votre journal et par là un progès et un enrichissement personnel non négligeable.

Merci de votre réponse.

Christophe A.

http://perso.wanadoo.fr/christophe.a/


je suis baba
le 5 avril 1998
de Jean PACHET jean.pachet@francetelecom.fr

en effet je viens de consulter avec plus de perspicacité le site de l'association. Je confirme que je suis "baba" devant l'ampleur du travail accompli

bravo, je continue la lecture

jean pachet-colléaux


Le site France-Politique
De : john.courouble@keble.oxford.ac.uk
Date : jeudi 26 mars 1998 09:34

Le site France-Politique comporte maintenant un lien envers l'IFI. Un lien revers serait apprecie si possible.

Meilleurs voeux
jdc

France-Politique - http://users.ox.ac.uk/~kebl0613/frpol.html

Le site IFI (comme admiroutes d'ailleurs) ne comporte pas de rubrique "liens". Nous pointons sur des sites à l'occasion d'articles


"Travailler autrement"
3ème Festival européen du télétravail et des téléactivités

Frédéric GUILLOT fguillot@systemia.fr

Du 2 au 4 avril 1998 se tiendra à Serre Chevalier la troisieme edition du Festival Europeen du Teletravail et des Tele-activites, organise par SYSTEMIA et la station de Serre Chevalier, en partenariat avec l'association Française du Teletravail et des Tele-activites.

Comme pour ses deux premieres editions, cette manifestation originale regroupera:

Outre une qualité scientifique et professionnelle reconnue, le colloque international (11 pays representes) organise dans le cadre de ce festival a pour particularite d'etre multi-sites, diffuse en visio conference en France et a l'etranger, pour en enrichir les debats et permettre aux intervenants et aux participants ne pouvant pas se deplacer d'y assister ou d'y intervenir.

Themes des cycles de conference:

Themes des tables rondes:

Themes des tele-animations:

L'Internet demain ( les applications "PUSH")Les communautes virtuelles

Espace demonstrations, partenaires:

La Maison de la Montagne à Villeneuve La Salle sera ouverte au public entre 13 et 16 H 30 tous les jours pour visiter les espaces des partenaires du Festival(liste provisoire au 31/12/97) : France Telecom et Filiales, Transpac, Sun Microsystems, Cisco Systems, Europ info systems, Matra Grolier Network, Sema Group Telecom, Nomade, le Mail Club, mais aussi l'Union Europeenne, l'AFTT et l'AFCEE, Alpes Network et 35 Mai productions.

Info prix: Grace aux partenaires du festival, les coûts de participation au colloque ont pu etre ramenes à:

1500 F HT pour les salaries, 500 F TTC pour les demandeurs d'emploi et les etudiants. La participation aux animations est gratuite.

Contacts: Toute l'info Festival sur le Web: www.systemia.fr/festival/. Contact inscriptions: Frederic GUILLOT, Tel: 04 42 24 58 72. Contact partenaires et collectivites: Paul Edouard IMBERT, tel: 06 11 98 52 08,

e-mail: peimbert@systemia.fr.

D'avance merci, je reste a votre disposition pour vous fournir toute information complementaire que vous jugerez utile,
tres cordialement,
I have difficulty reading your site
date: sun, 22/03/98 -0800

Bill Dyas Bill@winstonsalembiz.com
I have difficulty reading your site. Could you make it available in english?

Thankyou

It will be better, but we have not money for paying professional translation. We are not paid by government for doing this job.


Lien du Québec
Date: Sat, 21 Mar 1998 21:18:56
From: Marco Lessard <mlessard@globetrotter.qc.ca>

Bonjour!

Nous avons placé un lien à votre site sur celui de notre Ambassade à:
http://www.intergov.org/ima/cqam

Ensemble,
Michel J. Grenier Ambassadeur de l'IG auprès de la Francophonie Courriel: mgrenier@microtec.ca

Merci beaucoup


émigré dans la perfide Albion
De : SBouchami SBouchami@aol.com
Date : mercredi 18 mars 1998 09:59

Bien le bonjour, de la part d'un Français émigré dans la perfide Albion, où le citoyen est TOUT et où l'Etat n'est RIEN. Ici pas de préfectures de région, pas de préfectures de département, pas de sous préfectures, pas de cartes d'identité informatisée ou pas... le pied...

