Courriel des lecteurs

tous les messages de décembre 1998
tous thèmes confondus (sauf  recherche scientifique)

index courriel des lecteurs

webmestre

Le plus récent en haut

(en rouge et en italique, les commentaires de la webmestre ou de Jean-Paul Baquiast)

pouvez-vous me signaler par push....
Date: Wed, 30 Dec 1998 19:25:42 +0000
From: bernard tandeau <b_tand@club-internet.fr>
bjr pouvez vs me signaler par push les informations importantes recensées sur votre site merci


colloque assemblée nationale (réaction)
date 6-12-98
de
Pierre-Alain MILLET, internaute, conseiller municipal de Venissieux chargé des NTIC pamillet@sitiv.fr

Participant à la rencontre " vers l’administration électronique " le 4 Décembre à l’assemblée nationale, je vous propose la présente réaction à la discussion pour prolonger ces rencontres

NTIC-SIG
Date: Tue, 29 Dec 1998 09:05
From: "Etienne Guitard de Belberaud" <etienneguitard@hotmail.com>

Je souhaiterai porter à votre connaissance l'existence d'un outil absolument fabuleux concernant les NTIC/SIG. Je me permet de vous communiquer le lien et l'adresse de ce site. Je vous communique par ailleurs l'adresse de l'Institut de recherche spatiale de Berlin et celle de son Directeur. Je suis étudiant en urbanisme et m'intéresse à ce qui pourrait modifier les conditions d'exercice de mon futur métier;

c'est ce qui explique mon courrier aujourd'hui.

Etienne Guitard

http://www.ba.dlr.de/ne/pe/HRSC-A/index.html

Deutsches Zentrum für Luft und Raumfahrt e.V.
Institut für Planetenerkundung
Rudower Chaussee 5
D-12489 Berlin
Germany

Prof. Dr. Gerhard Neukum
Director
E-mail to: HRSC.aircraft@dlr.de


Etude sur IMPACT DU E-BUSINESS sur le "Petit Commerce"
Date: Tue, 29 Dec 1998 20:44
de "Yvon THOMAS" <Yvon.THOMAS@wanadoo.fr>

Bonjour,

Dans le cadre d'une formation "chef de projet informatique" (homologué bac+4) au CESI d'Angers, nous sommes un groupe d'adultes participants à cette formation, et nous réalisons une étude sur le thème suivant :

QUEL SERA L'IMPACT DU E-BUSINESS SUR LE "PETIT COMMERCE" en France, à l'horizon 2010. ?

Il s'agit d'un projet de "veille et prospective".

Dans ce cadre, nous nous permettons de vous demander votre avis d'Expert, et si vous avez des idées de sources d'informations à nous communiquer sur le sujet.

Merci .


L'AFRIQUE SE CONCERTE POUR S'APPROPRIER L'INTERNET De : Bruno Oudet, Bruno.Oudet@imag.fr Date : 22/12/98, 09:02 Le jeudi 17 décembre 1998, à Cotonou (Bénin), en conclusion de la Conférence Africaine de l'Internet, plus de 130 spécialistes, provenant d'une quarantaine de pays africains, ont adopté une proposition créant l'Afrinic. A l'instar de l'Europe (RIPE), de l'Asie-Pacifique (APNIC) et des Amériques (ARIN), l'Afrique se dote d'une structure régionale de coordination des adresses Internet dont l'implantation sera réalisée au cours de l'année 1999. Un conseil d'administration provisoire, représentant les six régions d'Afrique, a été mandaté par la conférence pour mener une série d'actions, notamment l'établissement de relations avec les organismes internationaux de régulation de l'internet. En outre, il s'est vu confier le mandat d'élaborer le cahier des charges qui conduira au choix du pays où sera établi le registre régional africain d'attribution des adresses Internet (AFRINIC). La Conférence Africaine sur l'administration de l'Internet a été organisée par le Groupe Africain de l'Internet, avec l'appui de l'Agence de la Francophonie (ACCT), le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et le Gouvernement du Bénin. Cette Conférence, qui s'est déroulé du 15 au 17 décembre 1998 à Cotonou (Bénin), a permis aux participants d'échanger sur les défis à relever et de se concerter sur les actions à mettre en œuvre en vue d'assurer l'intégration de l'Afrique dans la société de l'information. En préparation de cette Conférence, les 12 et 13 décembre à Cotonou, l'Agence de la Francophonie a tenu, avec la collaboration du PNUD, de l'AFNIC (France) et du RISQ (Canada-Québec), des ateliers de formation sur l'administration de l'Internet qui ont réuni 60 représentants de plus de 20 pays de l'Afrique francophone. Contacts: Pierre.Ouedraogo@francophonie.org Agence de la Francophonie Direction Déléguée aux Technologies de l'Information 15-16, quai Louis XVIII Tél. 33 (0)5 56 01 59 00 33000 Bordeaux - France Fax 33 (0)5 56 51 78 49


