accueil admiroutes

Les chroniques du bêta-bloquant
Géographie:
La carte des Terres Lointaines de l'Administration

par Alain Turc le 6 mai 1996

index BB
A l'occasion d'une recherche archéologique dans de vieux travaux d'exploration et de cartographie, Admiroutes est tombé sur ce manuscrit (source Admitel, Bibliotheca Universalis, rubrique Quid novi Webo?) provenant d'un de nos  précurseurs, à qui  nous rendons hommage.

A cette époque lointaine, Internet n'était pas encore mentionné comme facteur principal induisant les comportements de blocage. Le mot d'Internet, on le constatera, n'est d'ailleurs pas cité en tant que tel. Mais les connaisseurs que nous sommes, docteurs es-bêta-blocance, en reconnaîtrons aisément les prolégomènes.

Manuscrit

Elaborée par Alain TURC, cette carte  ( en bas de cette page) tente de représenter schématiquement les affres que doivent subir les valeureux fonctionnaires désireux d'avancer sur la voie de la modernisation.

Leur martyr commence en haut à gauche, dans la Plaine de la Gestion Traditionnelle, bordée par la Mer de la Surcharge et par les Grands Marais Administratifs.

Le sursaut salvateur ("Monts du Sursaut") les précipite vers une série de redoutables dangers :

Après avoir franchi la cordillère des Schémas, on aborde la plaine de l'Acceptation, mais il reste à surmonter les Monts des Financements, derrière lesquels se cache LAKNIL.

Les rescapés atteindront la Plaine de la Modernisation Administrative, qui les mènera, après tant d'efforts, à l'Ile de Fromages, non loin du cordon des Sinécures.

Cette carte n'est ni une fantaisie, ni un dessin figé.

C'est un canevas qui peut servir de base à des séances de Formation pour la gestion de projets de modernisation.

Qui, parmi les responsables de projet, n'a pas ressenti la difficulté de changer ce qui devrait être changé, face au "mais cela a toujours été comme ça" ?

A l'inverse, qui n'a pas craint de succomber au vertige des projets fous, d'autant plus fascinants qu'ils sont irréalisables - et irréalisés ?

Nous sommes plusieurs à avoir géré ces problèmes, et c'est de notre expérience qu'est née cette carte.

Appartenant à l'ère prétolkienne, il nous manque le savoir-faire pour en faire un bon jeu de rôle.
Avis aux spécialistes intéressés.

Alain Turc, Paris, le 6 mai en l'an de grâce 1996

la carte des terres lointaines de l'administration