Sérieusement, je vous recontacterai afin de discuter de tous les avantages (et inconvénients) de l'administartion britannique et des méthodes de travail acceptées ici

A bientôt

Cela serait intéressant que vous précisiez votre point de vue. L'administration rend-elle des services et lesquels?


Cité Com venez-nous rendre visite
De : Loup020566loup020566@compuserve.com
Date : lundi 9 mars 1998 10:33
Bonjour.

Je découvre aujourd'hui votre site avac beaucoup d'intérêt et vous félicite pour cette initiative. Je vous prie de bien vouloir m'accorder l'autorisation d'inscrire un lien vers Admiroutes depuis notre site (Cité Com)

D'ailleurs, je vous encourage à venir visiter notre site qui est dédié à la communication des collectivités territoriales. C'est un site non commercial et indépendant qui oeuvre pour la diffusion des informations pouvant améliorer la communication des institutions publiques.

http://www.mygale.org/06/citecom

Bien cordialement,
Jean-Luc Boisseau.


Societes mediterraneennes de l'information
From: "aurelie laborde" a.laborde@mail.crepac.com
Date: Mon, 3 Mar 1998 16:54

J'interviens pour la premiere fois dans cette liste, mais suis regulierement les debats. Je suis moderatrice d'une autre liste sur un theme similaire.

Juste un petit message pour vous signaler que la 2eme Universite de la Communication des Pays de la Mediterranee vient de se terminer.

Durant 3 jours, plus de 130 intervenants de 15 nationalites differentes ont pris la parole dans de multiples debats concernant pour l'essentiel les NTIC dans les societes meditarraneennes de l'information.

Compte tenu du theme de votre liste, je pense que cette manifestation peut vous interesser.

Vous pouvez trouver des comptes-rendus de certains des debats, ainsi que des extraits de discours (notamment celui de Jean Noel Tronc, Conseiller technique au cabinet du premier Ministre, qui ___E suite au Discours d'Hourtin d'Aout 97), des interviews... a l'adresse suivante : www.crepac.com/breve.htm

Tous les commentaires sont les bienvenus...

Aurelie Laborde
Liste "la societe de l'information en question"
a.laborde@crepac.com


parrainage et formation des fonctionnaires
De : Georges CHATILLON chatillo@univ-paris1.fr
Date : mercredi 4 mars 1998 09:35
chère madame,

bravo pour votre initiative à laquelle j'ai répondu positivement. J'ai eu l'occasion de faire une conférence sur Internet à l'intention de chefs de service qui préparaient des concours. Ils ont bien réagi.

Je suis prêt à en faire d'autres.

J'enseigne le droit de l'informatique, du multimédia et des télécommunications à Paris X Nanterre, à des étudiants en maîtrise au sein de l'IUP, et à des informaticiens dans le cadre du CEP.

Les besoins sont importants...

a bientôt, cordialement,

Georges CHATILLON


Vote en ligne
De : G.WAYENBORGH[SMTP:gwinfo@gwinfo.com]
Date : mercredi 25 février 1998 14:24

Bonjour,

géeenial..votre béta bloquante, je me suis bien marré.

Voici ce qu'un journaliste m'a écrit il y quelques jours. Il avait reçu l'info d'Alain du CNRS au sujet du site ci-dessous.

Voter n'est pas seulement un droit, c'est un devoir.

http://www.gwinfo.com/sondages/regionales

Pourtant ce site n'a rien de choquant, d'autant que je ne demande rien aux internautes, juste un pseudo et l'adresse ip du serveur au-quels ils sont abonnées. il y eu à ce jour quelques 250 votants, dont certains ont visiblement tricher, bourrée l'urne.

Je vous laisse et ci dessous vous trouverez le message de Libé...