Enregistrement du courrier et chrono
Date: Thu, 17 Dec 1998 15:10:23 +0100
From: Dominique FILATRE filatre@cybercom.fr
Reply-To: admiroutes@egroups.com

Bonjour à tous,

Je viens solliciter vos avis ou vos expériences sur une question pratique et basique. J'adore les questions basiques...

Dans l'administration territoriale, il y a un vieux texte réglementaire qui rend obligatoire l'enregistrement du courrier arrivé. Et au-delà de l'obligation, les services administratifs normalement organisés disposent aussi d'un registre des courriers expédiés et d'un chrono. Outil toujours apprécié des chefs de service, en particulier quand ils reviennent d'une absence plus ou moins prolongée.

Le fax a déjà un peu court circuité cette méthode. Avec les courriers électroniques, cela ne va s'arranger... Est-ce que quelqu'un a réfléchi quelque part à intégrer sur une base de données l'identification des courriers reçus et expédiés quelque soit leur forme de transmission ?

Cordialement.

Dominique Filatre
http://www.cybercom.fr/localidees/
Merci d'envoyer vos réponses à Dominique et à la webmestre

Réponse de Luis Gonzalez Mestres gonzalez@lapp.in2p3.fr
Sat, 19 Dec 1998 14:28
To: admiroutes@egroups.com (liste de diffusion d'admiroutes)

A mon sens, il y a une seule solution qui pourrait conferer une valeur officielle a ces enregistrements. Mais, autant ce serait delirant pour des courriers ordinaires, autant c'est tout a fait trivial pour des courriers electroniques. Les courriers electroniques adresses a des administrations ou emanant d'elles pourraient passer par un site national sous controle judiciaire (e.g. au Conseil d'Etat) ou ils rebondiraient instantanement apres avoir ete automatiquement enregistres et dates, avec accuse de reception automatique adresse en meme temps a l'expediteur. Et tant mieux si ca empeche de nombreuses magouilles...

Ca n'a rien de fantastique: il y a quelques annees, j'ai pu remarquer que les courrieres electroniques adresses depuis le France a Hewlett-Packard France rebondissaient (et etaient sans doute fliques!) a la maison mere aux USA avant de parvenir a leurs destinataires de HP France, et c'etait sans doute pareil dans le sens inverse.

Cordialement

Luis GONZALEZ-MESTRES


Manuel de survie du chercheur sur Internet
http://www.multimania.com/mrousseau

Initiative intéressante.
Beaucoup de renseignements pour aider à la recherche d'informations sur Internet.  Bravo. Baquiast

Demande d'information
Date: Thu, 17 Dec 1998 11:46
From: nicolardot@servinov.marseille-innov.asso.fr
To: abedel@admiroutes.asso.fr

Bonjour

Je suis à le recherche d'information concernant les projets dans lesquels les collectivites locales sont impliquées pour contribuer à l'amelioration des services aux PME-PMI et au developpement d'usages innovants grace aux NTIC.

Savez-vous ou je peux trouver cette information. Merci
Dans l'attente de votre reponse, sinceres salutations

Christophe Nicolardot
Marseille Innovation


Recherche de fonctionnaires on line pour le département de l'Eure
Auteur : "Marie-Pierre BARREAU" marie-pierre.barreau@wanadoo.fr
Date : 17/12/98 11:20

Bonjour,

Ayant eu l'occasion de vous rencontrer lors du dernier atelier sur la Fête de l'Internet, je sais que vous lirez ce qui suit avec comprehension.

