accueil admiroutes

Internet et le placard

par François Tanniou F.Tanniou@wanadoo.fr
2 juin 1999

index BB
Le texte ci-dessous, sous une apparence inoffensive, voire ironique, pose d'innombrables problèmes très sérieux dont les correspondants d'Admiroutes apprécieront la pertinence. Nous ne pouvons que nous associer à la  proposition de l'auteur: recevoir des contributions illustrant comment, concrètement, Internet permet à des fonctionnaires en difficulté (placardisés), souvent du fait de leur avance sur leur temps, ou de leur sens trop marqué du service public, de resservir à quelque chose. Baquiast

L'Internet, réponse à l'isolement des individus placardisés. Projet d'étude.

La placardisation est un processus d'isolement progressif ou brutal qui affecte certains salariés du secteur public, à différents moments de leur carrière. Soit, à l'occasion de changements politiques, soit parce que, bien que méritants, ils ont été évincés par de plus habiles, soit enfin parce que leur mission a perdu de son utilité. La mise au placard est un des moyens de gérer les sureffectifs dans les organisations qui ne peuvent pas procéder à des licenciements économiques. D'ailleurs si elles le pouvaient, ce ne sont peut-être pas toujours les placardisés qui en seraient les principales victimes. C'est le cas pour l'espèce particulière des placardisés par excès de productivité ou des innovateurs.

Le développement de l'Internet devrait modifier la "gestion" des placards.

Pour les placardiseurs, la privation d'information est le moyen privilégié pour isoler un individu et le convaincre progressivement qu'il est le seul responsable de son isolement. Avec l'Internet, il est toujours possible de reconstituer un accès à l'information. Mieux: le placardisé a plus de temps que ses collègues pour valoriser l'information qu'il continue à recevoir. D'autant que dans les organisations publiques, une grande partie des informations est destinée aux usagers. Le placardisé peut donc se reconstituer son propre public.

Certes, il ne peut plus parler au nom de son organisation. Mais comme les placards ont toujours une justification professionnelle minimale, et que cette dernière est le plus souvent définie de façon très large (ex: chargé de mission pour l'évaluation, la prospective et la qualité), l'intéressé peut toujours s'identifier de cette manière dans ses rapports avec les tiers. Il peut, grâce aux contacts directs qu'il peut établir sur le réseau, reconstituer une offre de service opérationelle parfois plus efficace que l'offre officielle, ou alors s'installer dans des niches, correspondant à des besoins sous-estimés ou non couverts par son organisation. Les stratégies individuelles de sortie du placard font évoluer l'administration. Elles sont moins coûteuses pour le contribuable que le confinement des fonctionnaires concernés dans l'oisiveté, la dépréciation de soi et la destruction psychologique.

Dans le contexte créé par le développement de l'Internet, l'isolement qui affecte la plupart du temps, dans les grandes organisations les porteurs d'idées nouvelles, les personnes en fin de carrière victimes de la raréfaction des fonctions honorifiques, ou tout simplement les individus qui ont le seul défaut d'être différents, peut devenir une source de valorisation et se transformer en gain pour le contribuable.

On n'est pas très loin, finalement, de l'approche économique "nouveaux services - nouveaux emplois", mais appliquée aux cadres supérieurs de l'Etat. Mais transforme-t-on spontanément un placard en un nouveau service ? Quel travail préalable l'individu doit-il accomplir sur l'idée qu'il se fait de son utilité ? Comment l'institution accepte-t-elle cette nouvelle légitimité?

L'étude sera constituée par des exemples réussis de résistances et de sorties de l'isolement, grâce à l'exploitation du nouveau rapport à l'information et au pouvoir que permet l'Internet, quand il est utilisé dans une stratégie de dépassement des valeurs fondées sur le cloisonnement et la défense du territoire, qui sont les valeurs dominantes dans les organisations publiques.

Toute personne souhaitant apporter son témoignage peut le faire par email à l'adresse de l'auteur.

par François Tanniou F.Tanniou@wanadoo.fr
Le site PLACARDS ON LINE Le dortoir des compétences ... http://www.cite.org/placards/index.htm

Les chroniques du bêta-bloquant
http://www.admiroutes.asso.fr/action/bb/placard.htm
droits de diffusion