A+
Gilbert Wayenborgh
Webmaster/Gérant GW Info
tél:0145348400

Message de Libé :
Tres tres douteux. Je ne vois pas trop l'interet, surtout si on permet aux internautes de voter plusieurs fois... L'objectif -connaitre le paysage politique sur Internet- est d'autant plus deplace que seuls qui auront connaissance de l'operation pourront voter. Quant a la derniere phrase "Voter n'est pas seulement un droit, c'est un devoir", on frole l'arnaque. Très douteux comme pratique. Cela ne me semble pas conforme aux avis CNIL .
alain (<<--quelqu'un du CNRS...)

GW Info organise les 1ères Cyber-Elections régionales sur son site politique. Chaque Internautes à le droit de voter pour le partis en lice dans sa région. Objectif : Connaître le paysage politique sur Internet C'est le 1er test de la démocratie virtuelle, s'il est concluant nous basculons le système sur l'annuaire interactif de la classe politique. Bon vote à tous, et ne voter pas trop souvent (reloader) Gilbert Wayenborgh GW Info

Nous recherchons des partenaires pour financer l'évolution de nos recherches.
Voter n'est pas seulement un droit, c'est un devoir.

http://www.gwinfo.com/sondages/regionales
Les sites de GW Info sont sans spam ni cookies
mailto:info@gwinfo.com


ENA interactive
Merci de referencer sur votre site  l'integralite de la journee nouvelles technologies (6 novembre 1997) en document telechargeable ou html:
http://www.ena.fr/F/pm/colloq/nt.html
et nous commencons une premiere experience d'interactivite avec les travaux des eleves :
http://www.ena.fr/F/dialogue/dialogue.html

Les eleves vont alimenter eux memes ces pages afin de recolter de la documentation francaise et europeenne.

Nous esperons a terme developper un vrai forum anime et coordonne. Nous y travaillons.

Merci

Carine Bernard

Chargee de projet internet
Ecole Nationale d'Administration
13, rue de l'Universite
75007 Paris


convergence internet-TV
De : BELISAIRE belisaire36@hotmail.com
Date : vendredi 13 février 1998 13:15
A : ifi@admiroutes.asso.fr
Objet : Etude : convergence internet-TV

Cher Webmaster,

Je travaille en ce moment à une étude sur la convergence entre télévision et internet. Pour cela, j'analyse les sites des principales chaines de TV européennes et américaines et je tente de recenser la variété des opérateurs intervenant dans les rapprochements qui ont cours entre ces deux media. Auriez-vous des conseils, des documents ou des références à me communiquer susceptibles de me guider dans mon étude?

En vous remerciant d'avance.
Marie-Hélène Caillol


Message envoyé par Christian SCHERER d'Adminet
journal « LA LOI »
De : Christian SCHERER[SMTP:scherer@paris.ensmp.fr]
Date : vendredi 23 janvier 1998 12:00
A : loiannonce@magic.fr

Bonjour cher Collegue,
Pardonnez-moi. J'ignorais l'existence de votre site. Nous allons le regarder.
Amicalement Christian

Bonjour,
Nous avons beaucoup apprécié la qualité d'Adminet. Notre journal « LA LOI » publie des annonces légales et effectue les formalités au registre du commerce et des sociétés.

Nous possédons notre propre site qui se trouve à l’adresse suivante : http://www.laloi.com/ Notre site est visité par 300 internautes par mois, en moyenne.

Nous souhaitons établir des liens réciproques entre votre site et le nôtre pour faciliter à nos visiteurs respectifs l’accès aux informations qu’ils recherchent.

Ce faisant, nous coopérerons en vue de notre mutuelle promotion. Je suis bien entendu à votre disposition pour tout entretien que vous pourriez souhaiter afin d’étudier les modalités de cette éventuelle collaboration .