Dans le cadre de notre association, nous cherchons dans le departement de l'Eure des fonctionnaires on line qui accepteraient de venir parler lors d'une table ronde animée par J-M Billaud le 15/02/99 aux Andelys.

Pas simple de demander aux gens que l'on rencontre êtes-vous un fonctionnaire on line :-)

Peut-être connaissez-vous mieux que nous le réseau de ces personnes.

Un peu d'aide nous serait très utile... d'avance merci

Cordialement - Marie-Pierre BARREAU

Eh non, malheureusement, je suis comme vous, je ne connais pas d'annuaires de fonctionnaires on line.
Baquiast


Programme Administrations Partenaires en Basse-Normandie
Date: Thu, 10 Dec 1998 12:14
From: OZENNE Nathalie n.ozenne@cg14.fr

A l'attention de M. BAQUIAST

Après avoir pris connaissance ces jours de l'existence d'un projet de programme "administrations partenaires", la Direction Informatique du Conseil Général du Calvados souhaiterait savoir si ce projet a pris forme.

Le département utilise en interne les technologies INTERNET et INTRANET, notamment dans le cadre du Système d'Information Géographique Environnemental (numérisation du cadastre, mise à disposition des communes et bientôt des services).

La possibilité de rencontres INTERNET inter-administrations est intéressante.

Les Assises de l'Internet en Basse-Normandie sont-elles programmées ?

En tant qu'ingénieur SIG responsable de l'aspect coordination, je souhaiterais recevoir de plus amples informations sur les démarches en cours afin de proposer ou non une participation du Conseil Général qu'il conviendra alors de définir.

Mme Nathalie OZENNE

Il s'agit du programme d'aide aux formalités administratives et d'intelligence économique animé par la préfecture de Région Basse Normandie JPB


SIG: connaissez vous Epimap et sa base de donnees EpiInfo?
Auteur : Robert-Jean FREUND rjfreund@ensp.fr
Date : 14/12/98 14:10
Bonjour,

S'agissant des systemes geographiques libres, connaissez vous Epimap et sa base de donnees EpiInfo ?

Vous pouvez vous connecter sur notre site (http://www.ensp.fr) pour decharger  les 2.
A votre disposition pour en reparler si vous le souhaitez . Bien a vous et grand merci pour l' initiative que vous menez.

Robert J.FREUND Epidemiologiste, Professeur
Ecole Nationale de la Sante Publique


Demi-journée d'information  sur Linux le 15 janvier 1999 (gratuit)
Date: Mon, 14 Dec 1998 15:03
From: "BEAUVALLET, Godefroy" <godefroy.beauvallet@mtic.pm.gouv.fr>
Madame, Monsieur,

La MTIC et l'Association Francophone des Utilisateurs de Linux et des Logiciels Libres ont le plaisir de vous inviter à la demi-journée d'information :
Linux : premières pistes pour un usage raisonné
le vendredi 15 janvier 1999 de 9h à 12h30
à la Salle de Projection du 69, rue de Varennes, 75 007 PARIS.

Inscription obligatoire et gratuite avant le vendredi 7 janvier 1999.

Vous êtes libre de transmettre cette invitation aux personnes de votre choix.

Inscriptions par courrier électronique (linux@mtic.pm.gouv.fr), par fax (01 46 47 58 58) ou à partir de la page ad hoc du site Web de la MTIC

(http://www.mtic.pm.gouv.fr/linux1501/invitation.htm).

Questions abordées :

- Pourquoi et comment choisir un système d'exploitation ?
- Qu'est-ce que LINUX ?
- au coeur d'un réseau local
- sur un poste de travail
- aux douanes (témoignage d'utilisateur)
- services aux utilisateurs LINUX (installation, maintenance)
- L'évolution de LINUX ?
- Comment est-il programmé ?
- vers quelles fonctions évoluera-t-il ?

Contact : Godefroy Beauvallet
Chargé de mission - Premier Ministre - MTIC
5, rue Oswaldo Cruz - 75 775 PARIS Cedex 16 - France
Email. godefroy.beauvallet@mtic.pm.gouv.fr
http://www.mtic.pm.gouv.fr

PS. Vous recevez ce message soit personnellement, soit en tant que membre d'une liste de diffusion de la MTIC (IDEE Télécom, PAGSI).

LINUX est un système d'exploitation de type UNIX, multi-tâches et multi-utilisateurs pour machines à processeurs 32 et 64 bits (en particulier les machines de type PC et PowerMac), ouvert sur les réseaux et les autres systèmes d'exploitation. Initié par Linus Torvalds en 1991, il est aujourd'hui développé par des milliers de programmeurs répartis dans le monde entier et communiquant par le réseau Internet.

La croissance du nombre d'utilisateurs de LINUX avec l'arrivée à maturité de ce système, ainsi que la vogue plus large des logiciels libres, conduisent à ouvrir la question des utilisations et de la place de LINUX au sein d'une stratégie informatique pour une entreprise, un groupe ou... un ministère. Pour ce faire, des sources d'informations techniques fiables sont nécessaires aux décideurs, à charge pour eux de déterminer ensuite, en fonction des besoins propres de leur organisation, quelles stratégies ils entendent mettre en place.

La MTIC, créée notamment pour favoriser le transfert des compétences et des savoir-faire, juge important d'ouvrir le débat sur ce sujet stratégique et, dans un premier temps, d'informer sur LINUX les décideurs informatiques, mais également tous ceux qui ont à comprendre ce qu'est LINUX et les manières de l'utiliser - au-delà de ce que la presse peut en dire.

A l'issue de cette réunion, une liste de discussion dédiée à LINUX et l'administration sera mise en place pour une durée de trois mois, afin de mettre en place une FAQ "LINUX et l'administration" sur le site de la MTIC.


Colloque à l'Assemblée: la fonction d'impertinence
Date: Sat, 05 Dec 1998 12:20
From: Jean-Louis Schwendimann jls@ent-ter.fr
Entreprises et territoires <http://www.ent-ter.fr>

Bonjour,

Intéressant, très intéressant, même si ce n'était pas toujours très électrique.

Mais aussi, et surtout, comme la galerie de portraits contribue à le montrer, une façon de prendre date, de montrer qui est positionné sur ces questions.

Les photos auraient pu montrer également qu'il y avait débat plus démocratique que ce positionnement de têtes.
Quant à la spécificité de l'Internet, à laquelle participe cette fonction d'impertinence évoquée par un responsable de France Télécom, avant qu'elle ne se retourne contre lui, on n'en a pas beaucoup parlé.

Gageons cependant que les usagers de cette administration électronique ne manqueront pas de la mettre en oeuvre.

En demandant au responsable de France Télécom de répondre à la question impertinente de Laurent Fabius sur un coût de connexion ramené à 0,60 F, je voulais autant faire ressortir le caractère porteur de la fonction d'impertinence qui anime le Net, que la façon généreuse dont France Télécom se rémunère.

Vous nous auriez ajouté aux têtes les adresses électroniques des personnages, vous auriez été encore plus proche des attentes exprimées par les participants de ce colloque.

Merci en tout cas, ça nous permet de savoir à qui appartiennent dans notre souvenir, les propos entendus.

J'ai particulièrement aimé que vous ayez laissé longuement s'exprimer, à la fois André Santini et Michel Hervé, maire de Parthenay, sur leur façon de promouvoir l'Internet. Une libérale au sens intelligent du mot, l'autre où une "administration" locale a servi l'Internet à tous, très démocratiquement. Et que personne ne se plaigne! On aimerait pousser les analyses plus loin.