Cordialement,

Faiza HAMDI


Les bibliothèques départementales entrent dans la société de l'information
De : Bibliothèque Départementale de la Savoie bds@cg73.fr
Date : jeudi 22 janvier 1998 16:40

L'Association des Directeurs de Bibliothèques Départementales de Prêt (ADBDP) vient d'ouvrir un site web en janvier 1998: http://www.adbdp.asso.fr

On y trouve l'essentiel sur l'Association, ses activités et ses publications, l'histoire et les coordonnées complètes des bibliothèques départementales, y compris les adresses électroniques et les pages web de celles qui ont franchi ce pas. De nombreux documents utiles, comme la Charte des bibliothèques ou la Recommandation 995 sont regroupés dans la "caisse à outils". Une bibliothèque virtuelle, classée en Dewey, et destinée à faciliter l'accès à Internet en bibliothèque publique, répertorie de nombreux sites d'intérêt général et professionnel.

Ce site a pour objectif de faire connaître les Bibliothèques Départementales de Prêt (BDP) sur Internet et de leur donner une image de marque résolument tournée vers l'avenir. Il est également destiné à faciliter l'accès des BDP et de leurs réseaux à Internet, en fournissant une adresse électronique aux BDP qui en seraient dépourvues (soit environ 90 % des BDP). Enfin, il contribue à la présence de la langue française sur Internet.

Chaque BDP est responsable de sa propre page, l'ADBDP se contentant de négocier un tarif de gros, auprès de la société Icor, pour les BDP qui souhaiteraient un service clés en main.

Alain Caraco
Directeur de la Bibliothèque Départementale de la Savoie
218 quai de la Rize - 73000 Chambéry
Tél. 04 79 70 24 41 / Fax 04 79 33 46 23
Vice-président de l'ADBDP
Mél. adbdp@adbdp.asso.fr


un index des forums des spheres de l'etat
date: 20/01/98 11:37
Message de Serge Aumont à Christian Scherer
Bonjour

Le Comite Reseaux des Universites gere Francopholistes, un annuaire des listes de diffusion francophones, subventionne par le MAE, la DGLF et la DGRT dont le CRU depend. Cet annuaire contient 400 listes plus de 100 000 messages archives. 5000 consultations par jour. ( http://www.cru.fr/listes/ ).

Herve Lecrosnier m'a indique que vous pourriez m'aider a recencer les forums et/ou listes de diffusion mis en place par differents organismes dependant de l'etat. En effet, nous avons le projet d'ouvrir une nouvelle rubrique pour faciliter la localisation des forums des collectivites territoriales, des ministères ou des administrations, des elus.

Actuellement, je n'ai trouve que les 3 debats du site du premier ministre:
-Le debat des 35 heures
-La societe de l'information
-Le cumul des mandats
Il en existe surement d'autres que vous pouvez peut-etre m'aider a trouver.

Cordialement
Serge Aumont CRU campus Beaulieu Tel : 02 99 84 71 4

Réponse de Christian Scherer scherer@paris.ensmp.fr

Date : 20/01/98 11:37
Bonjour,

C'est effectivement une bonne question.
Je peux vous citer le forum Lorentz (finances) http://www.telecom.gouv.fr/francais/forum4/forum.htm
le forum thématique (emploi, administration, télétravail...) du sénateur Tregouet http://www.mission-tregouet.fr/institutionnel/forum/forum/
le forum Yolin : http://cri.ensmp.fr/yolin/
le forum de Rene-Francois Bernard : http://www.enstimac.fr/forum/charte.html

En tout cas je vous souhaite bon courage dans cette entreprise !et j'adresse copie de ce mail a qq personnes qui vont probablement vous aider a enrichir la liste !

Christian Scherer


Je suis épaté...
De : Thierry Merle[tmerle@pratique.fr]
Date : jeudi 1 janvier 1998 22:46
A : abedel@admiroutes.asso.fr

Par la qualité de la forme et du contenu de votre site.
Je travaille en tant que consultant sur des thèmes touchant les nouvelles technnologies et les administrations (je vous écrirai prochainement pour vous en dire plus, pas ce soir du 1er janvier...), et je suis étonné que mes interlocuteurs ne m'aient pas parlé plus tôt d'admiroutes.

Comptez sur moi pour vous faire de la pub et contribuer à la chasse aux BétaBloquants !

Bon courage et à bientôt.
Thierry Merle

Merci, nous comptons sur vous!