La présence du parlementaire britannique David Mac Shane, a donné par l'ouverture que cette invitation représentait et par la qualité de ses interventions, une autre dimension aux débats.
Jean-Louis Schwendimann


Sciences Po, cours dans la lignée du rapport baquiast
Date: Fri, 04 Dec 1998 17:00
From: Pierre Mayeur <p.mayeur@senat.fr>
To: abedel@admiroutes.asso.fr

Avec Stéphane Cottin, membre également d'Admiroutes, nous lançons un cours tout à fait nouveau à Sciences Po, en section service public 2ème année : "Service public et nouvelles technologies de l'information et de la communication". Dans la ligne du rapport de JPB.

http://www.droitconstit.org/index.htm

Amicalement,

PM


rapports sur la securite sanitaire
Date: Thu, 03 Dec 1998 12:48
From: Carine Bernard <bernard@ena.fr>
To: Christian SCHERER <scherer@paris.ensmp.fr>

Bonjour,

L’ENA vient de publier sur son site, pour la 1ere fois, 800 pages (html et format pdf) relatives aux rapports d’administration comparee qu’ont rediges les eleves de la promotion Cyrano de Bergerac lors de leur seminaire sur la "securite sanitaire" : http://www.ena.fr/F/sg/semin/presentationac98.html.

Il s’agissait d'effectuer une analyse comparee au niveau international des politiques de sante publique : 12 themes ont ete traites
1 Securite sanitaire du systeme de soins
http://www.ena.fr/F/sg/semin/gr1/groupe1.html

2 Securite sanitaire des produits alimentaires
http://www.ena.fr/F/sg/semin/gr2/groupe2.html

3 La securite sanitaire et l’environnement
http://www.ena.fr/F/sg/semin/gr3/groupe3.html

4 Securite sanitaire par rapport au risque professionnel
http://www.ena.fr/F/sg/semin/gr4/groupe4.html

5 Securite sanitaire et risques comportementaux
http://www.ena.fr/F/sg/semin/gr5/groupe5.html`

6 La bonne administration des risques sanitaires
http://www.ena.fr/F/sg/semin/gr6/groupe6.html

7 La crise sanitaire et sa maitrise
http://www.ena.fr/F/sg/semin/gr7/groupe7.html

8 Securite sanitaire et responsabilites
http://www.ena.fr/F/sg/semin/gr8/groupe8.html

9 Le politique, le technocrate, l’expert et le citoyen
http://www.ena.fr/F/sg/semin/gr9/groupe9.html

10 L’articulation des dispositifs nationaux, europeens et internationaux de securite sanitaire
http://www.ena.fr/F/sg/semin/gr10/groupe10.html

11 Prevention, precaution
http://www.ena.fr/F/sg/semin/gr11/groupe11.html

12 Quelle organisation institutionnelle pour gerer efficacement le risque sanitaire ?
http://www.ena.fr/F/sg/semin/gr12/groupe12.html

Outre ces travaux, nous mettons a disposition du public une synthese du colloque sur l’insertion des jeunes qui s’est tenu les 24 et 25 novembre derniers
http://www.ena.fr/F/pm/cal/programme.html.
Cordialement, Carine BERNARD webmaster@ena.fr


BB: Mulot de l'annee
De : RW Roger.Amgot@wanadoo.fr
Date : lundi 7 décembre 1998 19:28
Bonjour Anne,

Le Mulot de l'année est bien mérité par les "visionnaires", les "gourous" et les rapporteurs qui nous mettent en garde sur le danger qui attend la France si on ignore l'essor de l'Internet et les NTIC mais qui ne contribuent pas de manière concrète dans leur propre coin.

Amitiés, Roger

Roger Wiesenbach
moderateur, Law-France (law-france@amgot.org)
http://www.jura.uni-sb.de/france/ Law-France et Journal Officiel
http://mac-309.ih.otaru-uc.ac.jp/france/ idem
http://www.amgot.org/


Proposition de mulot d'honneur

De : Vincent Benard[SMTP:veb@chez.com]
Date : samedi 1 décembre 1998 22:06
Au site web de la SNCF qui, en ces temps de grève, donne de "vraies" infos sur les perturbations du trafic:

En raison de mouvements sociaux la circulation des trains sera perturbée le mardi 1 décembre1998.
Vous pouvez consulter les horaires TGV et trains grandes lignes qui tiennent compte de ces évènements
en appellant dès à présent :
Ligne vocale Info - Train au 08.36.67.68.69 ( 1.49 F la minute)
ou le Minitel 3615 SNCF ( 1.29 F la minute)
(Dernière mise à jour : 1/12/1998 - 9h30)
et c'est tout ... Merci pour les informations tarifaires ;-(

pas de meilleur résultat sur les trafics "TER":

En raison de mouvements sociaux la circulation des trains sera perturbée le mardi 1 décembre 1998 dans la plupart des métropoles régionales avec des dessertes assurées par autocar
Ligne vocale Info - Train au 08.36.67.68.69 ( 1.49 F la minute)
ou le Minitel 3615 SNCF ( 1.29 F la minute)
(Dernière mise à jour : 1/12/1998 - 9h30)

Çà c'est de la vraie info...

pour la petite histoire, j'ai essayé l'audiotel: compter 7 minutes pour connaître les perturbations sur un trajet comportant une correspondance. Avec la SNCF, tondre le client même sans faire circuler les trains, c'est possible !
j'ai oublié un détail (c'est mon coté lieutenant columbo qui ressort...): cette info sur les trafics du 1/12, mise à jour (?) le 1/12 à ...9heures 30 (merci pour les matinaux) a été relevée en l'état à... 21heures05 le même jour. Les authentiques infos ;-))) à jour ;=p pour le 2 décembre paraîtront sans doute le 2 à 9heures 30...

C'est le 2ème mulot pour décembre


Sésame-Vitale
Date: 3 Dec 98 18:52
From: "VACHEYROUT Philippe OURCQ" <philippe.vacheyrout@cnamts.fr
Merci pour votre réponse à ma contribution au cahier des doléances, ‘Nul n’est censé être ignoré par la Nation’ Je participerai volontiers à la constitution d’un dossier.

J’ai découvert votre site Admiroute avec plaisir, et parfaitement en phase avec ce qui est écrit, je me suis bien amusé à lire les chroniques du bêta-bloquant, en partie reconnu dans le responsable de banques de données, (je suis chef de projet d’une telle banque à la CNAMTS), j’ai cru reconnaître aussi le responsable du service des marchés, mais celui-ci prétend que c’est notre contrôleur d’Etat qui est un bêta- bloquant pensez-vous que ce soit possible ? je n’en ai pas vu dans votre galerie de portraits.

Pour revenir à la carte du citoyen, vous écrivez sur Sesam Vitale qu’un échec serait préjudiciable au développement de la carte à puce, nous sommes à la veille de cet échec si rien est fait rapidement. Parmi les problèmes rencontrés, la lecture du cahier des charges réalisé il y a deux ans démontre que le système de télécollecte est actuellement obsolète, complexe à installer et contribue pour une large part à la réticence des professionnels de santé à l’utiliser.

Je critique donc je propose : Sur la base d’une proposition de la Cpam des Alpes Maritimes datant du 30 Janvier 1997, réalisation d’une solution alternative qui serait plus légère et mieux perçue.

Reprendre l’étude en capitalisant l’expérience acquise, notamment par les 150  médecins qui l’utilisent.
Réalisation d’un prototype en utilisant les techniques des NTIC actualisées. Ceci permettrait d’alléger l’installation du matériel de saisie chez les professionnels de santé qui pourrait utiliser un simple micro ou un net-computer, voir un poste de télévision muni d’un boitier de connexion.

Cette opération devrait être accompagnée d’une mise en ligne d’informations utiles à forte valeur ajoutée, à destination des différents profils des professionnels de santé.

Merci de vos appréciations. Concernant les profils de béta-bloquants, je pense (comme vous sans doute) qu'il y en a dans tous les corps. Il faudrait pour être complet réaliser des inventaires beaucoup plus détaillés. Vaste programme.

Concernant Sesam-Vitale, Admiroutes n'a pas la compétence nécessaire poutr juger au fond. Nous nous bornerons à faire part des questions ou propositions qui nous parviendront. Je vais en attendant mentionner votre lettre dans le dossier. Baquiast


Site "ministère de l'injustice"
Date: Fri, 04 Dec 1998 18:28
From: Yves Rabineau <Yves.Rabineau@justice.gouv.fr
Inspection générale des services judiciaires

A l'attention de Monsieur BAQUIAST

URGENT

Cher Monsieur,

Dès mon retour au bureau, j'ai pris le soin de consulter le site dont vous mentionnez l'existence dans votre dernier éditorial.

Il ne s'agit pas seulement d'un site alternatif, mais d'une véritable contrefaçon du site institutionnel du ministère de la justice, dont la charte graphique, les logos et les icones de navigation ont fait l'objet d'un dépôt à l'INPI et sont donc juridiquement protégés.

Si la liberté d'expression des citoyens, et notamment des usagers de l'administration judiciaire, est un objectif que nous sommes tous soucieux de préserver, les limites de cette liberté semblent au cas d'espèce dépassées, puisque ce site enfreint à plusieurs titres des dispositions légales ou réglementaires françaises.

Il me semble particulièrement regrettable que votre site associatif, dont tous les internautes apprécient la richesse, et qui constitue une référence pour le développement de l'internet dans l'administration, contribue indirectement au rayonnement d'une telle entreprise. C'est pourquoi je vous serais très obligé de bien vouloir envisager un autre exemple pour illustrer votre éditorial.

Nous nous efforçons par ailleurs de rechercher les moyens de mettre un terme à cette situation dont le caractère préjudiciable ne vous a pas échappé.

Je vous remercie par avance et demeure à votre disposition pour débattre de cette difficulté, qu'à vrai dire toutes les administrations pourraient rencontrer rapidement.

Yves.Rabineau@justice.gouv.fr
Ministère de la justice
Paris-France

J'estime à tort ou à raison que ces phénomènes sont significatifs d'une évolution sociétale dont les administrations devront bien tenir compte, et qui n'aura pas que des inconvénients, bien au contraire. Le fait que je mentionne le site incriminé ne veut pas dire que je le cautionne. J'ai d'ailleurs trouvé ce lien sur un autre site, connu universellement. Vous avez noté que j'émettais des réserves sur ce genre d'initiative, que les citoyens doivent aborder avec prudence.

Dans le cas d'espèce, il vous appartient, à mon avis, de nous mettre en garde, non seulement sur les contrefaçons de forme, mais sur la pertinence des assertions et la provenance des sources. Admiroutes publiera volontiers les informations que vous voudrez bien nous donner. En attendant, je retire, un peu à regret,  la mention du site . Baquiast  


"Tapage" sur FR3 le 3 décembre, "Etes-vous bien NET"
Date: Fri, 4 Dec 1998 08:18:45 +0100
From: "Christian Lippi" <lippi505@wanadoo.fr

Bravo pour l'intervention de Jean-Paul Baquiast hier soir sur Fr3.
J'approche de la retraite et je compte faire profiter des sites comme Admiroutes de ma maîtrise de l'informatique.

Des sites comme Admiroutes rendent inutiles le débat sur la suppression de l'ENA : grâce à la CEE et internet, cette école devra retrouver ses valeurs et missions initiales (service public, intérêt général...) pour ne pas disparaître.

Elle est plus jamais utile : elle doit cesser d'être un tremplin pour une carrière personnelle.

Remarque : pour bien utiliser les ressources du web, il faut posséder une solide culture littéraire, historique, sociologique, artistique et économique. Les enfants doivent passer moins de temps devant les écrans (PC et TV) et plus avec les livres ou dans des activités à vocation coopérative.


l'Etat américain et internet
De : Bruno.Oudet@imag.fr
Date : mercredi 2 décembre 1998 09:03
A : isoc-fr-membres@imag.fr; alex.nappa@imag.fr

L'administration Clinton a nommé David Beier, le conseil principal de Al Gore pour la politique intérieure, comme remplacant d'Ira Magaziner.

Ceci indique bien que les plus hautes autorités de l'Etat Américain entendent continuer à s'impliquer fortement dans le suivi de l'Internet.

http://www.zdnet.com/intweek/stories/news/0,4164,2170613,00.html


messages novembre 1998
messages octobre 1998
messages septembre 1998

messages août 1998
messages juillet 1998
messages précédant le mois de juillet